Publié par Magali Marc le 29 novembre 2023

Le cinéaste Steven Spielberg et l’acteur Rob Reiner organisent conjointement une collecte de fonds pour l’élite d’Hollywood dans le but de promouvoir la réélection de Joe Biden. Ils demandent jusqu’à 500 000 dollars par billet. Les deux hommes sont agressivement anti-Trump.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Robin M. Itzler, paru sur le site d’American Thinker, le 27 novembre.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Image à la une : Spielberg, capable de trouver sa voix quand il s’agit de féliciter des collégiens français, ce 24 Novembre

*******************************************************

Pourquoi Steven Spielberg reste-t-il silencieux concernant le pogrom du Hamas en Israël ?

En tant que réalisateur oscarisé du film La liste de Schindler et fondateur de la USC Shoah Foundation, qui enregistre les témoignages des survivants de l’Holocauste, le Juif Steven Spielberg est resté étonnamment silencieux concernant les attaques barbares du Hamas en Israël, le 7 octobre dernier.

Il n’a rien dit en ce qui a trait aux 1 200 à 1 400 Juifs qui ont été violés, mutilés et assassinés.

Silence sur les milliers de Juifs qui ont été blessés.

Silence sur les centaines de Juifs pris en otage.

Pas un seul mot.

Nombreux sont ceux qui ont demandé à M. Spielberg de dire quelque chose… n’importe quoi… mais ils se sont heurtés à un silence de mort.

David Schaecter, un survivant de l’Holocauste âgé de 94 ans et président de la Holocaust Survivors’ Foundation USA, a écrit une lettre ouverte à Steven Spielberg. Quand on lit les extraits déchirants qui suivent, on doit se souvenir que M. Spielberg a remporté un Oscar grâce à un film racontant l’histoire de juifs que les nazis ont violés, mutilés et assassinés.

Extrait de la lettre de M. Schaecter :

…Avec d’innombrables autres survivants, j’ai le cœur brisé par le fait que, depuis le 7 octobre 2023, vous ne vous êtes pas exprimé et n’avez pas pris publiquement position contre le terrorisme, contre le Hamas et les millions de personnes qui célèbrent l’effusion du sang juif.

Les juifs ne seront jamais en sécurité tant qu’Israël ne sera pas en sécurité.

M. Spielberg, La liste de Schindler était l’histoire d’un homme qui avait le courage moral de risquer sa vie pour en sauver d’autres. Nous ne vous demandons pas de risquer votre vie. Nous vous demandons d’utiliser votre voix.

La lettre angoissée de M. Schaecter se termine par :

Nous n’avons pas besoin d’un autre film dans trois ans sur les horreurs du 7 octobre. Au contraire, nous avons besoin que vous et d’autres s’expriment MAINTENANT, quand c’est vraiment important.

M. Spielberg n’a pas répondu !

Toutefois, il dira quelque chose le 8 décembre lorsqu’il co-animera une collecte de fonds pour son ami Joe Biden.

De Christian Toto à Hollywood dans TOTO (un regard de droite sur l’industrie du divertissement) :

M. Spielberg se mobilise pour Joe Biden, et demeure silencieux sur les atrocités du Hamas. Il sortira de son silence public le 8 décembre lorsqu’il co-animera une collecte de fonds pour le président Joe Biden. Les invitations ont été lancées pour cet événement, avec des billets à partir de 1 000 dollars par personne. Le prix des billets s’élève à 500 000 dollars pour ceux qui écrivent ou collectent des fonds, un groupe qui sera désigné comme co-président. Ceux qui contribueront à hauteur de 25 000 dollars et plus auront accès à une ligne de photos. Les recettes iront au Biden Victory Fund, le comité de collecte de fonds commun à la campagne de Biden, au Comité national démocrate et aux partis d’État.

Comment un Américain qui soutient Israël peut-il rester dans le Parti Démocrate et souhaiter la réélection de Joe Biden ?

De nombreux observateurs estiment que l’Administration Biden a fait des heures supplémentaires pour aider l’Iran afin que cette nation du Moyen-Orient ait la capacité financière de financer le terrorisme du Hamas.

En voici un exemple :

Peu après l’horrible pogrom du Hamas qui a tué 1 200 à 1 400 Israéliens, en a blessé des milliers d’autres et a kidnappé 200 civils pour la plupart, l’Administration Biden a accordé au Hamas une aide humanitaire de 100 millions de dollars. L’Administration Biden qualifie-t-elle cette aide d'”humanitaire” parce que le Hamas cache les munitions, les fusils et les missiles dans et sous un hôpital ?

Le 14 novembre, le département d’État a réédité une dérogation aux sanctions qui permettait à l’Iran, premier exportateur mondial de terrorisme et premier pays finançant le Hamas, d’accéder à plus de 10 milliards de dollars.

Avant l’attentat, on savait que l’Iran ignorait les sanctions américaines et gagnait des milliards en vendant son pétrole à la Chine, à la Russie et à d’autres nations pro-terroristes.

Les créateurs d’Hollywood, de gauche comme de droite et de toutes confessions, ont signé une lettre ouverte condamnant les actes barbares du Hamas et soutenant le droit d’Israël à riposter et à se défendre par la force militaire.

Plus de 1 500 personnes ont signé la lettre, mais pas Steven Spielberg.

Qu’est-ce que cela dit de Steven Spielberg ?

Non pas sur son identité en tant qu’homme juif, mais en tant qu’être humain qui a reçu la plus grande reconnaissance de son industrie en réalisant un film qui a dénoncé les nazis qui ont violé, mutilé et assassiné des Juifs il y a 80 ans, mais qui a jusqu’à présent refusé de dénoncer le Hamas, soutenu par l’Iran, dont les membres ont violé, mutilé et assassiné des Juifs il y a moins de huit semaines ?

Peut-être que M. Spielberg est trop occupé à préparer sa collecte de fonds pour la fête de l’amour de Joe Biden. Il ne sera certainement pas la seule personne juive présente à l’événement.

Je serais probablement l’un des voisins huppés de M. Spielberg à Pacific Palisades si je recevais 10 dollars chaque fois que quelqu’un me demande (même avant l’attaque du Hamas) :

Pourquoi les Juifs restent-ils dans le Parti Démocrate alors que ce parti ne se soucie pas d’Israël et que tant de membres antisémites siègent au Congrès ?

Le mal est disséminé dans le monde entier. Chaque jour, nous entendons parler de chrétiens qui sont attaqués et/ou arrêtés pour avoir pratiqué leur foi dans l’un des nombreux pays musulmans où ils constituent une petite minorité.

Les bons et les justes doivent toujours condamner la barbarie, quels qu’en soient les auteurs et les victimes.

Honte aux juifs, en particulier à ceux qui, comme Steven Spielberg, disposent d’une grande tribune, et qui refusent de condamner l’atroce attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre.

Honte à ces mêmes Juifs qui contribuent à la réélection de Joe Biden tout en ignorant le soutien de l’Administration Biden au régime iranien qui a contribué à financer l’attaque barbare du Hamas.

Ces Juifs construisent-ils leurs propres wagons à bestiaux ?

Primo Levi, un survivant de l’Holocauste, a dit : « C’est arrivé ; donc, cela peut arriver à nouveau. Cela peut arriver n’importe où. »

Peut-être qu’au lieu d’organiser une collecte de fonds pour M. Biden, Steven Spielberg devrait regarder son film La liste de Schindler.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : American Thinker.com

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous