Publié par Jean-Patrick Grumberg le 3 décembre 2023

Une bombe a explosé lors d’une messe catholique célébrée dans une école de Marawi. Quatre personnes au moins ont été tuées.

Au moins quatre personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessées dans une explosion survenue lors d’une messe catholique célébrée dimanche dans un gymnase de l’Université de Mindanao, dans la ville de Marawi, dans le sud des Philippines, la plus grande ville musulmane du pays.

L’attentat s’est produit dans une région en proie à l’insurrection, le président Ferdinand Marcos accusant des “terroristes étrangers”.

Le lieutenant général de la police Emmanuel Peralta a déclaré que quatre personnes avaient été tuées et une cinquantaine d’autres blessées dans l’explosion provoquée par un engin explosif improvisé. Le bilan des morts s’élevait auparavant à trois.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







D’autres responsables de la sécurité ont déclaré que l’attentat pourrait être une attaque en représailles à une série d’opérations militaires contre des groupes militants islamistes ces derniers jours.

Il y a trois jours, 11 militants islamistes ont été tués lors d’une frappe aérienne menée par l’armée philippine sur l’île de Mindanao, à l’est du pays. Selon l’armée, ils envisageaient de mener des attaques dans une autre province. La police enquête pour savoir si l’explosion survenue lors de la messe est liée à l’attaque.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous