Publié par Magali Marc le 18 novembre 2022
Surprise ! Le Washington Post admet que le FBI n’a rien trouvé de compromettant à la résidence de Donald Trump

Le lundi 14 novembre, soit une semaine aprés les Midterms, le Washington Post s’est décidé à publier un article expliquant que selon les enquêteurs du FBI c’est l’orgueil et non l’argent, qui était le motif de Donald Trump pour conserver des documents classifiés. Cela n’empêchera pas le Ministère de la Justice de continuer à enquêter concernant son encouragement supposé de l’«insurrection» du 6 janvier 2021 et le fait qu’il était censé détenir des documents top-secret à sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, toujours dans l’espoir de nuire à sa réélection en 2024.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Kevin Downey JR., paru sur le site de PJMedia, le 16 novembre.

*********************

Nouvelle sensationnelle: Le WAPO admet timidement que le FBI n’a trouvé aucun secret nucléaire, ou quoi que ce soit d’autre, lors de la descente à Mar-a-Lago

Il n’y a rien de plus drôle que de voir les polichinelles de la gauche s’époumoner avec leurs pitreries du genre « Nous tenons Donald Trump maintenant ». Vous vous souvenez quand le FBI a fait une descente au domicile de Donald Trump, soi-disant à la recherche de « secrets nucléaires », il y a quelques mois ? Devinez comment ça s’est terminé ?

Je laisse les collaborateurs du Washington Post l’expliquer :

Les agents fédéraux et les procureurs en sont venus à croire que le motif de l’ex-Président Donald Trump pour avoir prétendument pris et conservé des documents classifiés venait en grande partie de son ego et son désir de conserver ces documents comme des trophées ou des souvenirs, selon des personnes familières avec l’affaire.

En d’autres termes, Donald Trump gardait des souvenirs, comme le ferait n’importe qui.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







C’est drôle que le WAPO ait attendu après les élections de mi-mandat pour parler de cette histoire.

Mais il y a plus :

Après examen, aucun avantage commercial relatif aux types d’informations classifiées en possession de M. Trump n’a été trouvé, ont dit ces personnes. Les entretiens menés jusqu’à présent par le FBI avec les témoins n’indiquent pas non plus que M. Trump ait tenté de tirer parti, de vendre ou d’utiliser les secrets du gouvernement. Au lieu de cela, l’ex-Président semblait motivé par un désir plus fondamental de ne pas abandonner ce qu’il croyait être sa propriété, ont ajouté ces personnes.

Non seulement le FBI n’a pas trouvé de codes de bombe nucléaire, mais il n’a pas non plus trouvé de preuve que M. Trump cherchait à « tirer parti, vendre ou utiliser les secrets du gouvernement. »

Donc Donald Trump ne vendait pas de secrets nucléaires sur Craigslist après tout !

Qui le savait ? Tout le monde.

Et cela inclut probablement le Ministère de la Justice et le FBI.

Inutile de dire que le WAPO ne pouvait pas simplement admettre que les balivernes du genre « Trump a des secrets nucléaires à vendre » était la dernière chance des gauchistes, une tentative désespérée destinée à envoyer Donald Trump en taule, qui s’est avérée être un autre membre flasque de l’orgie « attrapez Trump ».

À la toute fin de l’article, ils ont lancé l’idée qu’ils pourraient encore trouver quelque chose de juteux :

Les personnes au courant de l’affaire ont averti que l’enquête est en cours, qu’aucune décision finale n’a été prise et qu’il est possible que des informations supplémentaires émergent et changent la compréhension des enquêteurs sur les motivations de Donald Trump. Mais elles ont dit que les preuves recueillies pendant plusieurs mois indiquent que la principale explication de la conduite potentiellement criminelle était l’ego et l’intransigeance de M. Trump.

Certains gauchistes n’ont toujours pas compris le message ou mentent peut-être de manière flagrante. En d’autres termes, c’est la fin du mensonge selon lequel « M. Trump vend des secrets nucléaires ».

Il a simplement gardé quelques bibelots de ses quatre années de service en tant que plus grand président de l’histoire récente. Quel culot !

Faites suivre cet article à votre belle-sœur, la harpie gauchiste et à son petit ami trans-pansexuel aux cheveux bleus qui se sont accrochés, telles de tristes et tragiques bernacles, à un mensonge embarrassant selon lequel Trump essayait de vendre des missiles nucléaires au Kaiser.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : PJMedia

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous