Publié par Manuel Gomez le 21 novembre 2022
Montesquieu : « Quand une nation n’est point subjuguée par les étrangers, elle sort aisément de ses ruines et se rétablit toujours »

Souvenons-nous que nous appartenons à une nation qui a connu le «Siècle des Lumières» et il est plaisant de se replonger quelquefois dans ces écrits qui ont forgé notre identité.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Aujourd’hui, si vous en avez la possibilité, parcourez «L’esprit des lois*» de Montesquieu. Vous y apprendrez qu’un gouvernement républicain se divise lui-même en «Démocratie» et «Aristocratie». Or, lorsque dans la république, le peuple en corps à la souveraine puissance, c’est une «démocratie», mais quand la souveraine puissance est entre les mains d’une «partie du peuple» (comme c’est le cas dans la 5ème république), cela s’appelle une «Aristocratie».

Dans une «Démocratie», le peuple, à certains égards, devrait être le maître et non le sujet.

Dans une «Aristocratie», la souveraine puissance est entre les mains d’un certain nombre de personnes. Ce sont elles qui font les lois et qui les font exécuter, et tout le reste du peuple n’est tout au plus à leur égard que des «sujets».

Pour être totalement convaincu que nous sommes en «Aristocratie» et non en «Démocratie», il suffit de poursuivre la lecture de Montesquieu :

«Le luxe convient à l’Etat Aristocratique tandis que la vertu républicaine, en Démocratie, est l’amour de la frugalité.»

Poursuivons notre lecture :

«La Démocratie a deux excès à éviter : l’esprit d’inégalité, qui la mène à l’Aristocratie, ou au gouvernement d’un seul, ou l’esprit d’égalité extrême, qui la conduit au despotisme d’un seul.

Alors, à votre avis, sommes-nous en «Démocratie» ou en «Aristocratie» ?

Nos «élites» européennes devraient également s’inspirer de ces quelques écrits de Voltaire concernant plus précisément la Turquie et les étrangers :

«On peut se demander comment, au milieu de tant de secousses, de guerres intestines, de conspirations, de crimes et de folies, il y eut tant d’hommes qui aient cultivé les arts utiles et les arts agréables dans tant d’Etats chrétiens. Ce que nous ne voyons point sous la domination des Turcs. [Lire aujourd’hui « des Islamistes »]

Il faut que notre partie de l’Europe ait dans ses mœurs et dans son génie un caractère qui ne se trouve pas où les Turcs ont établi le siège de leur empire, ni dans la Tartarie, dont ils sortirent autrefois.

Trois choses influent sans cesse sur l’esprit des hommes : le climat, le gouvernement et la religion.

Tout diffère entre les Orientaux et nous : religion, police, gouvernement, mœurs, nourriture, vêtements, manière d’écrire, de s’exprimer, de penser.

Ils possèdent cet esprit de guerre, de meurtre et de destruction qui a toujours dépeuplé la terre.

L’état florissant de la France prouve que l’industrie des hommes a été beaucoup plus loin encore que leur fureur.

Quand une nation connaît les arts, quand elle n’est point subjuguée et transportée par les étrangers, elle sort aisément de ses ruines et se rétablit toujours.»

Il me serait facile et agréable de citer d’autres «Lumières» mais je vous laisse le soin de les découvrir, ou de les revisiter, et surtout ne les comparer pas à certains de nos philosophes, ou qui se disent tels, de notre époque !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

*En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous