Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 janvier 2024

L’ancien président Donald Trump est parti pour remporter une victoire à deux chiffres lors des primaires du New Hampshire, marquant ainsi une deuxième étape cruciale vers l’obtention de l’investiture républicaine pour 2024.

Pourquoi cette victoire est importante ? Parce que Donald Trump vient de prouver qu’il pouvait remporter les primaires républicaines même dans des États où l’électorat ne lui est pas favorable. Bien que Mme Haley ait mis l’accent sur sa deuxième place comme si elle était gagnante, dans un discours prononcé après la fermeture des bureaux de vote, s’attirant les piques de Donald Trump, elle avait misé une grande partie de sa campagne sur la conquête des électeurs du New Hampshire, compte tenu du fait que l’électorat est plus hostile à Trump dans cet État modéré, et surtout en raison des règles autorisant les indépendants à participer à la primaire républicaine.

Voici trois enseignements à tirer des résultats de mardi soir.

1 Les experts ont longtemps dit que le New Hampshire avait les caractéristiques d’un État susceptible de freiner l’élan de Donald Trump et de favoriser l’un de ses rivaux dans les primaires. Ils viennent de prouver pourquoi ils sont des experts : est expert celui qui confirme la ligne éditoriale de gauche des médias.

2 L’État possède clairement un électorat plus modéré que celui de l’Iowa, où M. Trump a remporté les caucus la semaine dernière. Et pourtant, il gagne haut la main. Pire encore, étant donné que mardi, il ne restait qu’une seule opposante majeure à Trump, les électeurs indépendants anti-Trump et les républicains “never-trumper” pouvaient se regrouper autour d’elle. Ils ne l’ont pas fait, montrant que les anti-Trump ne sont pas aussi nombreux qu’on nous le laisse entendre.

3 En fin de compte, M. Trump a de nouveau remporté la victoire, anéantissant les espoirs de Mme Haley de remporter une victoire de justesse ou d’obtenir une deuxième place très serrée, et consolidant encore davantage sa popularité au sein du parti.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







La suite

Les deux prochains scrutins se dérouleront sur un terrain nettement plus favorable à Trump.

  • Début février, au Nevada, où je m’attends à ce que la famille Millière apporte son vote à Donald Trump, ce dernier a une avance considérable sur les électeurs de cet État, selon les sondages, et Haley n’y participe même pas.
  • La Caroline du Sud a ses primaires le 24 février – c’est l’État d’origine de Mme Haley. Et bien malgré cela, Trump y mène actuellement avec environ 36 points d’avance.

Vivek Ramaswamy, qui s’est retiré après les caucus de l’Iowa et soutient désormais Donald Trump à la présidence, pense que la course aux primaires républicaines est effectivement “terminée”, et il encourage Haley à se retirer également de la course et soutenir l’ancien président.

Selon lui, étant donné que “beaucoup des plus grands donateurs du Parti démocrate ont été les plus grands donateurs de Nikki Haley, il s’agit d’une prédiction de ce que l’on verra lors des élections générales et la marge décisive que nous voyons ce soir est, d’une certaine manière, de bon augure pour Trump à l’approche des élections générales de novembre pour réunifier ce pays.”

Trump troll en chef

Trump déclare sa victoire dans les caucus du Nevada qui aura lieu dans un mois.

Peu après que M. Trump a remporté la primaire républicaine du New Hampshire et que Mme Haley – sa seule adversaire encore en lice pour l’investiture républicaine – a fait savoir qu’elle poursuivrait sa campagne, M. Trump a vanté les mérites de ses futurs délégués du Nevada dans un message publié sur le site Truth Social.

“Nous venons de gagner le Nevada”, a-t-il écrit.

Le New Hampshire, état clé dans les élections présidentielles, représente 4 grands électeurs.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous