Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 mars 2023

Ajoutez le nom d’Agatha Christie à la liste croissante d’auteurs dont vous ne pourrez plus lire les œuvres originales. Elles sont placées sous la surveillance étroite des “contrôleurs de la sensibilité” Woke chargés de retirer tout contenu qu’ils jugeront “offensant” pour les pauvres choux.

The Telegraph a été le premier à signaler les changements apportés aux œuvres d’Agatha Christie dans les nouvelles éditions de HarperCollins. Certains romans de Poirot et la série complète de Miss Maple ont été comme découpés à coups de ciseaux.

Parmi les modifications relevées par The Telegraph figurent un certain nombre de références à la race – des personnages étant décrits comme noirs ou juifs – ainsi qu’un passage où un personnage se sent frustré par les enfants. Dans le passage sur les enfants, un personnage se plaint d’enfants ennuyeux, pensant “qu’ils reviennent et fixent, fixent, et leurs yeux sont tout simplement dégoûtants, tout comme leur nez, et je ne crois pas que j’aime vraiment les enfants”.

La version éditée est la suivante : “Ils reviennent et me fixent, me fixent. Et je ne crois pas que j’aime vraiment les enfants”.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le passage est tiré de l’ouvrage Mort sur le Nil, paru en 1937 et adapté en 2022 dans un film du même nom.

  • Le mot “native” a été remplacé par le mot “local”.
  • D’autres termes comme “Indian temper” ont été supprimés.
  • Les romans de Christie sélectionnés pour la révision ont été publiés entre 1920 et 1976.

Les inspecteurs de la sensibilité sont devenus de plus en plus courants dans l’édition ces dernières années, et cette tendance a suscité de nombreuses réactions négatives.

L’annonce récente du passage des livres de Dahl au hachoir à sensibilité et de la réécriture de sections entières a suscité de vives réactions. Il a rapidement été annoncé que de nouvelles versions des livres de Dahl seraient publiées, mais que les œuvres originales resteraient également imprimées dans le cadre d’une collection classique – pour l’instant.

Les auteurs n’étant plus libres d’écrire, et se soumettant à une auto-censure constante, ne produisent plus de belles œuvres. Tant au cinéma que dans la littérature.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading