Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 février 2024

Selon un nouveau rapport, 436 actes christianophobes ont été commis aux États-Unis en 2023.

La haine antichrétienne s’accélère aux États-Unis, selon un organisme chrétien à but non lucratif qui a recensé les violences contre les églises américaines depuis 2018. Le Family Research Council (FRC), basé à Washington, a publié la semaine dernière son rapport annuel sur les attaques contre les églises, révélant qu’il y avait eu 436 incidents hostiles contre les églises en 2023, soit plus du double de 2022, et huit fois plus qu’en 2018.

Le groupe a déclaré avoir utilisé des données accessibles au public pour suivre 915 actes d’hostilité contre les églises au cours des six dernières années. La plupart des incidents étaient des actes de vandalisme. Le rapport fait également état d’incidents liés à des armes à feu, d’incendies criminels et de menaces à la bombe contre des églises.

“De janvier 2018 à novembre 2023, il y a eu :

  • au moins 709 occurrences de vandalisme,
  • 135 incendies criminels ou tentatives,
  • 22 incidents liés à des armes à feu,
  • 32 alertes à la bombe et
  • 61 autres incidents (agressions, menaces, interruption des services de culte, etc.)
  • Dans 39 cas, il y a eu plusieurs types d’hostilité (par exemple, vandalisme et incendie criminel)”, précise le rapport.
https://www.frc.org/issueanalysis/hostility-against-churches-is-on-the-rise-in-the-united-states-analyzing-incidents-from-2018-2023

Qui sont les auteurs ?

Contrairement à ce qu’un Européen s’imaginerait, les musulmans ne sont pas les principaux coupables d’actes criminels contre les églises, aux Etats-Unis. Les “anarchistes”, un terme fourre-tout utilisé pour désigner les Woke agressifs, les extrémistes de gauche, les antifa, les membres de BLM (Black Lives Matter) etc. sont le groupe le plus souvent cité dans le rapport.

Le rapport indique que le vandalisme contre les églises est un signe de l’irrévérence croissante de la culture à l’égard des lieux de culte et de la religion chrétienne en général.

Le rapport ne pointe pas du doigt les musulmans mais les Américains dans leur ensemble :

“Les Américains semblent de plus en plus à l’aise pour s’en prendre aux édifices religieux, ce qui dénote un problème sociétal plus large de marginalisation des croyances chrétiennes fondamentales, y compris celles qui touchent à des questions politiques brûlantes liées à la dignité humaine et à la sexualité. Les attaques contre les lieux de culte peuvent également être le signe d’un malaise à l’égard de la religion en général”, poursuit le rapport.

Le président de la FRC, Tony Perkins, a déclaré que l’hostilité à l’égard des chrétiens manifestée par l’administration Biden se reflète aussi dans la persécution croissante dont les chrétiens font l’objet dans le monde entier.

“Il existe un lien commun entre la persécution religieuse croissante à l’étranger et l’hostilité croissante à l’égard des églises chez nous : les politiques de notre gouvernement”, a déclaré M. Perkins dans un communiqué. “L’indifférence à l’étranger à l’égard de la liberté fondamentale de religion n’a d’égal que l’antagonisme croissant à l’égard des absolus moraux enseignés par les églises qui croient en la Bible ici aux États-Unis, ce qui alimente cet environnement d’hostilité à l’égard des églises”.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Selon le rapport, les auteurs des actes christianophobes varient en termes de race et de passé criminel.

  • Environ 75 % des agresseurs connus avaient déjà fait l’objet d’une arrestation, dont un pourcentage important pour des délits violents ou des maladies mentales graves.
  • Environ 67% des agresseurs n’avaient aucune affiliation avec les congrégations qu’ils visaient.

“Bien que les motivations de nombre de ces actes d’hostilité restent inconnues, l’effet est indubitable : c’est l’intimidation religieuse.

Ils envoient le message que les églises ne sont pas les bienvenues dans la communauté ou qu’elles ne sont pas respectées en général. Notre culture fait preuve d’un mépris croissant pour le christianisme et les croyances chrétiennes fondamentales, et les actes d’hostilité à l’encontre des églises pourraient en être une manifestation physique. Quelles que soient les motivations de ces crimes, chacun devrait traiter les églises et tous les lieux de culte avec respect et affirmer l’importance de la liberté de religion pour tous les Américains”.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading