Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 février 2024

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « tentative de meurtre en raison de la religion » après l’agression d’un homme de 35 ans, lundi soir 12 février, dans le XIVe arrondissement.

Rue de la Tombe-Issoire, dans le XIVe. Un homme de 35 ans a pris 6 coups de couteau dans le dos en pleine rue. Sur le trottoir devant la Laverie où il s’est écroulé, des traces brunâtres. Il connaît son agresseur, un ami d’enfance, qui a été interpellé un peu plus tard à son domicile, dans le XVIIIe arrondissement.

Après avoir tenté à 6 reprises de tuer sa victime, l’auteur a pris la fuite en direction de la rue Père-Corentin (XIVe). Il a finalement été interpellé peu après par les policiers, avant d’être placé en garde à vue, indique une source, confirmant une information du Parisien.

L’agresseur a agi en raison de la religion de la victime, qui est juif

La violente agression à l’arme blanche s’est déroulée vers 18h20 dans la rue de la Tombe-Issoire, dans le quartier d’Alésia. Selon Le Parisien, la victime marchait sur le trottoir lorsqu’un homme est arrivé à sa hauteur et lui a proféré des insultes antisémites avant de lui infliger six coups de couteau dans le dos. Le parquet de Paris a confirmé avoir « ouvert une enquête sur l’infraction de tentative de meurtre en raison de la religion, à la suite d’une agression au couteau survenue le 12 février ».

L’agresseur a pris la fuite tandis que la victime était prise en charge par les sapeurs-pompiers et les médecins du SMUR. Le blessé a été conduit à l’hôpital Saint-Joseph sans que son pronostic vital soit engagé.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






Plainte déposée par le passé

Questionné par les policiers, l’homme a déclaré qu’il connaissait son agresseur depuis l’enfance, et que celui-ci faisait « une fixette » sur ses origines juives, ajoutant avoir déjà déposé une plainte à son encontre par le passé.

Après s’être perdus de vue pendant plusieurs années, les deux copains auraient renoué contact récemment. Mais selon la victime, son ancien ami faisait une obsession sur sa confession juive. Il aurait même reçu plusieurs menaces, des appels téléphoniques malveillants et des insultes à caractère antisémite de la part du suspect, le poussant à déposer plainte.

Les policiers du 3e district de police judiciaire (DPJ) ont été chargés des investigations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading