Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 décembre 2022
DeSantis : « l’État va tenir les fabricants de vaccins responsables » des effets secondaires du vaccin COVID

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a déclaré ce week-end à une assemblée qu’il a l’intention de demander des comptes à Pfizer et Moderna pour avoir fait de fausses déclarations sur leurs vaccins et que l’État prévoit de tenir les fabricants de vaccins « responsables » des effets secondaires graves présumés du vaccin COVID-19.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le gouverneur a déclaré lors d’un événement du parti Républicain de Floride, samedi, au Florida Governors Mansion, que l’État allait agir pour « tenir ces fabricants [de vaccins] responsables de cette [injection] d’ARNm, car ils ont dit qu’il n’y avait pas d’effets secondaires et nous savons qu’il y en a eu beaucoup. »

« Nous avons fait une étude en Floride et nous avons vu une augmentation de 86% de l’activité liée au cœur chez les personnes âgées de 18 à 39 ans à cause des injections d’ARNm et donc nous allons prendre des mesures pour les amener à leurs responsabilités », a déclaré le gouverneur.

« C’est une chose sur laquelle nous allons prendre l’initiative en Floride », a ajouté DeSantis. « Nous allons donc probablement faire des annonces à ce sujet dans les trois ou quatre semaines à venir. »

Le gouverneur a déclaré qu’il travaillerait avec le ministre de la Santé de Floride, Joseph A. Ladapo.

Les vaccins administrés dans le cadre d’une autorisation d’utilisation d’urgence sont protégés de toute responsabilité juridique, mais pas s’ils ont été produits frauduleusement.

  • Brook Jackson, un lanceur d’alerte qui a travaillé pour le Ventavia Research Group, la société qui a mené l’essai pivot de phase III de Pfizer au Texas en 2020, a déposé une plainte devant le tribunal de district des États-Unis accusant Pfizer d’avoir commis des fraudes, des abus et des violations de protocole dans ses essais cliniques du vaccin COVID.

En novembre 2021, DeSantis a signé une loi interdisant la vaccination obligatoire dans les écoles et les entreprises pour protéger les employés qui ne voulaient pas se faire vacciner.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous