Publié par Magali Marc le 26 décembre 2023

Dans le passé, la gauche américaine a réussi à progresser dans les institutions en s’infiltrant discrètement. Pendant que les gens ordinaires regardaient ailleurs, elle a progressé dans l’ombre. Mais aujourd’hui, grâce à des gauchistes stupides, comme la présidente de l’Université Harvard, Claudine Gay, la lèpre idéologique de la gauche apparaît au grand jour. C’est un beau cadeau dont nous devons profiter.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Kurt Schlichter, paru sur le site de Townhall , le 25 décembre.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







****************************

L’idiotie gauchiste est comme un cadeau dont on ne cesse de ressentir les bénéfices

Nous, les patriotes, avons la chance d’avoir des gauchistes qui font par inadvertance un meilleur plaidoyer contre le gauchisme que ne pourraient jamais le faire la plupart de nos politiciens incapables du GOP, ne serait-ce que parce que nos Républicains sont si tragiquement incompétents.

L’arme favorite de la gauche américaine lors de sa progression dans les institutions a été l’infiltration discrète.

Elle a gagné du pouvoir et de l’influence, mais en grande partie à l’abri des regards, dans l’ombre, en se métastasant tranquillement pendant que les gens ordinaires prêtaient attention à d’autres choses.

Mais aujourd’hui, grâce à des gauchistes stupides, la lèpre idéologique est apparue au grand jour avant qu’elle n’ait réussi à pourrir complètement notre société.

Ces gens sont un cadeau. Ils ont initié l’embuscade avant que nous ne soyons complètement dans la zone de mort.

Maintenant, nous pouvons riposter.

Pendant longtemps, nous ne l’avons pas fait. Pendant des années, nous avons entendu des histoires de folie lointaine. Dans les universités, il y avait des professeurs fous et des rites et rituels bizarres, mais c’était obscur et flou.

Ce n’était pas encore dans nos têtes, dans le monde réel, et nous pouvions nous dire que même lorsque nous allions à l’école, il y avait toujours quelques cinglés qui rôdaient dans les environs avec leurs pancartes “U.S. Out of North America” (États-Unis hors de l’Amérique du Nord).

Aujourd’hui, ils sont là, au grand jour. Les médias sociaux contribuent à les exposer, car nombre d’entre eux sont incapables de se taire.

Dans le Minnesota, les merveilleux @LibsOfTikTok ont récemment exposé des prétendus “Indiens” dans un collège, qui déblatèrent sur la nécessité de “décoloniser” l’Amérique – ce qui signifie nous assassiner, nous qui sommes les propriétaires légitimes de ce continent grâce à la glorieuse conquête de celui-ci par nos ancêtres.

Oh, et ça ne s’appelle plus “l’Amérique du Nord“. C’est devenu “l’île de la Tortue” parce que, soi-disant, une tribu quelque part pense que le continent se déplace sur le dos d’une énorme tortue magique, et les cocos pensent que nous devons tous faire semblant que ce n’est pas bizarre et que nous devons acquiescer.

Bien sûr, le grand cadeau de la grosseur d’un poney sous notre arbre de la guerre culturelle cette année est Claudine Gay, la présidente de Harvard, qui est la meilleure université américaine de tous les temps, selon Harvard.

Merci, Père Noël, car pour ceux d’entre nous qui veulent vaincre les marxistes, il n’y a pas de meilleur cadeau que cette ridicule midinette aux lunettes de fille intelligente et au crâne rasé.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’une femme qui n’a pas pu expliquer devant le Congrès et les caméras de télévision que le génocide est mauvais – je vais charitablement lui accorder le bénéfice du doute et supposer qu’elle pense que le génocide est mauvais.

Cependant, nombre de ses compagnons de route (comme les habitants de l’île de la Tortue mentionnés plus haut) la soutiennent avec enthousiasme, non seulement en ce qui concerne les Juifs, mais aussi tous ceux qui sont désignés comme “colons” ou “colonisateurs”.

Quel spectacle – la présidente d’une université prétendument prestigieuse qui, après avoir avalé une bouteille de méthaqualone [NdT: la méthaqualone est un sédatif dont les effets sont similaires à ceux des barbituriques, Elle est employée comme sédatif, et également utilisée comme drogue récréative] et bu quelques verres de Jack Daniels, a servi une salade de mots pire que celles de la VP Kamala Harris.

Mme Gay a été embauchée parce qu’elle remplit toutes les conditions requises par les “woke” et parce qu’elle applique vicieusement le dogme “woke” en participant à des jihads “woke” contre les “wokes” dissidents.

Son école promet de vous punir si vous êtes “grossophobe”. Mais pas vraiment si vous menacez de tuer tous les Juifs.

C’est différent, apparemment parce que les personnes ayant un problème de taille sont plus haut placées sur la pyramide officielle des opprimés que le peuple élu de Dieu.

Elle n’est pas non plus une grande génie.

Elle est professeur d’études bidon.

Elle a écrit treize livres de moins que moi, un non-universitaire, qui en ai écrit treize (commandez mon dernier dès maintenant !), et vous pouvez compter sur moins de deux mains le nombre d’articles universitaires qu’elle a écrits.

La honte de son CV dérisoire est aggravée par le fait qu’elle n’a pas écrit la majeure partie du peu qu’elle prétend avoir écrit.

C’est une plagiaire en série, et c’est un plaisir de voir l’Université se contorsionner pour expliquer que copier les écrits d’autrui sans attribution n’est pas du plagiat parce que… heu… pour des raisons quelconques, et que vous êtes raciste pour avoir remarqué qu’elle est une voleuse académique.

Pour les étrangers, la proposition de valeur de Haaaaaaaaaaarvard et des autres grandes écoles était la qualité, et cette femme géniale a contribué à révéler qu’il s’agit d’une escroquerie.

Ce n’est pas une question de qualité. C’est une question de gauchisme.

Mme Gay est la quintessence de la diversité, une femme unique – je suppose que c’est ainsi qu’elle s’identifie et que “elle” est son pronom, bien que je m’en moque – exemple édifiant de la manière dont l’utilisation de caractéristiques immuables comme critère d’évaluation de la valeur d’un être humain est une pure idiotie immorale.

Nous avons toujours dit que ces conneries de discrimination positive étaient des conneries.

Nous avons également souligné qu’elle est cruelle parce que lorsque la race/le sexe/ sont des éléments substantiels de la prise de décision pour les honneurs et les postes, les gens supposeront que ce sont des éléments substantiels de la prise de décision pour les honneurs et les postes et croiront que les personnes qui reçoivent ces honneurs et qui obtiennent ces postes ne l’ont pas fait uniquement sur la base du mérite.

Je crois savoir que la règle veut que l’on exige simultanément que la diversité soit à la base des distinctions et des postes, tout en niant avec véhémence que la diversité soit à la base des distinctions et des postes, mais personne n’obéit à cette règle.

Nous le savons tous, même les cocos.

L’absurdité de la diversité dévalorise les vraies réussites, et même si les lauréats insisteront sur le fait que l’évaluation précise de la base de leurs distinctions et de leurs postes est raciste, tout le monde le fera de toute façon.

Mme Gay est formidable parce qu’elle est terrible d’une façon si transcendante qu’elle détruit tout le paradigme empoisonné de la diversité.

Ils n’auraient pas dû sortir à la lumière si tôt – même les cafards savent bien qu’il faut se réfugier dans les coins sombres lorsque quelqu’un appuie sur un interrupteur.

Mais maintenant, ils sont au grand jour, et la pourriture ne peut être niée.

Ce n’est pas comme lorsque nous étions étudiants sur les anciens campus des universités ou des colleges, où les tarés n’étaient que des couleurs locales.

Aujourd’hui, ce sont eux qui dirigent l’établissement et, grâce à ces idiots, nous le voyons.

Maintenant, nous allons agir. Réduire les dons. Réduire les financements. Poursuivre en justice. Se moquer d’eux. Refuser d’embaucher les rouages qui sortent de ces usines à conformisme. D’ailleurs, leurs clients, les étudiants potentiels, sont déjà en train de les abandonner.

Soyez reconnaissants aux cousins d’Elizabeth Warren et à la ridicule Claudine Gay pour le don de la vérité et de la clarté.

Maintenant que nous vous voyons en clair, nous pouvons nous assurer que vous ne contrôlerez plus jamais rien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous