Publié par Magali Marc le 20 avril 2023

D’après Joe Cunningham (l’éditeur en chef de RedState), les Démocrates craignent Ron DeSantis et sont sûrs de battre Donald Trump en 2024. La gauche se préoccupe de l’ascension de Ron DeSantis car elle très peur de lui : « elle craint qu’il ne soit un Donald Trump plus intelligent et plus efficace ». Toujours selon M. Cunningham, les Démocrates préféreraient que Donald Trump demeure à la tête du GOP parce qu’ils le considèrent comme battable. Il n’est pas le seul conservateur à souhaiter que Donald Trump renonce et laisse la place à Ron DeSantis. D’autres analystes de Townhall/RedState vont dans le même sens. Malheureusement pour eux, non seulement M. DeSantis tarde à annoncer sa candidature, mais en plus, nombreux sont les membres républicains du congrès de la Floride à donner leur appui à Donald Trump. Qui plus est, s’il annonce sa candidature à la nomination du GOP pour 2024, Ron DeSantis devra quitter son poste de gouverneur à moins de changer la loi qui l’y contraint. Ce qui ne plaira pas aux Floridiens qui l’ont élu !

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Kristina Wong, paru sur le site de Breitbart, le 19 avril.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







******************

Le Représentant Greg Steube : « Je n’ai jamais eu de contact avec Ron DeSantis jusqu’à ce que M. Trump commence à obtenir des appuis en Floride »

Le Représentant Greg Steube, membre républicain du congrès de la Floride, a déclaré que le bureau du gouverneur Ron DeSantis ne l’a jamais rappelé, malgré des tentatives répétées pour le joindre, jusqu’à ce que l’ex-Président Donald Trump ait commencé à obtenir des appuis pour 2024 de la part de la délégation du Congrès de Floride.

Dans une interview accordée mardi soir (le 18 avril) à Politico, M. Steube a déclaré que M. DeSantis ne l’avait jamais contacté au cours de ses cinq années au congrès floridien et qu’il n’avait jamais répondu à ses « multiples tentatives de contact ».

Il a déclaré au bulletin de Politico qu’il avait été invité par les assistants de Ron DeSantis à se tenir aux côtés du gouverneur lors d’une conférence de presse concernant l’Ouragan Ian, mais que lorsqu’il s’est présenté, on lui a dit qu’il ne ferait pas partie de l’événement.

En revanche, M. Steube a déclaré que M. Trump avait été la première personne à l’appeler aux soins intensifs pour lui souhaiter bonne chance après qu’il eut été blessé dans un accident d’élagage en janvier.

« À ce jour, je n’ai pas eu de nouvelles du Gouverneur DeSantis », a déclaré M. Steube.

Il a dit que soudainement, après que Donald Trump a commencé à obtenir des appuis de la part des membres républicains du Congrès de la Floride, il a parlé « pour la première fois » à l’assistant de Ron DeSantis, Ryan Tyson, qui a contacté d’autres Républicains de Floride pour obtenir leur soutien.

C’est ce qu’a rapporté le bulletin de Politico :

Pour M. Steube, cette démarche était trop peu et trop tardive. Et il continue à avoir des mots tranchants pour DeSantis, le critiquant pour son programme de voyage politique robuste au milieu d’une session législative chargée et quelques mois seulement après avoir remporté un nouveau mandat de quatre ans.

« Les Floridiens veulent qu’il se concentre sur la Floride », a déclaré M. Steube, « et c’est le travail pour lequel ils l’ont élu ».

M. Steube et le député John Rutherford sont devenus lundi (le 17 avril) les derniers membres républicains du congrès de Floride à soutenir M. Trump en 2024, après les Représentants au Congrès de Washington, Matt Gaetz, Anna Paulina Luna, Byron Donalds, and Cory Mills, comme l’a rapporté Breitbart News.

M. Steube a déclaré à Rob Schmitt de Newsmax qu’il est « heureux et honoré de soutenir Donald J. Trump pour la présidentielle de 2024 ».

« Il est la seule personne qui peut inverser, dès le premier jour, toutes ces politiques désastreuses de l’Administration Biden. Nous devons redresser tous les torts qui se sont produits sous cette administration, réparer les choses qui se passent en Afghanistan, soutenir nos militaires et nos vétérans, et faire les choses que le programme America First défend, et c’est une seule personne, Donald Trump (qui peut faire ça) », a-t-il déclaré, ajoutant que M. Trump est « largement soutenu dans mon district » et « largement soutenu en Floride ».

« Je suis honoré d’ajouter mon soutien à la longue liste de soutiens au Président Trump », a-t-il ajouté.

Le reportage du bulletin de Politico fait écho à un reportage antérieur de NBC News, du 12 avril, selon lequel l’équipe de M. DeSantis a contacté six membres de la délégation du congrès de Floride pour leur demander de ne plus apporter leur soutien à M. Trump.

Il s’agirait des membres suivants : Reps. Aaron Bean, Vern Buchanan, Kat Cammack, Mario Diaz-Balart, Laurel Lee et M. Steube.

M. Trump a également obtenu le soutien d’autres législateurs importants, notamment la présidente de la Conférence républicaine de la Chambre des représentants, Elise Stefanik (New York), le Sénateur Markwayne Mullin (Oklahoma), le Représentant Jim Banks (Indiana), la Sénatrice Cindy Hyde-Smith (Mississippi) et le sénateur Bill Hagerty (Tennessee).

Le bulletin de Politico a noté que « la rebuffade des législateurs du GOP dans son État d’origine est particulièrement frappante et [qu’] elle renforce l’idée que M. DeSantis est trop distant et inattentif aux subtilités interpersonnelles de la politique dans les ligues majeures ».

M. DeSantis n’a pas déclaré qu’il se présentait à l’élection présidentielle, mais il a multiplié les déplacements à travers le pays ces dernières semaines.

En fait, il était à Washington, D.C., mardi (le 18 avril), où il a rencontré des membres républicains du Congrès.

Coup dur pour lui : le Représentant Lance Gooden (Texas) a quitté la réunion et a déclaré son soutien à Donald Trump.

Selon Politico, M. Lee – ancien secrétaire d’État de M. DeSantis – a “soutenu” M. DeSantis, et au moins trois douzaines de législateurs républicains sont allés l’écouter.

Mais le média a déclaré que même ceux qui étaient présents « ont cherché à minimiser leur présence, disant qu’ils y étaient allés parce que le Gouverneur est un ancien collègue et qu’ils voulaient le saluer ».

Le Représentant républicain de la Floride au Congrès, Brian Mast, ainsi que d’autres membres devraient bientôt accorder leur appui à Donald Trump.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading