Publié par Magali Marc le 4 mai 2023

Le dernier sondage de la firme Rasmussen montre que le Président Trump a une cote de popularité de 59% auprès de tous les électeurs probables. C’est 11 points de mieux que Joe Biden. Ce nouveau sondage national par téléphone et en ligne réalisé par Rasmussen Reports et Political Media, Inc. révèle que, dans l’élection contre le Président Joe Biden et la Vice-présidente Kamala Harris, 51% des électeurs américains probables voteraient pour le ticket Trump-DeSantis, contre 43% pour le ticket Biden-Harris. C’est probablement pour cette raison que son équipe de campagne électorale a décidé qu’il pouvait se permettre de tenir un rassemblement avec la collaboration de CNN, la chaîne câblée que Donald Trump a si souvent traité de «fake news media» ! Cela pourrait être aussi une façon pour lui de narguer les patrons de Fox News, les fils de Rupert Murdoch qui ont viré Tucker Carlson.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jeff Charles, paru sur le site de RedState, le 2 mai.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







***************************

Stratégie médiatique de l’équipe de campagne de Donald Trump : son apparition sur CNN l’aidera-t-elle ou lui nuira-t-elle en novembre 2024 ?

L’ex-Président Donald Trump peut-il s’entendre avec les médias de gauche ? Son équipe semble le penser, selon un rapport récent.

Mais la question est de savoir si cela sera un avantage ou un inconvénient pour sa campagne électorale.

M. Trump participera à sa première grande interview avec CNN depuis qu’il a quitté le plateau de l’émission “60 Minutes” à la fin du mois d’octobre 2020.

L’équipe de M. Trump espère rétablir ses relations avec les médias grand public après les avoir diabolisés pendant des années, et elle pense pouvoir améliorer ses chances en le faisant participer à des réseaux dans l’ensemble du paysage médiatique.

Il pourrait s’agir d’un moment important pour les deux parties, qui pourrait être profitable à la fois à CNN et à M. Trump.

Si elle permet à CNN d’enregistrer des taux d’audience potentiellement élevés, elle comporte également le risque d’être accusée d’accorder trop d’attention à M. Trump.

C’est ce que rapporte The Hill :

Alors que M. Trump entretient toujours une relation compliquée avec Fox News, l’une des plus grandes chaînes de télévision, l’accord conclu avec CNN pour la tenue d’un débat public est un moment important qui pourrait servir aux deux parties.Pour CNN, cela pourrait se traduire par des taux d’audience élevés, même si cela comporte le risque d’être accusé d’accorder trop d’attention à M. Trump. CNN et MSNBC ont toutes deux été critiquées pour la couverture qu’elles ont accordée à M. Trump lors de son ascension dans la lutte pour les primaires du GOP en 2016.Pour M. Trump, passer sur CNN lui donne ce qu’il désire le plus : l’attention et la possibilité de contrôler un cycle d’information. À la suite de ses fausses affirmations selon lesquelles la fraude aurait conduit à sa défaite en 2020 – et de la violence de l’attaque du 6 janvier au Capitole -, cela pourrait également lui apporter un peu de respect et de légitimité de la part du grand public.

L’équipe de l’ex-Président pense que le fait de s’engager avec des médias comme CNN pourrait améliorer ses chances de redevenir président en 2024.

L’un de ses conseillers a déclaré à The Hill que « sortir de la zone de confort traditionnelle des Républicains a été l’une des clés du succès du président Trump en 2016 ».

Le conseiller a tiré à mots couverts sur le Gouverneur de la Floride, Ron DeSantis en notant que « certains autres candidats ont trop peur de franchir ce pas » et « ont peur de passer sur une autre chaîne que Fox News ».

M. DeSantis, qui est considéré comme le challenger le plus dangereux de M. Trump pour l’investiture du GOP, a pour politique d’éviter les médias qui ne lui sont pas favorables.

En effet, il a fait des vagues lorsque son attaché de presse a annoncé qu’il n’accorderait plus d’interviews à NBC News, MSNBC et d’autres médias, parce que l’activiste Andrea Mitchell [NdT: Une journaliste et présentatrice de nouvelles pour NBC News] avait menti sur la position du Gouverneur concernant l’enseignement de l’esclavage.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Red State

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading