Publié par Drieu Godefridi le 13 avril 2023

Vous êtes quelques-uns à me dire : “Eh quoi, pourquoi perdre son temps à raisonner des antivaxx — qui refusent de qualifier les vaccins COVID de vaccins, ‘antivaxx’ est donc une appellation respectueuse de leur conception — que personne, jamais, ne fera changer d’avis ?

C’est tout à fait exact et je suis conscient du pouvoir limité du raisonnement face à une minorité , disons… radicale. L’aimable coterie des antiwacs ayant depuis près de trois ans (dès *avant* l’arrivée des vaccins, en réalité !) diffusé massivement jusqu’à ce jour de riantes thèses telles “Génocide par Pfizer !” — toujours Pfizer, jamais l’université d’Oxford, étrangement — “Stérilisation mondiale par les vaccins !” “Extermination des non-vaxx sur le mode nazi !“, ou “le COVID est un complot de Bill Gates et Klaus Schwab“, il est bien évident que cette coterie radicalisée par ceux qui vivent à leurs dépens (Robert Malone, marabouts, Francesoir, Perronne, Kennedy Jr, …) se sont projetés au-delà de toute appréhension rationnelle ou morale. J’en conviens et, de ce point de vue, mes critiques ont évidemment raison.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






Toutefois, l’intérêt du sujet est sociologique, car nous avons face à nous une figure pure de ce que j’ai nommé le Moi-Soleil (“l’homme-masse,” de Ortega y Gasset) qui entend non seulement égaliser son opinion au réel, mais subsumer le réel au pouvoir démiurgique de sa Sainte-Opinion.

Un exemple tout “frais” ?

Presse complotiste antivaxx avant-hier : « La Suisse interdit violemment les vaccins COVID !!! »

La réalité, hier (site du gouvernement fédéral suisse) : le gouvernement fédéral suisse approuve le vaccin bivalent contre le COVID-19 Comirnaty Original / Omicron BA.4-5 de Pfizer SA pour la vaccination de rappel des personnes de 12 ans et plus“.

À maints égards, la communauté antiwaks — ces “gardiens de l’humanité” (©Montagnier) — évoque ces foules qui, au Moyen Âge, brûlaient des sorcières.

Les chasseurs de sorcières étaient farouchement convaincus que ces ‘sorcières‘ brûlées vives causaient le mauvais temps, provoquaient sciemment de mauvaises récoltes et toutes sortes de maladies — stérilité, impuissance, épidémies, … — qu’elles étaient capables de contrôler les êtres humains à distance et que la trame du réel était tissée de leurs incessants complots.

Risibles prétentions, n’est-ce pas? Ce sont pourtant là quelques-uns des allégations de la communauté antiouaxx depuis bientôt trois ans.

Passionnante époque que la nôtre, en vérité, qui mixe les plus fabuleuses prouesses technologiques et scientifiques, avec les plus sordides phénomènes de foules haineuses !

Bonne journée 🤠

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Drieu Godefridi pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading