Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 janvier 2023
Elon Musk face à un (autre) procès

La sélection du jury commence dans un procès pour fraude boursière contre Elon Musk.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







L’affaire remonte à des tweets qu’il a envoyés en 2018, qui évoquaient la possibilité de privatiser Tesla à 420 dollars par action. Une action collective soutient que les tweets de Musk sur l’obtention de fonds étaient faux et ont alimenté les fluctuations du cours de l’action de la société, ce qui a coûté des milliards de dollars aux investisseurs.

L’opération, qui aurait été évaluée à 72 milliards de dollars, ne s’est jamais concrétisée. Musk, le patron de Tesla, a été contraint de payer 40 millions de dollars à la Securities and Exchange Commission à titre d’arrangement amiable. Mais Musk a déclaré qu’il avait accepté cet accord sous la contrainte.

Un juge a déjà décidé que Musk avait agi de manière imprudente et que ses tweets n’étaient pas vrais. Le procès de San Francisco dépendra de l’interprétation par le jury des motifs des tweets de Musk, et de la question de savoir s’ils étaient importants pour les investisseurs.

Musk a demandé, sans succès, que le procès soit délocalisé parce que la justice de San Francisco n’est pas aveugle, et qu’elle est furieuse contre lui, San Francisco étant une ville très à gauche, où Twitter a ses bureaux, et parce qu’il a fait énormément de mal à la gauche en exposant qu’elle est le camp du mal et de la censure la plus abjecte.

Musk devrait se présenter à la barre dès cette semaine, environ deux mois après avoir comparu devant le tribunal pour un autre procès dans le Delaware concernant sa rémunération chez Tesla. L’action de Tesla a atterri à environ 122 dollars par action à la clôture du marché hier.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous