Publié par Magali Marc le 24 novembre 2023

Les sondages de Joe Biden sont en si mauvais état en ce moment que sa moyenne la plus élevée pour l’élection de 2024 est inférieure à sa moyenne la plus basse lors de l’élection de 2020. Ce qui terrifie les médias, c’est ce qu’une réélection de M. Trump serait la preuve de leur manque d’influence. Quoi ? Ils ont passé sept ans à le dénigrer sans relâche comme étant pire qu’Hitler et les électeurs le reporteraient à la Maison Blanche ? C’est sans doute la raison pour laquelle personne dans les médias ne remet en question l’idée idiote de Joe Scarborough (de MSNBC) selon laquelle un Donald Trump réélu assassinera des gens de sang-froid.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de John Nolte, paru sur le site de Breitbart, le 22 novembre.

********************************

Les sondages expliquent pourquoi les médias traitent maintenant Trump de meurtrier

L’ex-Président Trump ne se contente pas de devancer Son Excellence Joe Biden dans un éventuel match retour en 2024, le “Bad Orange Man” est loin maintenant de “Slow Joe”.

Si vous vous demandez pourquoi un présentateur de chaîne d’information hurle que Trump exécutera et emprisonnera des gens, il suffit de regarder tout ce rouge :

Le contexte est crucial lorsque l’on parle de sondages.

C’est pourquoi j’aimerais vous ramener en 2020. Regardez tout ce bleu :

Pendant toute la durée des élections générales de 2020 que Joe Biden a (prétendument) remportées, Donald Trump n’a jamais pris l’avantage sur lui dans les sondages nationaux de RealClearPolitics (RCP).

En fait, dans la moyenne des sondages nationaux en 2020, M.Trump ne s’est jamais rapproché de M. Biden à moins de quatre points.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Sur des centaines de sondages nationaux, Donald Trump n’a été en tête que dans cinq d’entre eux.

Au cours des deux derniers mois de la campagne présidentielle de 2020, M. Trump n’a pas été en tête dans un seul sondage national sur des dizaines. Le jour de l’élection, la moyenne des sondages nationaux pour 2020 donnait une avance de 7,2 points à M. Biden (51,2 % contre 44 %).

Le décompte final des voix au niveau national donnait une avance de 4,5 points à M. Biden (52,4 % contre 46,9 %).

Néanmoins, si l’on considère les États clés, M. Biden n’a gagné que dans une poignée d’États avec une marge de voix brutes inférieure à la victoire de M. Trump sur Hillary Clinton en 2016.

Dans la moyenne RCP des sondages nationaux pour 2020, M. Trump n’a jamais dépassé 45,6 %.

Aujourd’hui, M. Trump a une moyenne de 47,2 %. Dans la moyenne RCP des sondages nationaux de 2020, M. Biden n’a jamais été en dessous de 46,8 %.

Cette année, il n’a jamais dépassé 45,4 %.

En d’autres termes, les sondages de M. Biden sont en si mauvais état cette année que sa moyenne la plus élevée pour 2024 est inférieure à sa moyenne la plus basse pour 2020.

Le 22 novembre 2019 (un an avant les élections comme en ce moment) – Joe Biden devançait Donald Trump de 9,6 points en moyenne.

C’est la raison pour laquelle Joe Scarborough (de MSNBC) hurle qu’un Donald Trump réélu assassinera des gens de sang-froid.

Voilà pourquoi personne dans les médias ne critique cette diffamation hystérique.

C’est aussi pourquoi NBC News ne s’est pas excusé et n’a pas demandé à Joe Scarborough de se rétracter.

L’idée que Donald Trump soit réélu n’inquiète pas les médias corporatistes parce qu’ils croient sincèrement qu’il exécutera n’importe qui. Ils savent très bien que c’est un mensonge.

Au contraire, ce qui terrifie les médias, c’est ce qu’une réélection de M. Trump serait la preuve de leur manque d’influence, de leur affaiblissement, de leur discrédit lorsque les gens votent encore pour un homme qu’ils ont passé sept ans et des milliards de dollars à dénigrer sans relâche comme étant pire qu’Hitler.

La prochaine élection présidentielle n’est pas seulement l’occasion pour les médias de protéger leur programme fasciste de gauche… Non, il s’agit de leur orgueil.

Tous ces mensonges sur la manifestation essentiellement pacifique du 6 janvier 2021 contre la fraude électorale au Capitole… le canular de la collusion russe… deux canulars de destitution… quatre fausses inculpations criminelles… et maintenant l’affirmation désespérée qu’un Trump réélu exécutera des gens…

Si les médias perdent cette élection, la réalité de leur propre insignifiance sera trop dure à supporter pour les mollassons pudibonds tels que Joe Scarborough. L’affirmation selon laquelle Donald Trump exécutera des gens a également été autorisée dans l’espoir qu’elle encourage quelqu’un à l’assassiner.

Oh, cela vous semble être de l’exagération ?

Vous pensez qu’une institution qui se consacre à la déformation chirurgicale des enfants et à l’encouragement des émeutes raciales est au-dessus de la manipulation d’un assassinat, en claironnant que si vous assassinez Donald Trump, vous sauverez des vies et la démocratie ?

Vous êtes à ce point naïf ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous