Publié par Magali Marc le 29 janvier 2024

Malgré le dernier sondage de Morning Consult, réalisé le 24 janvier auprès de 1 297 électeurs potentiels pour les primaires républicaines, qui montre que M. Trump devance Mme Haley avec 81 % d’opinions favorables, cette dernière pense que sa meilleure stratégie est de s’en prendre à lui, plutôt que d’être l’adversaire de Joe Biden.

Vendredi, le 26 janvier, un tribunal véreux de la ville de New York a condamné le président Trump à verser 83 millions de dollars pour avoir dénoncé les mensonges dégoûtants d’une femme folle qui affirme qu’il l’a attirée dans un magasin Bergdorf Goodman il y a 25 ou peut-être 30 ans [elle n’est pas sûre] et l’a violée dans une cabine d’essayage. (…) Le tribunal véreux lui a ordonné de verser ces 83 millions de dollars à Mme Carroll pour les propos qu’il a tenus sur cette folle à l’époque où il était président en 2019.

Suite à cette condamnation par un tribunal kangourou où Donald Trump n’a pas pu s’exprimer librement et n’a pas pu se défendre contre cette histoire complètement ridicule, Nikki Haley a décidé que c’était le bon moment pour l’attaquer.

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Pam Key, paru sur le site de Breitbart, le 28 janvier.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







****************************

Nikki Haley : “Je fais absolument confiance au jury” dans le procès en diffamation d’E. Jean Carroll contre M. Trump

L’ancienne gouverneure de la Caroline du Sud, Nikki Haley, candidate républicaine à la présidence, a déclaré dimanche (le 28 janvier) lors de l’émission “Meet the Press” de la chaîne NBC qu’elle faisait absolument confiance au verdict de 83 millions de dollars rendu par le jury en faveur d’E. Jean Carroll dans l’affaire qui l’opposait à l’ex-Président Donald Trump.

L’animatrice Kristen Welker a déclaré :

Parlons des affaires judiciaires. Vendredi, un jury a ordonné à Donald Trump de verser à l’écrivaine E. Jean Carroll 83 millions de dollars de dommages et intérêts pour diffamation. Cette décision a été prise un an après qu’un autre jury l’ait jugé responsable d’abus sexuels. Vous avez dit, et vous l’avez répété ici, que c’était peut-être juste, peut-être pas. Permettez-moi de vous demander, sur la base de la décision du jury, si cela devrait vous empêcher d’être président.

Mme Haley a répondu :

« Je pense que c’est le peuple américain qui décide qui doit être disqualifié. C’est la même chose avec le RNC qui choisit le candidat. Nous n’avons pas besoin de prendre le contrôle de ce que le peuple américain a le droit de faire. Je pense que j’ai toujours dit que je pensais que Donald Trump avait le droit de participer au scrutin. J’ai toujours dit que je faisais confiance au peuple américain. Ils savent prendre de bonnes décisions et je pense qu’ils vont voir les choses telles qu’elles sont. Ils verront qu’il est complètement distrait. Ils verront qu’il est en train de faire des déclarations sur le fait qu’il est la victime, et je pense que c’est exactement ce dont nous n’avons pas besoin de la part d’un dirigeant fort. Alors vous savez, ces procès vont continuer à se dérouler l’un après l’autre. Nous continuerons à le voir dans une salle d’audience et nous le verrons sortir et donner une conférence de presse, et ce n’est pas ce qu’un président devrait faire. Ce n’est pas ce que nous voulons que la Russie voie. Ce n’est pas ce que nous voulons que la Chine voie et ce n’est pas ce que nous voulons que l’Iran voie. »

M. Welker a ajouté :

Ce qui est unique dans cette affaire, c’est que le jury s’est prononcé. Il l’a reconnu coupable d’abus sexuels. Ne faites-vous pas confiance au jury et à ses conclusions, Madame l’ambassadrice ?

Mme Haley a répondu :

Je fais absolument confiance au jury et je pense qu’il a pris sa décision en se basant sur les preuves. Je ne pense pas que cela doive l’écarter du scrutin. Je pense que le peuple américain le retirera du scrutin.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous