Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 décembre 2023

L’administration américaine a décidé de contourner le Congrès, et de recourir aux pouvoirs d’urgence, pour vendre à Israël environ 14 000 obus de char, d’une valeur totale de plus de cent millions de dollars.

Joe Biden est un président médiocre, sans conviction (fervent catholique, il est favorable à l’avortement), et sans doute le pire président que l’Amérique a eu. Sous sa présidence, le camp du mal a déclenché des conflits qui n’auraient pas eu lieu si Donald Trump était président : Poutine n’aurait pas osé, le Hamas aurait été effacé en 24 heures après avoir capturé des citoyens américains en Israël, le Venezuela ne menacerait pas d’envahir la Guyane, ni la Chine Taïwan.

Oui, l’administration Biden finance les deux côtés du conflit Israël-Hamas. Le Hamas utilise l’aide humanitaire fournie par les États-Unis pour financer son effort de guerre et Biden a fait débloquer des sommes indécentes au profit de l’Iran, qui finance le Hamas. Oui, Biden a besoin, en cette période électorale, de se montrer plus pro-Israélien que son concurrent, Donald Trump, dont le soutien à Israël a été extraordinaire. Oui, il tient des propos stupides et dépassés dans sa poursuite de la création d’un Etat palestinien, et il a fait des allers-retours suspects sur sa demande insistante d’aide humanitaire à Gaza.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Mais il a été un soutien très puissant d’Israël dès le premier jour, et de manière constante, il a déclaré qu’un cessez-le-feu était hors de question, se mettant à dos l’électoral musulman (certes faible), une partie solide de l’électoral démocrate, la gauche activiste, progressiste et Woke d’Amérique qui fait trembler de peur les membres du Congrès, et a provoqué une mutinerie sans précédent au sein même de la Maison-Blanche.

Et il pourrait perdre des États clés lors de l’élection présidentielle de 2024 en raison du mécontentement des électeurs de gauche face à la réponse de son administration au conflit entre Israël et le Hamas, selon les sondages.

Le 4 novembre, lors de la “Marche nationale pour une Palestine libre” à Washington, le public a scandé :

“Pas de vote dans le Michigan. Pas de vote en Arizona. Pas de votes en Géorgie. Pas de vote au Nevada. Pas de votes dans le Wisconsin. Pas de votes en Pennsylvanie. Pas de votes en Ohio. Pas de votes pour vous nulle part si vous n’appelez pas à un cessez-le-feu maintenant », a déclaré l’orateur, sous un tonnerre d’applaudissements

Je ne parviens pas à minimiser ou négliger ce que Biden fait de bien pour Israël sous prétexte que c’est un président exécrable, et amplifier ce qu’il fait de travers.

Et une fois de plus, Joe Biden vient de prendre une décision importante, tant sur le plan symbolique que pratique, qui mérite d’être soulignée et saluée.

L’agence de presse Reuters a rapporté que même si la vente d’armes à des pays étrangers nécessite l’approbation du Congrès, l’administration a décidé de profiter d’une clause de la loi qui lui permet de contourner le blocage du Congrès et de vendre des armes rapidement dans des cas exceptionnels.

14 000 obus vont être vendus et livrés rapidement à Israël. Ils font partie d’un paquet de 45 000 obus soumis au Congrès pour approbation, et le Congrès bloque. Pourquoi ? Parce que l’approbation du programme d’aide à Israël est conditionnée à la question de savoir s’il convient de transférer parallèlement un programme d’aide à l’Ukraine, et sur la protection de la frontière sud, qui est traversée par un nombre absolument étourdissant d’immigrants clandestins.

Le Département d’État américain a expliqué cette décision et déclaré qu’il s’agissait d’un intérêt américain vital.

“Israël pourra utiliser cette capacité accrue pour dissuader les menaces régionales et renforcer sa sécurité nationale. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous