Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 janvier 2024

Richard Jomshof (SD) estime que les symboles de l’islam devraient être interdits dans les espaces publics au même titre que les croix gammées.

Richard Jomshof, membre du parlement suédois pour le parti de droite “Démocrates de Suède” (SD) et président de la Commission parlementaire sur la Justice, a appelé à une interdiction des symboles islamiques et de la croix gammée nazie dans le pays. Il a tenu ces propos dans une interview publiée par le journal Aftonbladet le 22 janvier.

Quand le journaliste a dit au politicien que les croix gammées ne devraient pas être autorisées en public, Jomshof lui a répondu qu’il peut imaginer un chemin similaire pour le croissant, un symbole qui, selon lui, représente quelque chose de “très dangereux”.

“Les minarets et le croissant de lune sont des symboles qui représentent les valeurs de l’islam. Je ne dis pas que le nazisme et l’islam sont exactement la même chose. Mais nous parlons de l’expression elle-même, et de l’avis de nombreuses personnes, et de mon point de vue également [les valeurs de l’islam] représentent quelque chose de très dangereux, de très mauvais”, a-t-il déclaré.

Jomshof estime que l’interdiction d’afficher des symboles islamiques dans les lieux publics constituerait un progrès pour le pays. Il a déclaré qu’il ne considérait pas l’islam et le nazisme comme une seule et même chose, mais qu’il s’opposait aux symboles de cette religion, tels que le voile.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Le ministre de la Justice, Gunnar Strömmer, a rejeté la proposition de Jomshof. “Elle n’est pas pertinente”, a-t-il déclaré, sans développer ses arguments.

En décembre, le parlement danois a adopté une loi interdisant de brûler des textes religieux. Cette loi s’applique notamment à la Torah, à la Bible et au Coran. La peine maximale encourue en cas d’infraction est une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans.

Récemment, le SD s’est retrouvé au cœur d’une vive polémique après une autre déclaration sur l’islam, lorsque Jimmie Åkesson a déclaré que les mosquées qui diffusent de la propagande antidémocratique ou anti-suédoise devraient être démolies.

Et dire que la Suède était un symbole de vie paisible et amicale, et qu’ils ont amené ce désastre sur eux-mêmes sans que personne ne les force. Et que cela me semble irréversible durant le siècle qui vient.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous