Publié par Magali Marc le 19 novembre 2022
Midterms aux USA : Les points positifs à considérer

Parce qu’il n’y a pas eu de Grande Vague Rouge, certains conservateurs ont tendance à baisser les bras et à considérer que les Républicains ont été battus lors des Midterms. C’est loin d’être le cas. Même si les enquêtes que commencent les Républicains de la Chambre des représentants n’ont guère de chance d’aboutir à des mises en accusations ou à la destitution de Joe Biden ou d’Alejandro Mayorkas, le Secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, elles permettront de montrer au public américain à quel point l’Administration Biden est faible et corrompue. De toute façon la destitution de Joe Biden n’est pas souhaitable vu que ça ouvrirait la porte de la présidence à la sotte Kamala. Le GOP a du pain sur la planche !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Mark Lewis, paru sur le site de Townhall, le 17 novembre.

*******************************

Mettons l’accent sur les points positifs

Franchement, j’ai tendance à être plutôt pessimiste et cynique, et je ne suis pas sûr d’être seul dans ce cas.

En tant qu’espèce humaine, nous avons trop souvent tendance à négliger les bons côtés et à nous concentrer sur les mauvais.

Lorsque nous regardons les événements récents, nous sommes déçus que les résultats n’aient pas été à la hauteur de nos espoirs et de nos attentes, et il reste beaucoup à accomplir pour améliorer, et probablement sauver, le pays.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







J’ai écrit cet article afin de contrer ma tendance naturelle au pessimisme et souligner certaines choses que nous pouvons réellement considérer comme étant « bonnes » aux États-Unis.

Donc afin de mettre l’accent sur les aspects positifs des Midterms, je propose la liste suivante. En cherchant bien, on en trouverait sûrement d’autres.

1. Donald Trump se présente à nouveau.Est-ce bon ou mauvais ? Pour l’instant, je vais dire que c’est positif (…). Il pourrait certainement faire beaucoup de choses positives pour rendre l’Amérique grande à nouveau. Il a été un grand président. Quoi qu’il en soit, il est dans la course, et il n’est pas impossible qu’il soit le candidat républicain en 2024. Il pourrait aider à affiner l’objectif de ce que le GOP devra défendre lors de la prochaine élection. (…)

2. Les Républicains ont la majorité à la Chambre des représentants. C’est en effet une merveilleuse nouvelle. Peu importe s’ils font quelque chose de valable, ils peuvent au moins empêcher les Démocrates de faire passer d’autres projets de loi anti-inflation et destructeurs de la classe moyenne. Espérons que Kevin McCarthy sera un leader de la majorité énergique; nous n’en serons sûrs que lorsqu’il aura frappé du marteau. Mais je suis beaucoup plus heureux avec une Chambre républicaine qu’avec une Chambre démocrate.
Corollaire du Point 2. Nous n’aurons pas à regarder le visage de Nancy Pelosi aux informations tous les jours ou à écouter ses bavardages incohérents. On ne peut pas avoir de meilleures nouvelles que ça.

3. Nous avons une majorité de 6 juges contre 3 à la Cour suprême. Ainsi, les Démocrates ont la Présidence et le Sénat, et les Républicains ont la Chambre et (en fait) les Cours suprêmes. C’est ça la démocratie. Nous préférerions tout avoir, bien sûr, mais cela fonctionne rarement de cette façon dans l’histoire américaine, et 2-2 est mieux que 0-4.

4. Roe vs Wade a été annulé. C’est peut-être la meilleure chose qui soit arrivée en 2022. Même Joe Biden admet que les Démocrates n’obtiendront pas de sitôt une loi fédérale codifiant le droit à l’avortement. Avec un peu de chance, le pays va lentement commencer à s’éloigner de cet horrible cauchemar qu’est l’avortement, comme il s’est progressivement éloigné de l’esclavage au 19e siècle. Prions pour qu’une guerre civile ne soit pas nécessaire cette fois-ci pour libérer les bébés à naître. Cela prendra du temps, mais Roe a disparu et c’est un début.

5. Elon Musk a pris le contrôle de Twitter. Il reste à voir s’il rétablira ou non une véritable liberté d’expression. Il ne l’a pas encore fait et il aurait pu facilement le faire, donc je suis un peu déçu jusqu’à présent. Mais Elon n’est en aucun cas un extrémiste de droite. Laissons-lui sa chance. Je suppose qu’on peut dire qu’il n’a pas pu rendre Twitter pire que ce qu’il était avant qu’il ne prenne le contrôle. C’est mon point de vue positif à ce sujet.

6. Les Républicains ont remporté le vote populaire lors des élections de mi-mandat. C’est inhabituel et cela ne s’était pas produit dans une élection présidentielle depuis longtemps. La raison pour laquelle cet avantage de plus de 5 millions de voix populaires ne s’est pas traduit par des gains plus importants au Congrès est sujette à débat, même si je pense que la plupart d’entre nous ont des doutes. Néanmoins, si les Républicains parviennent enfin à trouver un moyen de mettre fin à la tricherie des Démocrates, ou à jouer le jeu qui leur est offert, peut-être que cette majorité de votes populaires se maintiendra et donnera de meilleurs résultats à l’avenir. Il semble y avoir un mouvement petit mais croissant des électeurs hispaniques et noirs vers le GOP.

7. La Floride est aussi rouge [républicaine] qu’elle peut l’être. Si les Républicains sont sensés (pas de commentaires sur cette affirmation, s’il vous plaît, nous essayons d’être positifs dans ce post), ils étudieront de très près ce qui s’est passé en Floride et l’imiteront. Maintenant, la Californie ne sera jamais la Floride, du moins pas pendant votre vie ou la mienne, mais il y a quelques États violets où les Républicains pourraient apprendre du Sunshine State, et les États rouges solides pourraient renforcer leur rougeur en comprenant ce qu’a fait M. DeSantis.

Républicains : regardez la Floride et apprenez.

8. Les parents se défendent. Les Démocrates détestent ça, mais il y a effectivement eu beaucoup de conseils scolaires dégoûtants qui ont disparu lors de cette élection. Pas assez, mais le message est en train de passer et les parents de tout le pays sont indignés par ce que le système scolaire public est devenu. Vous savez que cela inquiète Joe Biden et les Démocrates car ils ont commencé à menacer les parents et à essayer de trouver des excuses stupides pour dire que les pères et les mères ne devraient pas avoir leur mot à dire dans l’éducation de leurs enfants. Ce brin de radicalisme a permis à Glenn Youngkin de remporter le poste de gouverneur de Virginie l’année dernière et permettra aux Républicains de gagner beaucoup d’autres sièges de ce type s’ils se rangent fermement du côté des parents. Je dis bien «Si».

Donc, tout ne va pas si mal aux États-Unis.

Il y a encore beaucoup de choses à changer, mais réjouissons-nous qu’il y ait de bonnes nouvelles dans le pays. Et soyons prudents de peur de perdre ce que nous avons gagné. Nous devons garder notre territoire tout en poursuivant nos efforts afin d’en acquérir d’avantage.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous