Publié par Magali Marc le 29 novembre 2022
Kanye West a cherché à piéger Donald Trump (II)

À la suite d’un souper à Mar-a-Lago, le 22 novembre dernier, où le rappeur Kanye West était l’invité de Donald Trump, les médias de masse se sont jetés comme la misère sur le pauvre monde sur le « scandale » causé par le fait que M. West qui a tenu récemment des propos antisémites, avait profité de l’occasion pour amener un ami, négationniste de l’holocauste et critique de l’ex-Président, Nick Fuentes. C’était pour les médias une occasion inespérée de s’acharner sur Donald Trump et de faire oublier que les Démocrates n’ont jamais dénoncé les antisémites dans leurs rangs, notamment les membres du Squad, Ilhan Omar, Alexandria Ocasio-Cortez, et Rashida Tlaib qui ont qualifié Israël d’État pratiquant l’apartheid.

Les 6 et 11 octobre 2022, Tucker Carlson avait présenté en deux parties une interview réalisée avec le rappeur Kanye West surtout afin qu’il explique pourquoi il avait porté un t-shirt affichant le slogan « White lives matter » avec Candace Owens, le 5 octobre, lors d’un défilé de mode à Paris.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







C’est lors de cette interview que M. West s’est laissé aller à une critique de Jared Kushner (le mari d’Ivanka Trump) et de son frère Joshua qui ont investi dans son entreprise de mode.

Il a aussi déclaré que Jared Kushner a voulu mettre en place les Accords d’Abraham uniquement pour faire de l’argent, (parce que, selon lui, c’est ça qui motive un Juif).

C’est à partir de cette interview, qu’il est devenu évident que Kanye West est un antisémite et qu’il ne craint pas de conséquence néfaste de cette attitude parce qu’il est noir.

Les médias de masse (qui ne dénoncent jamais les antisémites quand ils sont de gauche), ont dénoncé M. West avec d’autant plus d’enthousiasme que ce dernier avait dit à Tucker Carlson, lors de l’interview, qu’il aimait Donald Trump.

À cause de ces propos antisémites, l’équipementier sportif allemand Adidas a annoncé qu’il arrêtait sa collaboration avec Kanye West. L’entreprise a pris la décision de mettre fin immédiatement à son partenariat et a annoncé qu’elle mettait fin à la fabrication des produits de la marque Yeezy du rappeur.

Loin de s’excuser, M. West a redoublé d’efforts, expliquant que ce sont les «Noirs qui sont les vrais Juifs», reprenant ainsi le mantra du mouvement religieux américain Black Hebrew Israelites.

Tandis qu’il a annoncé, le 20 novembre, son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 2024, il compte sans doute sur le fait que ses paroles lui amèneront l’appui inconditionnel de la communauté noire des États-Unis.

Les gauchistes dans les médias qui détestent Donald Trump en ont profité pour dire que ce souper avec deux antisémites est la preuve que Donald Trump n’est pas apte à redevenir président!

Les aides de Donald Trump ont fourni à Breitbart News une déclaration du Président Trump disant que « Kanye West voulait absolument visiter Mar-a-Lago. Notre dîner d’affaires devait être uniquement entre Kanye et moi, mais il est arrivé avec un invité que je n’avais jamais rencontré et dont je ne savais rien.». Par la suite, M. Trump a qualifié M. West d’« homme sérieusement perturbé » dans un post de Truth Social. (https://www.breitbart.com/entertainment/2022/11/27/kanye-continues-antisemitic-streak-opens-live-stream-of-holocaust-denier-nick-fuentes/ )

Même le New York Post qui avait jadis appuyé l’ex-Président a publié une opinion cinglante écrite par le gauchiste britannique Piers Morgan (https://nypost.com/2022/11/28/the-gop-must-ditch-anti-semite-embracer-trump-or-lose-2024/), lequel estime que le GOP devrait se débarrasser de l’antisémite Donald Trump.

Par contre, mis à part Breitbart News, Townhall et American Thinker qui ont modérément critiqué la décision de Donald Trump de recevoir Kanye West sans que son service de sécurité ne vérifie l’identité de Nick Fuentes, les médias conservateurs tels que Newsmax, The Gateway Pundit et même Fox News n’ont, jusqu’à présent, même pas mentionné le souper ni les interventions de MM Trump et West qui ont suivi.

Il semble évident, selon moi, que Kanye West, loin de vouloir s’associer à Donald Trump a plutôt cherché à éliminer un rival parce que, dans son délire bipolaire, il croit qu’il peut être élu président !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous