Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 novembre 2023

Ces hypocrites nous disent de changer nos modes de vie pour aider à mettre fin au “réchauffement climatique”, mais eux n’appliquent pas leurs propres règles.

Bill Gates vit dans un manoir de 130 millions de dollars situé au bord de l’eau, avec 24 salles de bains. Au bord de l’eau ? Alors que, selon lui, la remontée des mers à cause du réchauffement va envahir les rivages ? Un manoir de 6 100 m2, 24 salles de bain ? Aux États-Unis, 38 % des émissions de gaz à effet de serre des habitations résidentielles proviennent du chauffage et de la climatisation des pièces, tandis que 15 % supplémentaires sont générés par le chauffage de l’eau.

Obama est-il un meilleur exemple ?

Barack Obama croit vraiment que le niveau des mers constitue un danger. Dans son discours d’ouverture de l’Académie des gardes-côtes des États-Unis, le 20 mai 2015, le président Barack Obama avertissait que l’augmentation du niveau des mers pourrait coûter aux États-Unis jusqu’à 200 milliards de dollars, lors d’un discours mettant en garde contre les risques du changement climatique pour la sécurité.

Croyait-il ce qu’il disait ? En 2013 déjà, il mettait en garde contre le changement climatique dans son discours à Berlin :

“La sombre alternative affecte toutes les nations”, déclarait Obama à propos du changement climatique. “Des tempêtes plus violentes. Plus de famine et d’inondations. De nouvelles vagues de réfugiés. Des côtes qui disparaissent.”

https://www.washingtonexaminer.com/weekly-standard/obama-warns-against-rising-oceans-climate-changeglobal-threat-of-our-time

Brr… des cotes qui disparaissent, c’est effrayant.

C’est pour cela qu’en 2019, il a dépensé 12 millions de dollars pour acheter une propriété au bord de l’océan à Martha’s Vineyard, avec une plage privée.

Et comme le risque n’était pas encore assez grand, quelques années plus tard, Barack et Michelle ont également construit un manoir de plusieurs millions de dollars à Hawaï, avec une digue qui aggrave l’érosion des plages.

Al Gore : “l’Arctique aura disparu en 2016”

C’est sans doute pour la même raison climatique qu’Al Gore, qui nous conjure de changer nos modes de vie, a acheté une luxueuse maison en bord de mer à Malibu, à Los Angeles. Il est vrai qu’Al Gore est un cas particulier : “l’Arctique aura disparu en 2016”, a-t-il prédit, ce qui explique pourquoi il est pris très au sérieux par ceux qui considèrent le réchauffement comme un grave danger.

D’ailleurs, dans son documentaire, “Une vérité qui dérange”, publié en 2006, il avertit que la mer pourrait s’élever de 6 mètres “dans un avenir proche”.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







John Kerry, hypocrite et condescendant

Kerry est-il le pire hypocrite de tous ?

  • Il a été vertement critiqué pour s’être rendu en Islande à bord d’un jet privé afin d’y recevoir … un prix de l’environnement.

Lui aussi a mis en garde contre l’élévation du niveau de la mer par le passé.

  • En tant que secrétaire d’État, en décrivant l’élévation du niveau de la mer en Virginie comme un signe de la menace que représente le changement climatique.
  • Lors d’un discours prononcé en Indonésie en 2014, il a averti les pays asiatiques qu’ils pourraient voir leur pays détruit par l’élévation du niveau de la mer qui, selon lui, pourrait mettre des villes entières sous l’eau.
  • Il est allé jusqu’à se moquer des personnes qu’il juge insuffisamment préoccupées par l’élévation du niveau des mers, déclarant en 2015 :

“Nous avons des gens qui nient encore cette réalité, des membres de la société de la Terre plate qui semblent croire cela – qui semblent croire que la montée des océans ne sera pas un problème parce que l’eau se déversera simplement par-dessus le bord”.

De qui se moque-t-il ? De ceux qui nient la réalité de la montée des océans ? C’est pourquoi il a investi une somme considérable dans une propriété en bord de mer qui, selon ses propres dires, se retrouvera sous l’eau dans quelques dizaines d’années ?

En 2017, Kerry a dépensé 11,75 millions de dollars pour une vaste propriété sur la plage de Martha’s Vineyard.

“Le rapport de la situation financière de John Kerry montre son hypocrisie et sa cupidité”, titrait le Boston Herald – un média démocrate – à propos du dossier 2021 du responsable de Biden pour le climat.

  • Son portefeuille d’investissements, qui s’élève à 15 millions de dollars, est fortement investi dans des compagnies pétrolières, son pire ennemi pour la Terre et l’humanité.
  • Il se déplace dans un jet privé familial.
  • Outre le jet, M. Kerry et son épouse, héritière de Heinz, possèdent plusieurs maisons, des voitures et un yacht.

Et il a publiquement critiqué les agriculteurs parce qu’ils utilisent trop de carbone pour livrer la nourriture qu’ils produisent.

Interdiction des cuisinières à gaz

En janvier, l’administration Biden a engagé une réforme pour interdire les cuisinières à gaz, dans la logique des politiques de lutte contre le changement climatique.

Une nouvelle mesure du gouvernement pour limiter la liberté des Américains, mais pas pour tous.

La vice-présidente Kamala Harris a posté une photo de Thanksgiving depuis sa cuisine, où l’on voit une cuisinière à gaz en arrière-plan.

Harris posait avec son mari, Doug Emhoff, dans leur cuisine, avec la légende :

“De notre famille à la vôtre, joyeux Thanksgiving”.

Mais c’est la cuisinière, plutôt que le couple, qui a attiré l’attention en raison du fait de la décision de l’administration Biden d’interdire les cuisinières à gaz en raison des produits chimiques qu’elles émettent.

Conclusion

N’aimez-vous pas ces réchauffistes ? Ils vont contrôler nos vies : la taille de notre voiture, la quantité d’eau que nos toilettes peuvent contenir, le type d’ampoules que nous pouvons utiliser et le nombre de fois que nous aurons le droit de prendre l’avion. Mais ils ne mettent aucune limite à ce qu’ils peuvent faire. Un peu comme l’ancien Politburo soviétique. C’est le genre de société qu’ils veulent pour nous.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous