Publié par Jean-Patrick Grumberg le 18 février 2024

Robert Kennedy Jr. a remporté une grande victoire dans le procès qu’il avait intenté à l’administration Biden pour entente avec des entreprises de médias sociaux afin de le censurer, lui et d’autres personnes.

Situons bien le débat là où il doit être : l’objectif de la liberté d’expression est justement de protéger le droit d’exprimer des théories controversées, des théories du complot et de tenir des propos extrêmes. La liberté d’expression n’est pas faite pour protéger les propos acceptables.

Kennedy Jr. a obtenu une injonction préliminaire dans un recours collectif alléguant que le gouvernement fédéral a violé le premier amendement en incitant les sociétés de médias sociaux à censurer les discours protégés d’autrui.

RFK Jr. a obtenu cette première victoire contre la Maison Blanche et plusieurs agences fédérales, un juge fédéral ayant estimé que le gouvernement “s’insinuait dans les affaires privées des entreprises de médias sociaux et brouillait la frontière entre l’action publique et privée”.

Le juge Doughty a déclaré que M. Kennedy avait fourni des preuves substantielles que l’administration Biden avait contraint les entreprises à supprimer la liberté d’expression liée à Covid, aux élections, au prix de l’essence, au changement climatique, à l’égalité des sexes et à l’avortement.

“Il est certainement probable que les défendeurs [la Maison-Blanche] puissent utiliser leur pouvoir sur des millions de personnes pour supprimer les opinions alternatives, et modérer le contenu avec lequel ils ne sont pas d’accord, lors des prochaines élections nationales de 2024”, a ajouté le juge.

Il convient d’ajouter que les médias sont les grands complices, puisque leur rôle n’est plus de se comporter comme un contre pouvoir, mais de faire taire ceux qui s’opposent au pouvoir.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






L’injonction est suspendue jusqu’à 10 jours après que la Cour suprême aura statué sur l’affaire Missouri contre Biden, mais elle empêche la Maison-Blanche et d’autres agences de contraindre les entreprises de médias sociaux à “supprimer, effacer ou réduire… des contenus contenant des propos libres et protégés”.

Il s’agit d’un triomphe majeur pour la liberté d’expression dans le pays que RFK Jr. a remporté.

Et bien entendu, je ne suis pas d’accord avec 90 % des propos tenus par cet homme, que j’applaudis de cette victoire.

Elon Musk a également applaudit la décision.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading