Publié par Magali Marc le 15 février 2024

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Cullen Linebarger, paru sur le site de The Gateway Pundit, le 14 février.

**********************************************

Dans un enregistrement, le sénateur Ron Johnson explique comment Mitch McConnell [leader de la minoirité GOP du Sénat] a fait capoter d’un seul coup un plan frontalier sensé, largement soutenu par le GOP au Sénat, et a trahi les Américains sur la question de l’immigration

Comme l’a rapporté The Gateway Pundit, le Sénat a adopté tôt mardi un programme d’aide massif de 95,3 milliards de dollars pour l’Ukraine, Israël et Taïwan, sans aucun financement pour les frontières, tandis que presque tous les Américains dormaient à poings fermés.

Ce vote est intervenu une semaine après que le Sénat a bloqué un compromis sur la « sécurité des frontières », qui était en fait un vaste plan d’amnistie.

Alors que le Sénateur James Lankford (un RINO de l’Oklahoma) s’est attiré des critiques bien méritées pour ses « négociations », le Sénateur républicain du Wisconsin, Ron Johnson, affirme que M. Lankford n’a fait qu’obéir aux ordres du seul véritable responsable de tout ce désastre : Le leader de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell.

Lors d’une émission sur X Livestream le lundi 12 février, avec ses collègues sénateurs républicains, Mike Lee de l’Utah et J.D. Vance de l’Ohio, ainsi qu’Elon Musk et Vivek Ramaswamy, Ron Johnson a expliqué précisément comment Mitch McConnell a trahi le peuple américain sur la question de la frontière.

M. McConnell avait déclaré au groupe parlementaire qu’il avait fait volte-face sur l’octroi de 60 milliards de dollars à l’Ukraine dans le cadre d’un projet de loi distinct et qu’il était nécessaire d’y inclure un volet relatif à la sécurité des frontières, en se fondant sur l’opinion publique.

M. Johnson a alors révélé que la Conférence du GOP avait élaboré un plan et qu’elle s’était mise d’accord sur un plan rigoureux qui subordonnait le financement de l’Ukraine à des mesures de sécurité aux frontières.

Une telle mesure leur permettrait théoriquement de faire pression sur Joe Biden et les Démocrates du Sénat, qui sont prêts à tout pour envoyer davantage d’argent à Volodymyr Zelenskyy et à son pays corrompu.

Mais M. Johnson a ensuite expliqué que M. Lee l’avait alerté sur le fait que M. McConnell avait dit à M. Lankford que le plan accepté à la Conférence était à jeter aux poubelles.

Cela a fait capoter la proposition secrète et tout moyen de pression sur le Parti Démocrate.

« C’est une chose horrible à faire aux Américains qui veulent une frontière sécuritaire », a déclaré M. Johnson.

(Pour écouter l’enregistrement : Le sénateur Ron Johnson explique comment Mitch McConnell a trahi les républicains sur la sécurité des frontières :

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






Transcription de l’enregistrement :

« Lorsque nous avons abordé cette affaire, Mitch McConnell a déclaré que sa principale priorité était le financement de l’Ukraine. Mais l’opinion publique et la rhétorique politique très forte selon laquelle nous devrions sécuriser nos propres frontières avant de dépenser 60 milliards de dollars pour sécuriser celles de l’Ukraine ont été efficaces.

M. McConnell a donc fini par changer d’avis et s’est dit : “Il faut que les Démocrates sachent que nous sommes sérieux. Nous allons rejeter la fermeture de ce projet de loi et nous allons exiger que la sécurité des frontières soit liée au financement de l’Ukraine”.

Des négociations secrètes ont ensuite eu lieu sur une question pour laquelle l’opinion publique soutient les Républicains, et nous nous sommes retrouvés avec ce projet de loi monstrueux.

Il s’agit d’un projet de loi sur l’immigration. Ce n’est pas un projet de loi sur la sécurité des frontières. Mais au cours de cette période, nous avons parlé à plusieurs reprises de subordonner le financement de l’Ukraine à la réalisation de mesures aux frontières. Tout comme les mesures de performance dans le monde des affaires, n’est-ce pas ?

Nous avions tout prévu. Nous avions une proposition. Nous avions un grand soutien au sein de notre Conférence, mais ce que Mike [Lee] a souligné, c’est qu’à notre insu à l’époque, M. McConnell a dit à M. Lankford que ce n’était même pas d’actualité. Il a utilisé sa propre autorité sans en parler à la Conférence, même s’il savait que la Conférence était en faveur de lier la sécurité frontalière ou le financement de l’Ukraine à la sécurisation de la frontière. M. McConnell a tout simplement retiré cela de l’actualité.

Le moment où nous pouvions utiliser le désir de Joe Biden d’obtenir un financement pour l’Ukraine pour le forcer à utiliser son autorité exécutive pour sécuriser la frontière a été perdu, et c’est pourquoi nous sommes si nombreux à nous dresser contre Mitch McConnell. C’était une telle violation de sa position de leader et une chose si horrible à faire pour les Américains qui veulent une frontière sûre. Mais voilà où nous en sommes. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : thegatewaypundit.com/audio-senator-ron-johnson-exposes-how-mitch-mcconnell

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading