Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 septembre 2023

Elon Musk vient de confirmer que le gouvernement américain ou ukrainien lui a demandé de jouer un rôle important dans une ESCALATION MAJEURE de la guerre en Ukraine.

CNN a rapporté qu’Elon avait désactivé ses satellites Starlink en prévision d’une attaque secrète que les Ukrainiens préparaient contre la flotte navale russe. “Elon Musk a secrètement demandé à ses ingénieurs de désactiver le réseau de communication par satellite Starlink lors d’une MAJEURE offensive ukrainienne” affirme CNN.

CNN, une fois de plus, a intentionnellement déformé les faits pour tromper les gens.

CNN affirme que la décision de Musk a été prise pour contrecarrer intentionnellement une attaque surprise de l’Ukraine contre la flotte navale russe, précisant que les drones sous-marins ukrainiens, armés d’explosifs, ont mystérieusement perdu leur connectivité alors qu’ils avançaient vers les navires de guerre russes.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Musk a corrigé les propos de CNN, et nous savons maintenant que Musk n’a pas désactivé Starlink

Elon Musk a précisé que les satellites n’étaient PAS actifs, il ne les a donc pas désactivés. Il a reconnu avoir subi des pressions de la part du gouvernement pour les activer, afin que l’Ukraine puisse attaquer les navires russes.

Vendredi, Musk lui-même a commenté la situation. Il a précisé que son réseau ne fonctionnait pas dans la zone. Il a bien reçu une demande de l’Ukraine pour l’activer, mais il a répondu par un refus.

“Il y a eu une demande d’urgence de la part des autorités gouvernementales pour activer Starlink jusqu’à Sébastopol. L’intention évidente étant de couler la majeure partie de la flotte russe à l’ancre.”

Musk a expliqué qu’il a refusé d’activer Starlink, évitant ainsi “un acte de guerre majeur et une escalade du conflit”.

Pour rappel, après que la Russie a perturbé les systèmes de communication de l’Ukraine peu avant son invasion à grande échelle en février 2022, Musk a accepté de fournir à l’Ukraine des terminaux satellitaires Starlink fabriqués par SpaceX, d’une valeur de plusieurs millions de dollars, qui sont devenus essentiels aux opérations militaires. Même si les réseaux cellulaires et Internet ont été détruits, les terminaux Starlink ont permis à l’Ukraine de se battre et de rester connectée.

Les autorités ukrainiennes ont plaidé pour la réactivation des satellites, mais Musk a craint que l’attaque ne déclenche une riposte nucléaire de la part de la Russie et a refusé.

Cette crainte n’est pas sans fondement, puisque Musk a eu des discussions ouvertes avec de hauts responsables russes peu de temps avant l’attaque.

“Si j’avais accédé à leur demande, SpaceX aurait été clairement complice d’un acte de guerre majeur et d’une escalade du conflit”, a écrit M. Musk.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous