Publié par Magali Marc le 3 décembre 2022
Les 3 leaders anti-Trump du GOP ont saboté les élections des candidats MAGA lors des Midterms

Les dirigeants actuels du Parti Républicain : la présidente du Republican National Committee (RNC), Ronna McDaniel, le chef de la minorité au Sénat, Mitch McConnell, et l’actuel chef de la minorité de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy ont ramé à contre-courant de la « Vague Rouge » lors des Midterms, afin d’empêcher l’arrivée au Congrès de Républicains MAGA, réellement conservateurs. Leur priorité consistait à bloquer les candidats pro-Trump plutôt que de s’assurer que le GOP remporte les élections. Ce faisant, ils ont à la fois trahi le parti et violé leurs propres règles.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jack Gleason, paru sur le site d’American Thinker, le 2 décembre.

****************************

Les leaders du GOP au Congrès nous ont laissé tomber

Nous devons remplacer les dirigeants actuels du Parti Républicain : la présidente du RNC, Ronna McDaniel (nièce de Mitt Romney), le chef de la minorité au Sénat, Mitch McConnell, et l’actuel chef de la minorité de la Chambre, Kevin McCarthy.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Ils ont lamentablement échoué dans leurs fonctions.

Mais nous ne pouvons pas insister pour qu’ils recomptent les votes ou nous plaindre qu’ils n’ont pas soutenu les candidats de Trump. Ils nous qualifieraient simplement de « négateurs d’élections d’extrême droite ».

Au lieu de cela, nous devons utiliser leurs propres règles contre eux.

1) Tout d’abord, ils ont violé la règle sacrée selon laquelle ce sont les membres du parti qui choisissent les candidats lors des primaires, et non les élites dirigeantes. Les primaires sont l’endroit où de nouveaux et excitants candidats sont découverts et encouragés.


– Kevin McCarthy
a interféré dans les primaires à grande échelle.

Le 27 septembre, le Washington Post a détaillé ses efforts pour « éliminer systématiquement les candidats du GOP qui pourraient soit lui causer des problèmes s’il devenait président de la Chambre, soit mettre en péril les victoires du GOP dans des districts où un candidat plus modéré pourrait avoir de meilleures chances de gagner ».

2) Deuxièmement, ils ont accepté des dons de l’extérieur du parti.M. McCarthy a utilisé son Congressional Leadership Fund – un super-PAC doté de plus de 165 millions de dollars – pour aider les candidats aux primaires et les titulaires « modérés » à vaincre les adversaires de « l’extrême droite » et les « détracteurs des élections ».

Des journalistes qui ont pu fouiller dans les dossiers de finances publiques, ont découvert les liens entre M. McCarthy et d’autres qui appuyaient les Républicains « modérés » au détriment des candidats MAGA.

Un groupe était… « principalement financé par Marc Merrill, cadre de Riot Games, et Cathryn Murdoch, l’épouse de James Murdoch, ancien cadre de Fox News, qui sont tous deux d’importants donateurs du Comité national démocrate. »

3) Troisièmement, on ne s’oppose pas à ses propres membres au Congrès. En Caroline du Nord, M. McCarthy a essayé d’évincer Madison Cawthorn, un brûlot conservateur appuyé par Donald Trump.

4) La quatrième règle consiste à « ne pas faire honte au GOP ».
M. McCarthy a un lien troublant avec FTX, le géant de la crypto-monnaie qui a récemment déclaré une faillite de 3,7 milliards de dollars.

Lors de l’élection de M. Cawthorn, des millions ont été dépensés pour le battre — « 700 000 $, provenaient de Ryan Salame, un cadre de l’échange de crypto-monnaies FTX U.S., et un donateur important à la fois pour l’opération de M. McCarthy et pour d’autres groupes soutenant ses candidats favoris. West Realm Shires Services, la raison sociale utilisée par FTX U.S., a donné 750 000 dollars à CLF [le Congressional Leadership Fund] en août… Mark Wetjen, le responsable des politiques publiques et de la stratégie réglementaire chez FTX, a été invité avec sa famille à la retraite des donateurs de McCarthy en août dans le Wyoming. »
National File (un blog de droite) a rapporté que Kevin McCarthy a utilisé l’argent des oligarques de gauche pour financer une campagne «« secrète » anti-MAGA au sein de l’Establishment du GOP afin de protéger ses ambitions de leader à la Chambre.»

– « Armé de la crypto-monnaie corrompue de FTX, Kevin McCarthy a passé les Midterms de 2022 à choisir les gagnants et les perdants, avec ses fantasmes de présidence [de la Chambre des représentants] à long terme en tête de son agenda…. Les sièges pour lesquels ils se battaient ont été cédés aux Démocrates, et les conservateurs « au courant » ont parlé d’un accord de « partage du pouvoir » entre M. McCarthy et les dirigeants démocrates, qui semble maintenant se concrétiser. »

Mitch McConnell est également lié à FTX et a travaillé à faire échouer les candidats MAGA pour le Sénat.

Open Secrets a signalé un don de 2,5 millions de dollars de FTX à son fonds de leadership au Sénat.Plus les informations concernant FTX et son rôle dans le blanchiment des dons américains à l’Ukraine renvoyés aux Démocrates se multiplient, plus MM. McConnell et McCarthy sont susceptibles d’être accusés d’être impliqués. Cela pourrait mettre le GOP dans l’embarras, ce que les médias grand public seraient ravis d’exploiter.

M. McConnell a été blâmé par le GOP de l’Alaska pour avoir interféré dans les primaires de cet État.

Le 22 octobre, il a retiré le financement du candidat au Sénat, le brigadier général Don Bolduc, dans le New Hampshire, malgré le fait que l’élection était serrée, pour le donner à Mme Murkowski.

Il a également refusé de financer Blake Masters lors de l’élection pour le Sénat en Arizona et a terminé la saison électorale avec 40 millions de dollars de fonds non dépensés.

Mitch McConnell rencontre maintenant le leader démocrate du Sénat, Chuck Schumer, qui a déclaré :

« Je vais dire aux Républicains du Sénat qui ne sont pas des Républicains MAGA, arrêtez de les laisser diriger votre parti. Travaillez avec nous pour faire avancer les choses. J’ai l’intention de m’asseoir avec Mitch McConnell et d’exprimer cela. »

MM. McConnell et McCarthy ont tous deux été critiqués par Chronicles concernant leur guerre contre les Républicains MAGA. Leur ingérence maladroite dans la façon dont le GOP choisit les candidats aux primaires a prouvé qu’ils servent leurs propres intérêts, et non ceux des membres du Parti Républicain ou le bien du pays.

5) Le cinquième point est l’obligation d’appuyer le parti.

Ronna McDaniel a manqué à ce devoir en 2022.

Elle n’a rien fait pour corriger les problèmes de l’élection de 2020, garantissant presque une répétition des détournements du comptage des votes en 2022. La Commission sur l’intégrité des élections de 2021 a présenté un rapport qu’elle a ignoré.

Le site The Gateway Pundit a dressé une liste des mesures qu’elle aurait dû prendre pour garantir l’intégrité des élections, mais elle n’en a prise aucune.

Mme McDaniel n’a pas non plus appuyé les gagnants conservateurs des primaires du GOP lors de l’élection générale, ce qui a entraîné des pertes qui auraient pu être évitées.

Lors des campagnes politiques, les données sont reines.

Mais la base de données du RNC était si inexacte qu’elle a fait plus de mal que de bien en faisant perdre un temps précieux aux bénévoles qui cherchaient à persuader les électeurs hésitants et à s’assurer que les conservateurs se rendaient aux urnes.

Au lieu d’examiner les listes électorales pour éliminer les morts et les déménagés, le GOP n’a rien fait.

« Les démarcheurs du Wisconsin sont allés à une porte où vivaient une douzaine de personnes. Ils frappaient ou sonnaient à la porte en demandant si Bill et Sally, inscrits sur les listes électorales, penchaient pour le GOP. « Quoi ? »a dit l’ancien résident « Je vis ici depuis 12 ans et je n’ai jamais entendu parler d’eux !  » (…) Cela s’est produit si souvent que les agents de démarchage ont communiqué avec l’équipe locale d’intégrité des électeurs en notant à quel point les listes étaient lamentables. » ( Ref: https://www.thegatewaypundit.com/2022/11/rnc-big-data-fail-deja-vu/)

Un membre senior d’une élection au niveau de l’État a dit qu’ils savaient qu’ils étaient « foutus quand nos agents de démarchage ont fait leur rapport. »

Mme McDaniel a ensuite abandonné les candidats de son parti après la fermeture des bureaux de vote…

Lorsque des résultats serrés sont tombés, en particulier en Arizona, « des ordres sont descendus de Washington, DC, et du bureau de la présidente du GOP, de se retirer. Ils ont laissé les candidats et les électeurs de l’Arizona en panne sur le terrain pendant qu’ils s’empressaient de retourner à DC ou de partir en vacances. »

Le résultat est que les problèmes de 2020 se sont reproduits en 2022 – arrêts bizarres du comptage des voix, bulletins de vote mal traités, électeurs à qui l’on a dit qu’ils avaient déjà voté.

L’avance massive du GOP dans les sondages avant 2022 s’est évaporée, et nos dirigeants ont semblé satisfaits de redevenir le parti minoritaire et de travailler avec les Démocrates.

Pourtant, plus de 100 des 168 membres d’élite du RNC ont signé une lettre la soutenant à nouveau pour la présidence du parti.

La bonne nouvelle est qu’a présent, elle est remise en question par Lee Zeldin, qui a obtenu de très bons résultats dans l’État de New York, et que même Mike Lindell [le PDG de la compagnie My Pillow], un partisan de Trump, a jeté son gant dans l’arène.

M. McCarthy parle actuellement comme un conservateur très fort en prévision de sa course à la présidence de la Chambre le 3 janvier.

Mais ce n’est pas ce qu’il dit, c’est ce qu’il fera s’il gagne qui est inquiétant.

Nous n’avons pas besoin d’une direction molle du GOP motivée par l’intérêt personnel au détriment de la survie de notre nation.

Nous avons besoin de guerriers qui s’opposeront aux politiques radicales de la gauche.

Il existe de bonnes alternatives qui peuvent unir le parti, enquêter de manière agressive sur les méfaits des Démocrates et exposer la corruption flagrante de notre président actuel.

Au lieu d’exprimer notre opposition sur la base de leur acceptation de la fraude électorale de 2020 et de leur opposition à Trump, nous devons simplement valoir qu’ils ont enfreint leurs propres règles en s’ingérant dans les primaires, en acceptant des dons de partis hostiles, et qu’ils sont peut-être en train d’embrigader le GOP dans un scandale embarrassant avec leurs liens avec FTX.

Mais le meilleur argument est leur incompétence. Par leurs actions, ils ont transformé la « Vague Rouge » en un désastre électoral, et on ne peut plus leur faire confiance pour diriger le Parti.

Dites simplement, « après deux échecs majeurs, il est temps d’essayer une nouvelle direction pour le GOP. »

Une fois que nous aurons de vrais guerriers conservateurs en place, mettre fin à la fraude électorale sera leur priorité absolue, car sans élections libres et équitables, l’Amérique est perdue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Americanthinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous