Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 avril 2023

Le célèbre militant anti-vaccins (au pluriel) et fervent écologiste Robert F. Kennedy Jr. a déposé mercredi dernier un dossier auprès de la Commission électorale fédérale pour lancer officiellement sa campagne présidentielle de 2024 – pour le parti démocrate.

Kennedy Jr. a déposé sa candidature pour défier le président Biden l’année prochaine en tant que Démocrate, rejoignant ainsi Marianne Williamson, gourou du “développement personnel”, en tant que seul autre candidat majeur déclaré du parti dans la course à la Maison-Blanche.

Kennedy Jr, 69 ans, est le fils de l’ancien procureur général, sénateur et candidat à la présidence des États-Unis en 1968, Robert F. Kennedy, qui a été abattu par le palestinien Sirhan Sirhan lors de sa campagne électorale.

Il est également le neveu de l’ancien président John F. Kennedy, qui a également été assassiné.

Au fil des ans, et très tôt même, Kennedy Jr. est devenu l’un des principaux opposants aux vaccins.

Ses efforts antivax ont donc trouvé une audience captive et facile avec la pandémie de COVID-19 et la mise au point de vaccins offrant une protection contre le virus.

Children’s Health Defense, une organisation caritative opposée à la plupart, sinon à tous les vaccins, dirigée par Kennedy Jr, a plus que doublé ses revenus en 2020 pour atteindre 6,8 millions de dollars, selon l’Associated Press. Mais les antivax ne dénonceront jamais la pompe à fric que représente le militantisme antivax, alors qu’ils dégainent très vite pour dénoncer l’enrichissement de BigLab avec le vaccin. A croire que tous les enrichissements n’ont pas la même valeur.

L’année dernière, Kennedy Jr. a déclaré aux participants d’un rassemblement “antivaxx” sur le National Mall à Washington, DC, qu’il était plus facile pour Anne Frank de se cacher des nazis que pour les Américains d’échapper aux obligations vaccinales.

Personnellement, j’ai adoré la comparaison. Vous aussi, j’en suis sûr.

“Même dans l’Allemagne hitlérienne, il était possible de traverser les Alpes pour se rendre en Suisse, de se cacher dans un grenier comme l’a fait Anne Frank”, a-t-il déclaré au cours de son discours.

“Aujourd’hui, les mécanismes sont mis en place pour qu’aucun d’entre nous ne puisse fuir ou se cacher”, a-t-il ajouté.

Comme c’est joliment dit.

Au cours de ce même rassemblement, il a également défini sa théorie sur la 5G.

“Ils mettent en place la 5G pour collecter nos données et contrôler notre comportement”, a-t-il déclaré.

Quel homme !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading