Publié par Guy Millière le 21 janvier 2023
Une génération d’artistes qui a révolutionné la musique mondiale est en train de disparaitre

Je vais, pour une fois, traiter d’un sujet très différent de ceux dont je traite en général.

David Crosby est décédé le 19 Janvier 2023. Il avait quatre-vingt-un ans. Il avait fondé les Byrds, puis Crosby, Stills, Nash and Young, devenu ensuite Crosby, Stills and Nash lorsque Neil Young a mené essentiellement une carrière solo. David Crosby était un homme de gauche. Il l’a été toute sa vie, mais il était d’une gauche libertaire et défendait essentiellement la liberté individuelle à laquelle je suis très attaché. Je l’ai vu une quinzaine de fois en concert, avec Stills et Nash, et Young, puis sans Young, et quand Crosby, Stills, Nash and Young s’est reformé le temps d’une tournée américaine, j’ai tant apprécié le concert d’Oakland, à coté de San Francisco, que je suis revenu le voir deux fois, à Los Angeles, où je suis allé deux jours plus tard, et à New York, et puisque j’habitais encore Paris à l’époque, j’ai fait pour voir le concert de New York un bref aller-retour en avion de vingt-quatre heures. J’avais rencontré David Crosby une fois, à la terrasse du restaurant Johnny Rockets de Melrose Avenue à Los Angeles. Je l’avais salué en lui disant mon estime pour son travail artistique. Il avait la gentillesse et la simplicité qu’ont les grands artistes.

Devenez « lecteur premium », pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







David Crosby était un grand artiste, et il a écrit des chansons immortelles. Il a fait une tournée solo au début de 2022 dans de plus petites salles et il est passé dans une salle de Las Vegas, au Red Rock Resort (Crosby, Stills, Nash and Young ont eu tant de succès que leurs spectacles avaient lieu dans des stades). Le visage de David Crosby était ridé, mais sa voix et son jeu de guitare étaient intacts.

Jeff Beck

Quelques jours avant le décès de David Crosby, c’est, le 10 janvier, Jeff Beck qui a disparu au Royaume-Uni. Il avait soixante-dix-huit ans. Il devait venir à Las Vegas au printemps et je comptais aller le voir une fois encore. C’était l’un des plus grands guitaristes vivants.

Tom Petty

En septembre 2017, j’avais incité mon épouse à venir avec moi à Los Angeles, au Hollywood Bowl, pour voir Tom Petty, et je lui avais dit, pour la convaincre, que Tom Petty envisageait d’arrêter ses tournées. Nous avions fait le déplacement depuis Las Vegas (quatre heures de route au travers du désert Mojave), et nous étions allés au Hollywood Bowl. Le concert fut superbe (je n’en doutais pas : j’ai vu Tom Petty plusieurs fois, dans diverses villes des Etats-Unis). Tom Petty est mort une semaine plus tard, chez lui, à Malibu. Il s’était fracturé le bassin, devait aller à l’hôpital pour une intervention chirurgicale, et avait pris trop d’antalgiques. Il n’avait que soixante-six ans. C’était un grand artiste lui aussi.

A mes yeux, les grands artistes apportent de la beauté au monde, et les grands musiciens élèvent l’âme. Une génération qui a révolutionné la musique mondiale est en train de disparaitre. Elle manquera immensément. La voir disparaitre me rappelle mon âge et ma propre mortalité. Nous sommes éphémères.

Il me reste à finir d’écrire quelques livres que je pense essentiels, avant de disparaitre. Je voulais les écrire dans une grande maison entourée de palmiers et dans une ville où j’échapperais à l’hiver. J’ai ce qu’il me faut, sauf le temps. Les années passent très vite.

Carlos Santana

Carlos Santana est un autre très grand guitariste, et je l’ai très souvent vu en concert (une vingtaine de fois entre 1970 et 2022). Il vieillit lui aussi, même si cela ne se voit pas quand il joue de la guitare. Je voulais attendre le mois de juin pour retourner le voir (il vit à Las Vegas et y donne souvent des concerts). J’irai la semaine prochaine. 

Il y a chez lui une dimension mystique et céleste qui, le temps d’un concert, me fait oublier la finitude des choses, et il fait partie des artistes qui, malgré pressions, menaces, et appels au boycott s’est rendu en Israël où il a commencé son concert par l’hymne israélien. Respect total. Non seulement c’est un grand artiste, mais il a une éthique.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous