Publié par Gertrude Lamy le 21 janvier 2023
Bienvenue en France ! Des clandestins syriens et palestiniens passent par le Brésil et la Guyane

Source : France Info

Depuis plusieurs années les demandes d’asile explosent sur le territoire. L’asile est la protection juridique qu’accorde un état d’accueil à une personne persécutée menacée dans son pays. En Guyane, les profils ont changé avec une montée en puissance des migrants des pays arabes.

L’asile est la protection juridique qu’accorde un État d’accueil à une personne qui recherche une protection en raison de craintes d’être persécutée ou exposée à une menace dans son pays.

Le profil des demandeurs d’asile en Guyane a nettement évolué ces dernières années. Entre 2005 et 2014 on recensait 7934 demandeurs d’asile. Cela représente moins de 800 demandes en moyenne par an durant cette période.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Mais cela a commencé à nettement augmenter au cours de l’année 2015 : plus de 2 700 dossiers sont déposés à la préfecture, soit une multiplication par plus de 3 des demandes d’asile ainsi :

En 2015

  • 75 % des demandeurs sont des ressortissants haïtiens
  • 13 % viennent de la République Dominicaine
  • 3 % sont originaires de Syrie ou d’Irak

Entre 2015 et 2020 : 20 263 demandeurs d’asile sont enregistrés en Guyane : une augmentation de plus de 4000 demandes par an.

La progression des demandeurs d’asile se poursuit :

  • 2019 – 2325 demandeurs d’asile 
  • 2020 – 2810 demandeurs d’asile
  • 2021 – 3361 demandeurs d’asile 

Une augmentation de 12,9% entre 2018 et 2020

Les  pays d’origine des demandeurs d’asile en Guyane évoluent également, avec une montée en puissance des migrants des pays arabes :

Les Haitiens représentent en 2021 soit un peu plus de 63 % des demandeurs d’asile. Les Syriens et Palestiniens plus de 20 %. Les dominicains plus de 3%. Les cubains : 2.60 %.

En 2022 on constate un changement radical du profil des demandeurs d’asile, sur les 3120 demandes

Les Haïtiens représentent un peu moins de 34 % des demandeurs, les Syriens et les Palestiniens plus de 30%, les Dominicains sont 12.20% et les Cubains représentent 4.60%.

Aujourd’hui les demandeurs d’asile du Proche Orient sont donc aussi nombreux que les haïtiens. Une augmentation des demandes constatée également chez les dominicains et les cubains.

Les Syriens sont de plus en plus nombreux à rejoindre la Guyane dans l’espoir d’obtenir un statut de réfugié en France.

La route des migrants

La route des migrants venus du Moyen Orient
La route empruntée par les migrants venus du Moyen Orient • ©Guyane la 1ère

C’est une route migratoire surréaliste qui est empruntée pour atteindre la France. Elle passe par l’Amérique du Sud pour aboutir en Guyane. Les premiers Syriens sont arrivés de Turquie en Guyane en septembre 2015, ils étaient principalement d’origine palestinienne.

Ces migrants partent de Syrie pour rejoindre le Liban ou la Turquie. Puis en raison des frontières fermées vers l’Europe, ils s’envolent pour le Brésil qui leur accorde des visas puis rejoignent la Guyane dans l’espoir d’obtenir l’asile  et de repartir ensuite vers la France et l’Europe. 

Actuellement une demande d’asile sur deux aboutit favorablement en Guyane pour la grande majorité en faveur des migrants du Moyen Orient.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous