Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 novembre 2022
Je vais vous apporter la preuve irréfutable qu’il n’existe aucun pro-palestinien

Dans l’Express, Simone Rodan-Benzaquen, directrice de la branche européenne de l’American Jewish Committee (AJC) s’interroge :

Je n’ai jamais entendu LFI s’indigner du sort des Palestiniens en Syrie, où ceux-ci se sont fait massacrer dans des camps de réfugiés. Ni des Palestiniens arrêtés, torturés et tués par l’Autorité palestinienne, sans même parler du Hamas qui exécute des homosexuels en les poussant des toits d’immeubles. Si on sortait Israël de l’équation, y aurait-il le même intérêt pour ce peuple ? 

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Ronan-Benzaken pose la bonne question. Elle n’y répond pas parce qu’elle est politiquement correcte, contrairement à moi. Je vais donc répondre à sa place : « non, les militants n’ont aucun intérêt pour le « peuple palestinien » si Israël – ou disons-le clairement – les juifs, ne sont pas en cause ». Et c’est pourquoi j’affirme qu’il n’existe pas de pro-palestiniens, mais des antisémites, et je vais vous le prouver avec des faits indestructibles.

La Une du site palestinien Wafa.ps de ce matin évoque les déclarations alarmantes du directeur de l’agence spéciale pour les réfugiés de la région, l’UNRWA :

« La situation des réfugiés palestiniens au Liban est extrêmement alarmante »

Le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré ce 24 novembre que la situation humanitaire des réfugiés palestiniens au Liban est extrêmement alarmante et qu’elle est marquée par la pauvreté, le désespoir et le manque de perspectives.

  • Combien de manifestants sont descendus dans la rue ?
  • Combien de médias ont publié cette info ?
  • Combien de militants d’extrême gauche, islamopho-gauchistes, et de La France insoumise ont évoqué ce drame dans leurs tweets ?
  • Où sont les déclarations ravageuses et accusatrices de l’AFPS, association France Palestine Solidarité ?
  • Les cris des communistes ?
  • Les appels au boycott devant Leclerc ?

L’article poursuit ainsi :

À l’issue d’une visite dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban, Lazzarini a déclaré : « Les gens meurent à petit feu car beaucoup d’entre eux n’ont pas les moyens de se procurer des médicaments ou de partager le coût des traitements, notamment pour les maladies chroniques et le cancer. Les niveaux de pauvreté et de chômage sont sans précédent en raison de l’une des pires crises économiques de l’histoire récente. »

Vous entendez, Clémentine Autain ? « Les gens meurent à petit feu ». Et vous ne dites rien ?Pourquoi ? Parce que les juifs ne sont pas dans la boucle ?

Lazzarini ajoute :

« les Libanais, dont les réfugiés palestiniens, souffrent et paient le prix d’une situation dont ils ne sont pas responsables. Au cours de ma visite, j’ai rencontré des réfugiés palestiniens qui sont complètement ravagés par la pauvreté, le désespoir et l’absence de perspectives. »

Tiens tiens, messieurs du Monde et de Médiapart, qui justifiez les attentats en Israël en raison de la pauvreté et du désespoir, comment expliquez-vous que « les réfugiés palestiniens [au Liban] qui sont complètement ravagés par la pauvreté, le désespoir et l’absence de perspectives » ne commettent pas d’attentats contre les Libanais ? Ne répondez pas, vous mentiriez.

Lazzarini poursuit :

« Dans le camp de réfugiés palestiniens de Beddawi, au nord du Liban, j’ai rencontré Salim, qui m’a demandé de relayer son appel à l’aide afin que sa famille puisse survivre à ce sombre épisode de la chute libre économique du pays. »

Le quart du huitième d’un rapport aussi dramatique sur la situation des « Palestiniens » de Judée Samarie (je mets des guillemets parce que ce terme n’a aucun sens : les chrétiens, les juifs, les druzes et les musulmans qui vivent dans la région géographique de Palestine sont tous des Palestiniens), entraînerait instantanément des gros titres de journaux, des reportages à la télévision du service public, et des condamnations publiques d’Israël par les politiques, SOS Racisme, la LICRA et Amnesty International, lourdement relayées par la presse.

Et là ?

C’est la preuve que le sort des Palestiniens, tout le monde s’en fiche quand les juifs ne peuvent pas être mis en cause. Essayez de me démontrer le contraire dans les commentaires.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : https://english.wafa.ps/Pages/Details/132057

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous