Publié par Magali Marc le 30 novembre 2022
Nous faudra-t-il un Président Trump ou un Président DeSantis en 2024 ?

Ron DeSantis a tout pour faire un digne successeur de Donald Trump. Avec quatre années supplémentaires à la présidence, M. Trump aura peut-être suffisamment aplani la route pour permettre à M. DeSantis de prendre la relève. Au cours des prochaines années, il aura le temps d’acquérir les compétences et le courage nécessaires pour s’attaquer aux problèmes majeurs de notre pays et de la planète: les défis nationaux et internationaux; la Grande Réinitialisation, le Marécage de Washington.

Donald Trump a déjà prouvé qu’il avait les connaissances, la volonté et le courage d’affronter ces difficultés. C’est sur lui que les Américains doivent miser en 2024.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Edward Mike, paru sur le site d’American Thinker, le 29 novembre.

****************

Est-ce que ce sera Trump ou DeSantis en 2024 ?

Faudra-il choisir Donald Trump ou Ron DeSantis en 2024 ?

La réponse tient en ces quatre mots : La forme doit toujours suivre la fonction.

Par exemple, si vous achetez un nouveau véhicule, vous devez tenir compte de l’endroit où le véhicule sera généralement conduit et dans quel but.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Avant d’acheter un nouveau fusil, vous devez savoir à sur quoi vous allez tirer. La forme doit être adaptée à la fonction. Une Corvette de grande classe ne serait pas un bon choix dans les montagnes du Nord. Compte tenu de la probabilité de blizzards et de routes de campagne rocailleuses, un pick-up à quatre roues motrices vous conviendra mieux.

Bien sûr, les pick-ups ne sont pas aussi élégants et ne consomment pas autant d’essence, mais ils sont bien plus susceptibles de vous amener là où vous devez aller.

Dans le cas de la chasse à l’éléphant, un chasseur a rapporté que les traces qu’il suivait faisaient deux pieds (60cm) de large. Votre fidèle fusil à chevreuil ne fera pas l’affaire si vous envisagez de chasser un éléphant.

La chasse à l’éléphant mérite le plus gros calibre que vous pouvez trouver. Bien sûr, les munitions sont très chères, et votre épaule se souviendra du recul. Mais un éléphant haut de 30 pieds (9 mètres) exige un fusil puissant.

La forme suit toujours la fonction.

Appliquez ces deux exemples à la gestion d’une société fonctionnelle.

Qu’entendons-nous par une société fonctionnelle ? Instinctivement, nous savons ce que cela implique pour nous. Elle fonctionne sans heurts et permet à chaque citoyen la poursuite de son bonheur.

Ces valeurs sont exprimées dans notre Déclaration d’indépendance (le caractère sacré de la vie individuelle et la liberté qui permet à chacun de réaliser son potentiel), et dans la Déclaration des droits de la Constitution (qui correspond aux lois de la nature et de son créateur).

Une société fonctionnelle repose sur la cellule familiale individuelle, qui est la pierre angulaire et le modèle de la société. Chaque individu contribue de manière responsable dans la mesure de ses moyens.

Nous avons le sentiment de vivre dans une société fonctionnelle parce qu’elle fonctionne. L’Amérique d’aujourd’hui a bifurqué et est apparemment divisée de manière égale.

Il y a les Américains historiques que nous appelons patriotes, qui sont convaincus que l’Amérique avait raison, en théorie, depuis le début.

Il y a les citoyens progressistes « woke » (« éveillés »), qui adhèrent à la croyance que l’Amérique a tout faux et qu’elle doit être démolie. Leurs idées de « fonction » ne correspondent pas à notre définition et leur forme est donc contradictoire.

Lorsque Donald Trump et les patriotes disent vouloir rendre à l’Amérique sa grandeur, ils envisagent l’Amérique historique, affirmant les droits naturels inaliénables des citoyens.

Lorsque les progressistes adhèrent à leur propre définition de la fonction, ils envisagent de créer une remise à zéro, appelée le « Great Reset » (la Grande Réinitialisation), avec des citoyens dociles en tant que collectivité, sans droits individuels mais marchant, au pas de course conformément à leur agenda totalitaire.

Des fonctions contradictoires sont servies par des plans de jeu antagonistes.

Supposons que nous fassions un compromis et achetions une berline à traction avant au lieu de cet encombrant pick-up ? Supposons que nous prenions notre fidèle fusil à cerf pour chasser l’éléphant après tout ? Cela pourrait fonctionner, mais ce n’est pas le meilleur choix.

Si nous souscrivons à l’idée de rendre l’ancienne Amérique grande à nouveau, nous sommes confrontés à des menaces bien plus importantes que le blizzard en montagne, soit l’agenda antagoniste des progressistes woke.

Nous aurons devant nous une route plus dangereuse, et de loin, que les chemins rocailleux pour arriver là où nous devons aller. Et le Marécage dont ils font la promotion s’est avéré bien plus intimidant qu’un éléphant mâle de 9 mètres.

Nous devons donc engager le meilleur programme existant pour affronter ce Marécage intimidant et soutenir notre fonction.

Et nous n’avons pas « toute la journée » pour tout comprendre et arriver en vie là où nous devons aller. Disons que l’immeuble où nous habitons est en feu.

Sally vient de s’allonger pour sa sieste de l’après-midi et Alice est en train de découvrir qui gagne le plus d’argent dans l’émission « The price is Right ». George et Bill sont au milieu de leur partie d’échecs. Mais rien de tout cela n’est important maintenant.

L’immeuble est en feu ! Il faut s’en occuper maintenant, avant que les flammes ne commencent à lécher le cadre de la porte et que vous décidiez que, peut-être, cette histoire de feu est sérieuse après tout !

Ce que je veux dire, c’est de quelle forme ou de quel plan d’action – de quel véhicule ou de quel fusil, avons-nous besoin à ce stade ?

Notre appartement sociétal est en train de brûler. Choisissons-nous la berline à traction avant ou le fusil à chevreuil ? Ou est-ce qu’on y va à fond ? Je dis qu’il faut y aller à fond, tout de suite.

Cette Grande Réinitialisation de la société humaine est un obstacle bien plus important pour nous empêcher d’aller là où nous devons aller que les blizzards et les routes de montagne rocailleuses. Nos vies sont en jeu.

Donc, pour mon argent – et ma vie – je vais avec Donald Trump.

Je ne pense pas que le Donald Trump de 2024 sera le même que Donald Trump de 2016-2020. C’était le « dernier hourra », et cette « saison de championnat » figure dans le livre des records.

Mais Donald est toujours en bonne santé, talentueux et dévoué. Il galvanise toujours les patriotes. Il est toujours celui qui peut s’attaquer à ce marécage, qui s’étend de jour en jour et menace d’inonder le monde à la place du réchauffement climatique.
Bien qu’il ait de nombreux détracteurs, je suis sur la même longueur d’onde que le Donald.

Il parle le langage des cols bleus du bâtiment, qui construisent l’Amérique, parce que leur cause est la sienne.

Mais c’est aussi la cause de grand-mère et des dames de la guilde. Nous vivons tous dans le même immeuble.

Il n’a pas toujours raison. Peut-être que, dans ce blizzard, il fait parfois des écarts. Mais c’est lui qui conduit sur les routes rocailleuses, dans le blizzard, pour nous amener là où nous devons aller.

Je pense que Ron DeSantis est génial. Si on le considère comme le successeur de Donald Trump, je ne peux pas trouver un meilleur homme.

Et, pour pousser l’analogie plus loin, avec quatre années supplémentaires, M. Trump aura peut-être suffisamment aplani ces routes pour qu’une berline à traction avant fasse l’affaire. Pour l’instant, nous avons besoin de toute la puissance des ses quatre roues motrices.

C’est la Floride qui a lancé le mouvement national en faveur de l’autodéfense et de la  » doctrine du château  » – le droit d’utiliser toute force nécessaire pour protéger notre  » château « , notre maison.

M. DeSantis fait un excellent travail en défendant le château des Floridiens.

Il a prouvé qu’il est « un tireur d’élite avec son fusil de chasse ». Au cours des prochaines années, il pourrait acquérir les compétences et le courage nécessaires pour viser également de grandes cibles : les défis nationaux/internationaux ; le Great Reset/le Swamp (le Marécage).

Mais M. Trump a déjà prouvé qu’il avait les connaissances, la volonté et le courage de les affronter tous, « à 30 pieds ».

La forme fait ou défait la fonction – notre société fonctionnelle. Nous devons demeurer vigilants, pas nous cacher derrière le divertissement, ou jouer aux échecs.

Nous sommes dans le monde réel, les amis. L’appartement où nous vivons est en train de brûler. Nous avons besoin de la forme qui correspond à notre société fonctionnelle maintenant.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : American Thinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous