Publié par Gaia - Dreuz le 11 avril 2023

Source : Marianne

L’ancien ministre Arnaud Montebourg a demandé ce mardi 11 avril au gouvernement d’« interdire » le rachat par un groupe américain de la société française Segault, fournisseur pour l’industrie nucléaire française, et se dit prêt à s’en porter acquéreur grâce à une alliance avec un fonds d’investissement.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le chantre du Made in France vient à la rescousse de l’industrie française. Arnaud Montebourg a demandé ce mardi 11 avril à l’exécutif d’« interdire » le rachat par un groupe américain de la société française Segault, fournisseur pour l’industrie nucléaire française. Segault, basée près de Paris et qui indique sur son site employer 80 salariés, fournit notamment à Naval Group, industriel naval de défense français, les robinetteries des chaufferies nucléaires qui équipent les sous-marins nucléaires nationaux.

Sa maison-mère, la société de droit canadien Velan, « s’apprête à être rachetée par OPA par Flowserve Corporation, une société multinationale américaine », indique Arnaud Montebourg, dans une lettre adressée au ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire en date du 31 mars, que l’AFP a pu consulter. Segault « fait partie en France de ces entreprises sensibles au sein de la base industrielle et technologique de défense (BITD) ». L’entreprise « équipe tous nos bâtiments militaires à propulsion nucléaire, ses activités sont indispensables à la défense nationale », et « en outre, elle équipe toutes nos centrales de production électrique d’origine nucléaire », met en avant Arnaud Montebourg.

Référence au « PATRIOT ACT »

« Il paraît lourdement préjudiciable aux intérêts de notre nation » que Segault « passe sous le contrôle de Flowserve Corporation […] Nous ne pouvons accepter que des informations concernant les technologies utilisées par nos sous-marins nucléaires soient potentiellement transmissibles à un gouvernement étranger », écrit-il, faisant référence au « Patriot Act ». Cette loi américaine « permet au gouvernement américain de demander à toute entreprise américaine, sans aucune autorisation judiciaire ni la moindre motivation, n’importe quelle information dans le cadre d’enquêtes unilatérales et hors de tout contrôle, effectuées par ses services de renseignement extérieurs, relevant notamment de l’activité d’espionnage », indique Arnaud Montebourg.

Il précise que sa propre entreprise fondée en 2015, « Les Équipes du Made in France », et la société d’investissement Otium Capital, « se sont associées pour lancer un projet de fonds, le Fonds souverain privé pour l’industrie et l’agriculture » dédié à la souveraineté industrielle et agricole. « Si à ce stade » cette nouvelle société est encore « en cours de constitution »« un rachat par Otium – en avance de phase sur notre Fonds souverain privé pour l’industrie et l’agriculture – nous paraît hautement préférable pour les intérêts souverains de la France. […] Nous sommes donc tout à fait en mesure de financer l’acquisition de Segault sur la base des informations actuellement disponibles », affirme-t-il.

Une telle opération ne serait réalisable « qu’à la condition que » le ministère de l’Économie et des Finances « applique à la cession de Segault les dispositions du décret » réglementant les investissements étrangers dans les secteurs jugés stratégiques. Arnaud Montebourg demande ainsi à Bercy de « notifier sans délai une interdiction d’acquisition de la société Segault » à Flowserve. Dès « cette interdiction notifiée, nous entrerons immédiatement en négociation avec les actuels propriétaires afin de présenter notre candidature au rachat », ajoute-t-il.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading