Publié par Guy Millière le 17 avril 2023

Le président français Emmanuel Macron a donné une interview à Pif Gadget, magazine connu pour la profondeur de ses analyses politiques, puis est parti en Chine en espérant obtenir un infléchissement de la position de la Chine face à la Russie : il n’a rien obtenu du tout, s’est ridiculisé et a fait des déclarations intempestives qui ont provoqué un tollé international.

Quelques jours après l’entretien de Macron publiée dans Pif Gadget. Marlène Schiappa, “Secrétaire d’Etat chargée de l’économie sociale et solidaire” (superbe titre socialiste dépourvu de toute signification) a pensé faire avancer la cause féministe en posant dans Playboy, sans poser nue, ce qui a dû décevoir les amateurs du magazine, connu pour ses positions pas du tout féministes. Olivier Dussopt, “ministre du travail, du plein emploi et de l‘insertion” (superbe titre socialiste là encore, porteur qui plus est d’une proclamation fausse : le plein emploi est très loin d’exister en France), confronté aux grèves et aux manifestations résultant de la loi de réforme des retraites, a, lui, accordé un entretien au magazine homosexuel militant Têtu (pour lequel Macron avait accepté de faire la couverture torse nu il y a quelques années, avant de dire que le PDG de Radio France à l’époque n’était pas son amant) et révélé qu’il est gay, ce qui va sans aucun doute faire accepter plus facilement le passage de l’âge de la retraite à 64 ans. Depuis, Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et du Service national universel (que de titres ineptes et à rallonge pour les ministères français !) a, elle, révélé qu’elle était lesbienne.

S’il s’agit de faire rire les autres dirigeants du monde, c’est peut-être réussi. S’il s’agit d’autre chose, c’est entièrement raté. Et pour quiconque est attaché à la dignité de la France, c’est absolument consternant.  

Pendant ce temps, quand bien même les manifestations rassemblent un peu moins de monde, il y a toujours des casseurs et des incendiaires qui agrémentent les cortèges.

Les dix mille tonnes d’ordures qui s’amassaient dans les rues de Paris ont été peu à peu ramassées et déjà une nouvelle grève des éboueurs commence, pour la plus grande joie des six millions de rats qui habitant Paris.

Anne Hidalgo, maire de Paris, s’apprête à accueillir à Paris les Jeux Olympiques l’an prochain et à démultiplier les embouteillages dans la ville pour réserver des voies aux sportifs et aux officiels, et elle a rencontré voici peu le maire de Kiev, et lui a proposé de régler les problèmes de sa ville en y créant des pistes cyclables et en espérant le faire rêver en lui disant que son projet à elle pourrait être son projet à lui : une ville sans automobile ! De tels propos adressés au maire d’une ville confrontée aux bombardements russes sont remarquables de pertinence et de lucidité. Mais dès lors qu’elle a parmi ses adjoints un homme qui s’est récemment lamenté à la télévision en disant que son mari est mort lors d’une orgie de chemsex, on comprend que Paris est une ville qui est dans de bonnes mains.

Comme il n’y a pas de majorité à l’assemblée nationale, quand Macron ne fait pas utiliser l’article 49 alinéa 3 pour faire passer une loi, il organise des “conventions citoyennes”, censées faire avancer ses projets. L’une d’elle vient d’être organisée sur la “fin de vie”, donc sur l’euthanasie. Cette convention s’inscrit dans le cadre d’un processus généralisé de dévaluation de la vie humaine sur lequel je reviendrai, mais ce qui doit être regardé en face est une euthanasie plus vaste : celle qui touche la France elle-même, et que Macron et ceux qui l’entourent semblent vouloir mener à bien.

La France reste le pays où les prélèvements obligatoires sont les plus élevés du monde développé, avec ceux du Danemark. Et elle est le pays où les dépenses publiques sont les plus élevées du monde développé, ce qui signifie qu’elle est tout au bord de l’asphyxie économique.

La France est aussi le premier pays musulman d’Europe. Les enquêtes montrent que les musulmans en France ne s’assimilent pas (si s’assimiler implique de devenir lecteur de Pif Gadget, de Playboy ou de Têtu, on peut les comprendre), s’intègrent de moins en moins, placent en proportion croissante la loi de l’islam -charia- au-dessus des lois françaises (ce qui est conforme aux préceptes de l’islam). Un dossier publié par l’INSEE montre que l’islam est désormais la première religion de France en nombre de pratiquants. Les mosquées s’ouvrent par centaines. Les églises tombent en ruines et sont démolies. Les synagogues sont sous la garde de la police comme si la France était en guerre. Les centaines de zones de non droit que compte le pays continuent à croitre.

Éric Zemmour a tenté de tenir un discours cherchant à ouvrir les yeux sur la déliquescence française. Il a électoralement échoué.

Marine Le Pen a tenu un discours économiquement socialiste et est restée silencieuse sur l’essentiel des autres sujets. Elle a été au deuxième tour de l’élection présidentielle et a montré sa médiocrité dans un débat télévisé. Des sondages ont montré récemment qu’elle pourrait gagner une élection présidentielle. La France en est là ? Apparemment la réponse est : oui.

Une plaisanterie évoque un homme tombé du douzième étage d’un immeuble et qui parle brièvement à un ami sur son téléphone portable pendant sa chute pour garder de l’optimisme. Il dit : ”jusqu’ici tout va bien”.  Quelques secondes plus tard, le bruit de la chute de l’homme sur le sol se fait entendre.  Fin de la plaisanterie.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading