Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 décembre 2023

Hunter Biden a été inculpé jeudi 7 décembre, en Californie pour évasion fiscale.

Fraude fiscale, ce n’est pas une affaire extraordinaire. Fraude fiscale du fils du président, c’est un peu plus croustillant. Surtout que les banques ont déposé au moins six déclarations d’activités suspectes à l’adresse personnelle de Joe Biden à Wilmington, dans le Delaware, concernant des transactions d’une valeur de 12 millions de dollars liées à Hunter Biden, a déclaré Ron Johnson, un membre du Congrès.

Mais ce qui est particulièrement surprenant, dans cette famille corrompue, c’est que l’acte d’accusation (que vous pouvez lire ici, si ce que je rapporte a l’air tiré par les cheveux) révèle ce qu’il a fait avec les millions qu’il gagnait pendant cette période.

Selon l’acte d’accusation, déposé par l’avocat spécial du ministère de la Justice, David Weiss, auprès du tribunal de district des États-Unis pour le district central de Californie, Biden a dépensé presque un million de dollars pour des « divertissements pour adultes », des prostituées, un abonnement à un sex-club et des strip-teaseuses privées.

De 2016 à 2019, Biden, selon l’acte d’accusation destiné à montrer qu’il vivait grassement et sans payer ses impôts, Biden a dépensé :

  • 683 212 dollars pour payer ce que l’acte d’accusation décrit comme « diverses femmes », y compris des personnes avec lesquelles il a déclaré avoir des relations amoureuses ou sexuelles, et
  • 188 960 dollars pour des divertissements « pour adultes ».

“Entre 2016 et le 15 octobre 2020, le défendeur a dépensé cet argent en drogues, escortes et petites amies, hôtels de luxe et propriétés locatives, voitures exotiques, vêtements et autres articles de nature personnelle, en bref, tout sauf ses impôts », peut-on lire dans l’acte d’accusation.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le montant total de 872 172 dollars n’est qu’une partie des millions que Biden aurait dépensés au cours de ces années, avant de recevoir, entre janvier et octobre 2020, un soutien financier qui n’a toujours pas été déclaré à l’Internal Revenue Service (le fisc américain).

Cerise sur le gâteau, l’avocat de Hunter blâme Joe, et déclare qu’il n’y aurait pas de procès si Hunter avait un nom de famille différent.

Il n’aurait pas non plus « gagné » des millions à ne rien faire s’il avait eu un nom de famille différent, ce qui se traduit par la maxime : « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes », attribuée à tort à Bossuet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous