Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 novembre 2023

La franc-maçonnerie est interdite aux catholiques depuis 1738, date à laquelle le pape Clément XII a qualifié la société secrète de “dépravée et pervertie.

Le Dicastère du Vatican pour la doctrine de la foi (DDF) a réaffirmé les enseignements de l’Église catholique selon lesquels les laïcs ou les clercs qui participent à la franc-maçonnerie sont en “état de péché grave”. Le DDF a rendu public un document du 13 novembre, signé par le pape François et le cardinal Victor Fernández, préfet du DDF, qui exhorte les fidèles à ne pas participer ou s’affilier à des groupes franc-maçons.

La franc-maçonnerie a été déclarée excommuniable en 1738 par le pape Clément XII, qui a qualifié la société secrète de “dépravée et pervertie”.

“Sur le plan doctrinal, il convient de rappeler que l’adhésion active d’un fidèle à la franc-maçonnerie est interdite en raison de l’inconciliabilité entre la doctrine catholique et la franc-maçonnerie”, lit-on dans le document, qui cite la “Déclaration sur les associations maçonniques” de 1983 du cardinal Joseph Ratzinger, qui allait devenir le pape Benoît XVI.

“Par conséquent, ceux qui sont formellement et sciemment inscrits dans des loges maçonniques et qui ont embrassé les principes maçonniques tombent sous le coup des dispositions de la Déclaration susmentionnée. Ces mesures s’appliquent également à tout ecclésiastique inscrit dans la franc-maçonnerie”, poursuit le document.

Le document de 1983 du cardinal Ratzinger, cité dans le document du Vatican, indique que “le jugement négatif à l’égard des associations maçonniques reste inchangé, car leurs principes ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Église et, par conséquent, l’adhésion à ces associations reste interdite”.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Cette clarification a été demandée par l’évêque Julito Cortes des Philippines, qui s’est inquiété de l’intérêt croissant que suscite la société secrète dans son pays.

La franc-maçonnerie, la plus grande société secrète du monde avec des millions de membres dispersés dans presque tous les pays du monde, a établi sa première Grande Loge en Angleterre en 1717.

La société fait prêter à ses membres des serments de secret, d’amitié et de fraternité et a accumulé un vaste catalogue de rituels, de tenues de cérémonie et de signaux secrets entre maçons. Ces affectations esthétiques font souvent appel à l’imagerie chrétienne bien qu’elles soient utilisées pour des rituels non chrétiens.

Les francs-maçons sont généralement censés professer leur croyance en un “être suprême”, mais ne sont pas obligés de croire en une divinité spécifique.

Les membres de l’Église catholique ne sont pas autorisés à adhérer ou à s’affilier à des groupes de francs-maçons en raison des enseignements déistes et non chrétiens de ces organisations sur la divinité.

En outre, la nature secrète et rituelle des loges franc-maçonnes a souvent conduit les dirigeants catholiques à les accuser d’idolâtrie et d’opposition clandestine au christianisme.

Cependant, les associations de francs-maçons sont loin d’être uniformes et la culture maçonnique diffère grandement entre les différents rites, sectes, loges et corps nationaux de la franc-maçonnerie. C’est en Europe continentale que l’Église catholique s’est le plus battue contre les corps maçonniques, qui ont un ton plus idéologique.

Aux États-Unis et au Royaume-Uni, la franc-maçonnerie, bien que toujours liée à des loges étrangères, est réputée plus axée sur le social et le professionnel.

La question de savoir si l’adhésion à une loge franc-maçonne entraîne automatiquement l’excommunication de l’Église catholique en vertu du droit canonique est toujours débattue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous