Publié par Guy Millière le 12 décembre 2022
Qui a peur d’Elon Musk ?

Qui est Elon Musk ?

On le sait. C’est un homme arrivé au Canada depuis l’Afrique du Sud où il est né, pour étudier. C’est un homme qui n’est pas resté très longtemps étudiant au Canada et qui est vite passé aux Etats-Unis où il a créé une entreprise de logiciels, l’a revendu à une grande entreprise, Compaq, a créé une autre entreprise, une banque en ligne cette fois, en a fait PayPal, qu’il a revendu une fois encore à une grande entreprise, eBay. C’est un homme qui, avec l’argent gagné par ces opérations, et devenu milliardaire à trente ans, a créé d’autres entreprises encore : SpaceX, fabriquant de véhicules spatiaux, Tesla, fabriquant de voitures électriques, Neuralink, concepteur d’interfaces neuronales, Starlink, fournisseur d’internet par satellite.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







C’est un homme qui, à cinquante ans, était devenu l’homme le plus riche du monde. C’est ce qu’on appelle aux Etats-Unis un self made man, un homme qui s’est fait tout seul. C’est un inventeur et un visionnaire. C’est un homme qui suscite l’admiration de ceux qui ont l’amour de la réussite, l’irritation et les fantasmes négatifs de ceux qui sont imprégnés de ressentiment : les gens de gauche en général. 

C’est un homme qui ne s’est pas mêlé de politique jusqu’à une date assez récente : s’il s’était dit de gauche, et s’il avait fait des déclarations relevant de ce qui s’appelle le discours woke (ce qui s’appelait autrefois le politiquement correct), nul ne lui aurait fait de reproches, mais voilà ! Il s’est déclaré défenseur du capitalisme et de la liberté d’entreprendre, adepte du rêve américain, ennemi de l’étatisme et du socialisme, et dès lors, ses ennuis ont commencé. 

Il a osé critiquer les Démocrates et l’administration Biden, et cela n’a rien arrangé.

Il a fait déménager son entreprise de la Californie, Etat régi par la gauche depuis des décennies, vers le Texas, Etat conservateur depuis toujours, et cela s’est aggravé.

Et puis, se déclarant ennemi de la censure, Elon Musk a décidé de racheter Twitter, pour y rétablir la liberté de parole, et là, il est devenu très inquiétant pour tous les soi-disant bien-pensants.

Imaginez ! Rétablir la liberté de parole sur Twitter ! Elon Musk a rétabli les comptes qui avaient été bloqués par les anciens propriétaires de Twitter, et, en particulier, celui de Donald Trump !

Un sentiment d’horreur s’est emparé de tous les soi-disant bien-pensants. Donald Trump ! Le diable en somme ! Elon Musk s’est séparé de l’essentiel de ceux qui travaillaient pour Twitter aux fins d’y veiller à ce qu’aucune parole blessante pour la gauche ne soit tenue, et que certains sujets ne soient pas abordés : l’origine du Covid 19, l’efficacité des vaccins contre le Covid 19, les fraudes électorales aux Etats-Unis, le contenu de l’ordinateur d’Hunter Biden. Cela représentait la moitié du personnel de Twitter.

Fin des censeurs sur Twitter ? Le sentiment d’horreur chez les soi-disant bien-pensants s’est intensifié et s’est teinté de colère. Les soi-disant bien-pensants ont décidé de quitter Twitter et de lancer des campagnes de boycott à l’encontre du site.

Des émissions de télévision ont vu le jour où des penseurs profonds se sont demandés si Elon Musk était un psychopathe, et s’il allait détruire le monde.

Le fait qu’il ait aidé l’Ukraine à résister au dictateur Poutine en préservant l’accès à internet pour l’armée et la population du pays, et qu’il ait déclaré être prêt à faire la même chose pour Taïwan, a aggravé son cas : défendre un pays agressé, et se déclarer prêt à aider un autre pays menacé d’agression ? Très suspect, non ?

L’administration Biden a dit, par le biais de la porte-parole de la Maison Blanche, qu’elle allait lancer des “enquêtes” sur Elon Musk.

Apple a envisagé de retirer Twitter de la liste des applications disponibles pour ses téléphones et a fini par renoncer lorsqu’Elon Musk a parlé de créer une entreprise de fabrication de téléphones. L’Union Européenne menace maintenant Elon Musk d’interdire l’usage de Twitter sur tout le continent européen, parce que la liberté de parole est censée être dangereuse, et permet de véhiculer des fausses informations, car bien sûr, aucune information fausse, pour l’heure, ne circule en Europe !

Elon Musk a commencé à mettre au jour des documents montrant que Twitter avait, en 2020, supprimé toutes les révélations compromettantes pour la famille Biden publiées sur Twitter, et bloqué les comptes de ceux qui publiaient ces révélations. Il a mis au jour aussi des documents montrant que Twitter avait travaillé pour cela avec le FBI qui, avant l’élection de novembre 2020, fonctionnait déjà comme une police politique chargée de chasser Trump de la Maison Blanche. Ces éléments, accablants, viennent s’ajouter à tous ceux montrant que seules des fraudes ont permis l’installation de Joe Biden à la Maison Blanche en janvier 2021. Ces éléments montrent un peu davantage que Joe Biden a des liens de corruption avec la Chine. Les grands médias américains n’ont, bien sûr, pas dit un seul mot de ces documents. Les grands médias français et européens non plus.

Elon Musk continue à être décrit comme un homme dangereux. Aux Etats-Unis et en Europe.

Dois-je dire que déclarer qu’un homme qui rétablit la liberté de parole sur un média social et qui révèle des pratiques anti-démocratiques est dangereux montre des penchants dictatoriaux chez ceux qui le font ?

Dois-je ajouter qu’occulter ce qu’Elon Musk commence à mettre au jour montre que ces penchants dictatoriaux sont très présents, et très puissants, dans l’espace médiatique, aux Etats unis et en Europe ?

Dois-je dire que ce que tout cela montre est que la démocratie est en danger, aux Etats unis et en Europe ?

Dois-je dire que j’ai le sentiment de vivre dans un monde occidental où, présentement, des ennemis de la liberté voudraient apparemment régner en maitres absolus ?

Triste époque.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous