Publié par Magali Marc le 16 février 2024

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Jim Hoft, paru sur le site de The Gateway Pundit, le 15 février.

**************************************************

Les Représentants Marjorie Taylor Greene et Matt Gaetz dressent un bilan sérieux de la sécurité nationale après l’avertissement suspect du Représentant Mike Turner

À la suite de la récente visite à Kiev du président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, le Républicain Mike Turner, et des avertissements subséquents concernant une grave menace pour la sécurité nationale liée à la Russie, les Représentants Marjorie Taylor Greene et Matt Gaetz ont publié leur point de vue sur la situation, brossant un tableau sombre des problèmes de sécurité auxquels l’Amérique est confrontée.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







À la suite du message urgent de M. Turner, des sources proches de la communauté du renseignement ont déclaré à CNN que la menace était en effet “très sensible” et “très préoccupante”.

« Aujourd’hui, la Commission permanente du renseignement de la Chambre des représentants a mis à la disposition de tous les membres du Congrès des informations concernant une grave menace pour la sécurité nationale », a déclaré M. Turner dans un communiqué.

« Je demande au président Biden de déclassifier toutes les informations relatives à cette menace afin que le Congrès, l’administration et nos alliés puissent discuter ouvertement des actions nécessaires pour répondre à cette menace », a-t-il ajouté. (Déclaration du Représentant MikeTurner : pic.twitter.com/OA9yJuEPlf – Commission du renseignement de la Chambre des représentants (@HouseIntel) 14 février 2024 )

Cette annonce est intervenue peu après que le président de la Chambre des représentants, Mike Johnson, a bloqué un projet de loi d’aide du Sénat qui aurait fourni des milliards de dollars à l’Ukraine, suscitant diverses réactions de la part des personnalités politiques.

L’Amérique est aux prises avec une menace pour sa sécurité nationale émanant de la Russie. Cette menace est si alarmante que notre propre gouvernement insiste sur le fait qu’elle est trop secrète pour nous être divulguée.

Simon Ateba, correspondant en chef de Today News Africa à la Maison Blanche, a écrit sur son compte X :

« Washington est vraiment un endroit étonnant. Soudain, alors que le président de la Chambre des représentants, M. Johnson, déclare qu’il n’examinera pas un projet de loi visant à envoyer plus de 95 milliards de dollars à l’Ukraine, à Israël et à Taïwan, des responsables commencent à mettre en garde contre une nouvelle menace pour la sécurité nationale. Le conseiller à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, se rend à la Maison Blanche pour une réunion d’information. Il répond à la question sur la mystérieuse menace pour la sécurité nationale, mais refuse de fournir des détails publiquement, ce qui accroît l’anticipation. Après le briefing, le Pentagone déclare aux médias qu’il s’agit d’un problème spatial, mais ne peut en dire plus, ce qui accroît le suspense.
Finalement, le New York Times apprend que la Russie est en train de mettre au point une nouvelle arme nucléaire dotée de capacités internationales, mais qu’elle en est encore au stade du développement et n’a pas encore été déployée. Elle n’en est pas moins très dangereuse.
Ils laissent cela en suspens, d’autres journaux le répètent, il y a une nouvelle menace et une Chambre républicaine qui bloque l’argent pour combattre la Russie via des intermédiaires en Ukraine, alors qu’elle est sur le point d’achever le développement d’une nouvelle arme nucléaire.
Ouah !!! Qui peut battre ça ? »

Le Représentant républicain Matt Gaetz a jeté son chapeau dans l’arène avec une critique acerbe, déclarant :

« Il était incroyablement irresponsable de la part du président de la Commission du renseignement de la Chambre des représentants, Mike Turner, de provoquer une panique dans le pays en alléguant cette ‘menace pour la sécurité nationale’. La réalité que l’on nous montre n’est qu’une façade. Derrière elle se cache une stratégie visant à justifier l’espionnage des citoyens américains et à dépenser de manière frivole l’argent qu’ils ont durement gagné. C’est un leurre classique ».

La Représentante Marjorie Taylor Greene s’est exprimée sur X pour donner son point de vue sur le danger national et international auquel sont confrontés les Etats-Unis.

« Sommes-nous confrontés à une menace pour la sécurité nationale ?
Il est de mon devoir d’être honnête avec vous.
Oui, c’est réel.
J’ai assisté aujourd’hui à la réunion d’information dans le SCIF (Sensitive Compartmented Information Facility).

Notre président est un patient atteint de démence, responsable de notre pays et du code de tir nucléaire, qui a ouvert nos frontières à plus de 10 millions de personnes en provenance de plus de 160 pays du monde entier, dont 2 millions n’ont jamais été capturés.

De plus, l’administration a renforcé les cartels criminels qui non seulement contrôlent la majeure partie de notre frontière méridionale, mais gagnent également des dizaines de milliards grâce au trafic d’êtres humains et de drogues et ont étendu leurs opérations internationales afin de s’implanter solidement à l’intérieur des États-Unis.

En outre, le gouvernement auquel vous avez fait confiance avec l’argent de vos impôts durement gagné nous a tous réduits en esclavage avec une dette de plus de 34 trillions de dollars. La Chine communiste détient la majeure partie de notre dette et fabrique la plupart des produits de la chaîne critique, comme les médicaments qui permettent à beaucoup d’entre vous de rester en vie. Aujourd’hui, le taux d’intérêt sur cette dette grimpe si vite que les seuls intérêts annuels seront bientôt plus élevés que l’ensemble de notre budget de défense.

Il s’avère que les “gens intelligents” qui dirigent le gouvernement fédéral ont pris tellement de mauvaises décisions en matière de politique étrangère, de sanctions et de commerce que notre dollar est gravement menacé et pourrait bientôt ne plus être la monnaie du monde. Cela signifie que vos 401K, vos comptes de retraite, vos portefeuilles d’actions et vos économies pourraient bientôt ne plus rien valoir et que votre compte de sécurité sociale mandaté par le gouvernement, dont la plupart d’entre vous dépendent pour leur retraite, pourrait bientôt être réduit à néant. Ce ne sont là que quelques-unes des terrifiantes menaces qui pèsent sur la sécurité nationale.

Cependant, la plus grande menace est peut-être le fait que le gouvernement fédéral est devenu si puissant sur le peuple qu’il divulgue des “renseignements” à la presse afin de faire pression sur le Congrès pour qu’il procède à certains votes, de protéger son pouvoir d’espionner ses propres citoyens, de maintenir son pouvoir et de protéger sa propre sécurité d’emploi, et le plus terrifiant est qu’il est devenu une arme pour écraser ses ennemis politiques. Tout ce que je vous dis ne vient pas du SCIF, vous le savez déjà, et je compte sur vous pour m’aider à arrêter notre plus grande menace pour la sécurité nationale, celle qui vient de l’intérieur. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Thegatewaypundit

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading