Publié par Magali Marc le 4 janvier 2024

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article d’Alana Mastrangelo, paru sur le site de Breitbart, le 3 janvier.

******************************************

Claudine Gay, ex-présidente de Harvard, demeurera professeure avec un salaire de près d’un million de dollars malgré les accusations de plagiat

Claudine Gay, la présidente disgraciée de Harvard, qui a démissionné mardi (le 2 janvier) à la suite de scandales d’antisémitisme, d’un témoignage désastreux devant le Congrès et d’une multitude d’allégations de plagiat, restera à la faculté de l’Université d’élite (Ivy League) en tant que professeure, avec un salaire d’au moins 900 000 dollars.

La présidente sortante de Harvard, qui était auparavant professeure de sciences politiques puis doyenne, restera à l’Université Harvard, où elle occupera un poste de professeure.

Mme Gay gagnera probablement près de 900 000 dollars par an dans cette institution de l'”Ivy League”, bien qu’elle ait été contrainte de démissionner de la présidence de l’école après que des dizaines d’allégations de plagiat à son encontre ont été déposées dans le cadre de plaintes académiques officielles à Harvard, selon de nombreux rapports.

Bien que le poste qu’elle occupera ne soit pas encore clair, l’argent ne sera pas un problème, car Mme Gay devrait recevoir un salaire comparable à celui qu’elle percevait auparavant – et peut-être même supérieur.

En 2021, Mme Gay a gagné 879 079 dollars en tant que doyenne de la faculté des arts et des sciences, et en 2020, elle a gagné 824 068 dollars, selon les dossiers publiés par l’université.

Le prédécesseur de Mme Gay, Lawrence Bacow, avait gagné 1,3 million de dollars par an avant son départ, selon un rapport du Harvard Crimson. On ne sait pas encore à quelle part du salaire présidentiel d’environ 1 million de dollars Mme Gay aura droit après avoir servi seulement six mois en tant que présidente de l’Université.

En attendant, Alan M. Garber, Provost et Chief Academic Officer, assurera l’intérim pendant que l’école réfléchira à la personne qui deviendra le prochain dirigeant de Harvard.

Comme l’a rapporté Breitbart News, Mme Gay a démissionné de son poste de présidente de Harvard, mardi, après avoir été accusée de ne pas avoir réagi correctement aux scandales majeurs d’antisémitisme au sein de l’école, d’avoir livré un témoignage désastreux sur l’antisémitisme devant le Congrès, et d’avoir fait l’objet de nombreuses allégations de plagiat au cours des derniers mois.

Mme Gay et l’Université ont accusé de racisme les conservateurs qui étaient à l’origine de sa décision de démissionner.

L’Associated Press a même déclaré que les accusations de plagiat sont désormais une “arme conservatrice”.

Le mandat de six mois de M. Gay en tant que présidente de l’Université de l'”Ivy League” est le plus court de l’histoire de Harvard.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous