Publié par Gaia - Dreuz le 13 juillet 2023

Le Parlement européen a insisté pour que l’Union européenne gèle son financement à l’Autorité palestinienne jusqu’à ce que ses programmes scolaires soient alignés sur les normes de l’UNESCO.

Le Parlement européen a adopté mercredi des résolutions condamnant l’Autorité palestinienne pour avoir incité à la violence, à l’antisémitisme et à la haine dans ses manuels scolaires. Les résolutions demandaient la “suppression de toutes les références antisémites et des exemples incitant à la haine et à la violence”.

Contrairement aux résolutions précédentes, qui mentionnaient l’incitation à la violence sans appeler directement à la suppression de l’antisémitisme, le texte établit un lien explicite entre les manuels scolaires financés par l’Union européenne et “l’implication croissante d’adolescents dans des attaques terroristes”.

Le Parlement européen a insisté pour que l’Union européenne gèle son financement à la P.A. jusqu’à ce que son programme soit aligné sur les normes de l’UNESCO et a demandé aux autorités de l’UE d’empêcher le financement “d’activités qui incitent à la haine et à la violence”, conformément à la stratégie de l’UE pour lutter contre l’antisémitisme.

Les résolutions adoptées font partie d’un rapport recommandant la manière dont l’Union européenne devrait définir ses relations avec l’Autorité palestinienne.

C’est la deuxième fois en deux mois que le Parlement européen a voté des résolutions condamnant l’incitation du P.A., la troisième fois depuis décembre 2022, et la quatrième année consécutive qu’il le fait. Les résolutions ont été soutenues par des députés de tout l’éventail politique à Bruxelles.

L’Institute for Monitoring Peace and Cultural Tolerance in School Education (IMPACT-se), une organisation israélienne à but non lucratif qui surveille les manuels scolaires dans le monde entier, a informé les membres du parlement de l’ensemble du spectre politique avant le vote, en mettant en évidence l’incapacité persistante de l’Autorité palestinienne à modifier son programme scolaire actuel, malgré les promesses de réforme.

“Nous félicitons le Parlement européen d’avoir adopté une position aussi importante et sans équivoque. Une fois de plus, il a mis en lumière la haine et l’incitation effroyables qui continuent d’imprégner les manuels scolaires palestiniens”, a déclaré Marcus Sheff, PDG d’IMPACT-se.

“L’implication de tant de jeunes Palestiniens dans les violences récentes à Jénine démontre les résultats mortels de cet endoctrinement. Il est impératif que les préoccupations du Parlement européen soient suivies d’une action rapide et concrète. À défaut, des générations d’enfants palestiniens subiront des conséquences tragiques”, a-t-il ajouté.

Source : JNS

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Gaïa pour Dreuz.info.

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous