Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 décembre 2023

Lors d’un échange privé avec un membre de mon syndicat de journalistes, un reporter me lance : « La compétence universelle en matière de droits de l’homme s’arrête-t-elle à Gaza ? »

Je ne me laisse jamais entraîner sur le terrain de celui qui m’attaque. Lorsque quelqu’un me provoque, je ne me justifie pas, je contre-attaque. Le journaliste, que j’ai la charité de ne pas nommer, et qui appartient à un grand média américain, ne cherchait évidemment pas à débattre avec moi, il voulait une confrontation.

  • En guise de réponse, je lui pose une autre question : « pourquoi faites-vous confiance à ce que dit le Hamas ? »
  • Réponse : « et pourquoi douterais-je d’eux ? »
  • Moi : « C’est une organisation terroriste, ça ne mérite pas de vérifier ce qu’ils disent ? »
  • « On ne peut pas vérifier, on n’a pas accès à Gaza. »
  • Moi : « je comprends. Mais dans ce cas, pourquoi ne publiez-vous pas les informations du côté israélien ? »
  • Lui, sans hésiter : « Et pourquoi leur ferais-je confiance ? »
  • Moi : « Ils fournissent des preuves de ce qu’ils avancent ».
  • Le journaliste : « Désolé, mais je ne suis pas le porte-parole d’Israël et je ne suis pas là pour rapporter ce qu’ils disent ».
  • « Dans ce cas, n’avez-vous pas l’impression que vous êtes le porte-parole du Hamas ? »

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







C’est là qu’il a tourné les talons et a quitté la conversation.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous