Publié par Magali Marc le 19 mai 2023

Il semble que Ron DeSantis soit enfin prêt à annoncer sa candidature pour les primaires du GOP en vue de l’élection présidentielle de 2024. Il reste un peu plus d’un an avant qu’on sache qui sera le candidat du GOP, mais face à l’immense popularité de Donald Trump, les chances de Ron DeSantis ne semblent pas très bonnes. Beaucoup de choses peuvent changer en un an, et les anti-Trump pensent que les nombreuses poursuites en cour contre Donald Trump vont l’affaiblir, même si jusqu’à présent, elles l’ont plutôt bien servi! La situation pourrait être différente en novembre 2024, surtout en raison de la potentielle fraude électorale dont les Démocrates se sont rendus maîtres. À ce sujet, Sean Hannity (l’animateur bien connu de Fox News) a servi, mardi dernier (le 16 mai) un avertissement énergique à Ronna McDaniel, la présidente du Comité National Républicain, lui disant qu’elle n’en fait pas assez pour aider le GOP à gagner en 2024.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Cullen Linebarger, paru sur le site de The Gateway Pundit, le 18 mai.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






********************************

Ron DeSantis devrait lancer sa campagne présidentielle la semaine prochaine, même s’il continue de chuter dans les sondages

Le Gouverneur de la Floride Ron DeSantis devrait lancer sa candidature pour l’élection présidentielle de 2024 la semaine prochaine, alors qu’il continue d’être distancé par le Président Donald Trump dans la course à l’investiture républicaine.

Voici ce qu’en dit Fox News :

Après des mois de préparation et de spéculation, le Gouverneur républicain de la Floride, Ron DeSantis, devrait officiellement entrer dans la course à la Maison Blanche en 2024 la semaine prochaine. Le populaire gouverneur conservateur, à deux mandats, déposera la semaine prochaine des documents officiels auprès de la Commission électorale fédérale (FEC) pour déclarer sa candidature à la présidence, ont confirmé à Fox News des sources familières avec la décision du gouverneur.

La nouvelle a d’abord été rapportée par le Wall Street Journal.

La déclaration de M. DeSantis coïncidera avec une réunion, la semaine prochaine à Miami, avec ses principaux bailleurs de fonds, a déclaré une source à Fox Digital. La loi interdit à M. DeSantis de recevoir ou de demander des contributions pour une campagne présidentielle tant qu’il n’a pas officiellement déclaré sa candidature.

Un événement officiel de lancement de la campagne aura probablement lieu après la réunion des donateurs de la semaine prochaine, mais aucun détail n’a été communiqué par son équipe de campagne.

L’entrée de M. DeSantis dans la course à la présidence intervient à un moment où ses sondages se sont complètement effondrés.

Le dernier sondage de la firme Rasmussen concernant les primaires du GOP montre que M. Trump a une avance de 45 points sur M. DeSantis, alors que le reste des candidats est à un seul chiffre:

Primaires du GOP en 2024 : Donald Trump détient une avance de 45 points sur Ron DeSantis

– Trump – 62 % (+45)
– DeSantis – 17%
– Mike Pence – 6%
– Nikki Haley – 5%
– Asa Hutchinson – 3%
– Vivek Ramaswamy – 2%

@Rasmussen_Poll, 17 mai 2023

Ron DeSantis est confronté à une bataille majeure pour combler ce gros déficit.

Tandis qu’il a récolté plus de 110 millions de dollars, environ 80 millions de dollars sont liés à la Floride et ne peuvent pas être utilisés dans une campagne présidentielle, selon le Daily Mail.

En outre, certains de ses plus gros donateurs l’abandonnent en raison de désaccords sur l’avortement et de sa bataille avec Disney. D’autres commencent à se demander s’il est prêt pour les heures de grande écoute.

De nombreux analystes politiques, républicains et démocrates ont conclu qu’en raison de ces faits, l’investiture de M. Trump par le GOP est inévitable.

M. DeSantis a encore un peu de temps pour combler l’écart et rendre la primaire compétitive. Mais il a une forte pente à remonter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : The Gateway Pundit

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading