Publié par Magali Marc le 1 décembre 2022
Mitch McConnell entretient sa réputation de froussard

Le Sénateur et leader de la minorité au Sénat, Mitch McConnell craint comme la peste le retour de Donald Trump à la Maison Blanche et il cherche à s’en débarrasser depuis belle lurette. Ce repas avec quelqu’un qu’il ne connaissait pas lui sert maintenant de prétexte. C’est dommage que l’ex-Président ait pris un repas avec MM. West et Fuentes, mais cela ne le disqualifie certainement pas pour être président comme le prétend Mitch. En fait, Donald Trump a été très favorable à Israël tout au long de ses années à la Maison Blanche, bien plus que MM. Biden, Obama ou que tout autre président.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jack Hellner, paru sur le site d’American Thinker, le 30 novembre.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







********************

Mitch cultive sa réputation de froussard de l’Establishment

Hier matin, le RINO Mitch McConnell s’est adressé à une foule de journalistes ; mais au lieu de jouer le rôle pour lequel il a été engagé – faire progresser le conservatisme politique – il a saisi l’occasion d’attaquer le Président Trump.

C’est drôle, je ne me souviens pas de lui, ni d’aucun autre Never Trumper dénonçant ce qui suit :

  1. Barack Obama et tous les autres qui ont fréquenté l’antisémite notoire Louis Farrakhan.
    En 2020, l’Anti-Defamation League a qualifié Farrakhan d' »antisémite le plus populaire d’Amérique« .
  2. MM. Obama, Biden et tous les autres qui continuent à travailler avec l’Iran et à l’encourager alors que ses dirigeants et ses extrémistes ont juré de tuer les Américains et les Israéliens.
  3. Toutes les personnes qui traînent avec les membres du Squad (les gauchistes alliés d’Alexandria Ocasio-Cortez) qui sont farouchement anti-Israël.
  4. Tous les politiciens (y compris MM. Biden et Obama) qui ont été si élogieux envers le député démocrate Robert Byrd.
    M. Byrd a commencé sa carrière politique en tant que « Cyclope exalté » du Ku Klux Klan – on peut dire qu’il entretenait des sentiments de racisme et de suprématie blanche.

Les médias, les autres Démocrates et les Républicains anti-Trump comme Mitch McConnell – le Marécage – essaient de démolir Donald Trump depuis longtemps. C’est une politique de la terre brûlée, au diable les dommages collatéraux. Ils ont menti sur la collusion russe.

Ils ont menti, et continuent de mentir sur ce que Donald Trump a dit concernant la manifestation de Charlottesville en 2017.

Donald Trump a condamné à plusieurs reprises les suprémacistes blancs, mais Joe Biden continue de « partager la désinformation » pour attiser la division raciale et la haine. Ils ont essayé de destituer Donald Trump pour avoir tenté d’enquêter sur les pots-de-vin massifs versés par l’Ukraine à la famille Biden.

Il est tragique que les médias et les autres Démocrates ne se soucient pas de la corruption pure et simple.

Cela aurait été un manquement à son devoir si le Président Trump, étant au courant des pots-de-vin, avait choisi de détourner le regard comme l’a fait le Ministère de la Justice corrompu et politisé.

Ensuite, ils ont voulu destituer Donald Trump pour avoir contesté une élection et dit aux gens de marcher pacifiquement et patriotiquement vers le Capitole pour protester.

Maintenant, ils essaient d’évincer M. Trump pour avoir pris un repas avec quelqu’un qu’il ne semble pas connaître.

Je n’avais jamais entendu parler de M. Fuentes jusqu’à cette semaine. C’est dommage que M. Trump ait pris un repas avec MM. West et Fuentes, mais cela ne le disqualifie certainement pas pour être président – ou alors la plupart des politiciens seraient disqualifiés.

Donald Trump a été très favorable à Israël tout au long de ses années à la Maison Blanche, bien plus que MM. Biden, Obama ou tout autre président.

Il a réussi à conclure les accords d’Abraham et a tenu sa promesse de transférer l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, contrairement aux présidents précédents.

Les faits et les actions sont certainement beaucoup plus pertinents qu’un repas.

Joe Biden refuse d’appliquer les lois sur l’immigration votées par le Congrès, continue d’aider le terrorisme étranger en Iran, et était clairement impliqué dans les pots-de-vin népotiques de pays étrangers comme la Chine et l’Ukraine (après tout, il est le «Big Guy» [auquel se réfère Hunter Biden dans ses posts] ).

Pourtant, Mitch McConnell n’a jamais dit que Joe n’était pas qualifié pour être président.

C’est pathétique, et tellement digne d’un Républicain RINO.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : American Thinker

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous