Publié par Magali Marc le 19 mars 2024

Le chroniqueur conservateur de Townhall, Kurt Schlichter, n’est pas un grand fan de Donald Trump. Il soutenait Ron DeSantis lors des primaires, mais il appuie maintenant la candidature de Donald Trump. À cause des changements importants apportés par l’équipe mise en place par Donald Trump au sein du Comité National Républicain (RNC) , M. Schlichter est devenu optimiste, contrairement à son habitude!

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit la chronique de Kurt Schlichter, parue sur le site de Townhall, le 18 mars.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






*****************************************

Il y a de très bonnes nouvelles pour les Républicains !

Il y a beaucoup de mauvaises nouvelles concernant la campagne républicaine de 2024, et j’en ai parlé en détail, mais l’objectivité exige que l’on évalue correctement ce qui va bien aussi, et il y a beaucoup de choses qui vont bien pour les Républicains en ce moment.

Tout d’abord, il y a le grand changement au sein du Comité national républicain (RNC) avec le licenciement de l’inutile Ronna McDaniel et l’accession de Michael Whatley et de Lara Trump à la direction.

Ensuite, Donald Trump est dans une position où il semble qu’il va probablement gagner la présidence si les tendances actuelles se maintiennent… C’est un sacré “si”.

Enfin, il semble que nous soyons plutôt bien placés pour ce qui est des élections au Sénat.

Il y a donc beaucoup de raisons d’espérer. Nous n’avons pas l’habitude de l’entendre, mais depuis une semaine environ, le RNC fait tout ce qu’il faut.

L’organisation a totalement échoué pendant sept ans sous la direction du membre le plus stupide de la famille Romney.

Des analystes comme Jennifer van Laar, de RedState, et Harmeet Dhillon, super-juriste, lui faisaient remarquer qu’elle gaspillait des tonnes d’argent en futilités, que les donateurs cessaient de donner et qu’elle continuait à gaspiller des tonnes d’argent en futilités.

Elle a soigneusement ignoré la base et a imaginé que son rôle consistait à passer à la télévision et à parler de politique, comme si l’opinion d’une bureaucrate du parti intéressait qui que ce soit. Aujourd’hui, elle est partie, et bon débarras !

Ses remplaçants ont, étonnamment, fait ce qu’il fallait, et ils l’ont fait tout de suite.

Tout d’abord, ils ont éliminé une grande partie du bois mort au sein du RNC, en renvoyant des tonnes de personnes. Certains parlent d’une purge de mécréants, mais il s’agit en réalité d’une purge d’incapables.

Avez-vous vu beaucoup d’intégrité électorale ces derniers temps ? Les personnes qui font du mauvais travail doivent être licenciées. Il s’agit là d’un principe de base que les Républicains comprenaient. Mais apparemment, certains pensent que nous devrions avoir un système de titularisation dans l’appareil de notre parti.

Non. Les valets et les fonctionnaires du parti devraient vivre dans la crainte perpétuelle d’être renvoyés s’ils ne fournissent pas un travail adéquat.

Ces nombreux licenciements sont un excellent signe.

La nouvelle direction a même commencé à mettre en place une équipe chargée de l’intégrité des élections.

Il y a d’autres signes positifs.

Tout d’abord, Lara Trump est entrée en contact avec Scott Pressler. Tout le monde connaît Scott. C’est l’un des hommes les plus sympathiques qui soient, et il s’est lancé dans une croisade personnelle, traversant le pays et inscrivant des électeurs.

C’est un véritable tsunami populaire.

Pour une raison étrange, Ronna McDaniel a obstinément refusé d’interagir avec ce héros de la base, comme si elle savait mieux comment motiver les électeurs que le gars qui est réellement sur le terrain pour le faire.

Il reste à voir quelle sera la relation entre le nouveau RNC et Scott Pressler, mais le fait que Lara Trump ait tendu la main publiquement est un indicateur important que le RNC s’engage dans une direction différente et plus intelligente.

La prochaine chose que les nouveaux dirigeants devraient faire est d’expliquer publiquement et en détail à la base, la stratégie juridique qu’ils ont adoptée pour remporter la victoire.

C’est le genre de chose qui rétablit la confiance des électeurs.

Les donateurs ont déjà pris conscience de ces changements et commencent à rouvrir leurs portefeuilles.

J’ai écrit une chronique concernant l’échec désastreux de la mise en place d’un quelconque plan de lutte contre la criminalité, et j’ai reçu d’énormes réactions de la part de Républicains qui m’ont dit qu’ils allaient rester les bras croisés au lieu de signer des chèques parce qu’ils pensaient que leur argent serait gaspillé. Nous avons bien mieux à faire que de dépenser notre argent pour les soins de beauté de Ronna McDaniel.

Il y a beaucoup d’argent sur la touche qui ne demande qu’à rentrer si les donateurs voient qu’il ne sera pas dilapidé par des médiocres.

Certes, notre première réaction en voyant Lara Trump, la belle-fille du candidat, nommée coprésidente du RNC, a été un rictus.

S’agirait-il d’un nouveau cas de ce népotisme qui ruine une grande partie de notre pays ?

Mais Lara Trump a fait tout ce qu’il fallait jusqu’à présent. Sa relation avec le président ne la disqualifie pas plus qu’elle ne la qualifie.

Les actes sont plus éloquents que les mots, et elle prend les bonnes mesures.

Nous devons soutenir les personnes qui font ce qu’il faut. C’est une bonne nouvelle.

Et il y a aussi de bonnes nouvelles pour son beau-père. Vous regarderez les sondages, et vous verrez que Donald Trump est en tête dans la plupart des États-charnières, et ceux où il n’est pas en tête, le vieil énergumène, pervers et sénile ne l’est qu’à peine.

Bien sûr, M. Trump est encore autodestructeur, incapable de contrôler sa fureur contre Ron DeSantis pour avoir refusé de s’incliner, mais on peut crier que l’ennemi a peur lorsqu’il profère des mensonges stupides et évidents comme l’histoire du “bain de sang”. Ils doivent faire quelque chose parce que le vieux grincheux est au plus bas dans les sondages.

Le plan des Démocrates pour piéger Donald Trump et voler l’élection n’a tout simplement pas fonctionné.

Les gens voient à quel point ces poursuites judiciaires sont de la bouillie pour les chats. C’est une vraie farce.

L’abrutie qui le poursuit à Atlanta est à deux doigts d’être radiée du barreau et poursuivie pour parjure.

Un jour, Trump sera jugé (en spectacle) dans l’affaire ridicule de New York et sera probablement condamné par un jury composé à 90 % de communistes, et vous savez quoi ? Cela lui vaudra encore plus de soutien de la part des patriotes qui ne veulent pas voir l’Amérique se transformer encore plus en république bananière.

Les Américains ne sont pas idiots – enfin, pour la plupart.

Ils comprennent qu’il est en train de se faire rouler dans la farine. Ils comprennent qu’il s’agit d’un tribunal de clowns. Ils comprennent que la seule façon pour Joe Biden d’espérer être réélu à ce stade est de jeter son adversaire en prison sur la base d’accusations forgées de toutes pièces. Et ils sont en train de se rallier à Donald J.Trump.

Le règne d’erreur désastreux de l’énergumène qui occupe actuellement le Bureau Ovale a changé la dynamique électorale.

Pendant longtemps, il y a eu un groupe de personnes – environ 53 % – qui n’envisageaient absolument pas de voter pour M. Trump.

Maintenant, ils doivent considérer l’alternative et, vous savez, Donald Trump n’est pas si mauvais, surtout en ce qui a trait au 401(k) [NdT : Aux USA le 401(k) permet au salarié d’épargner sur son salaire brut en défiscalisant l’argent investi et les revenus du capital qui seront placés sur un portefeuille d’investissement jusqu’à leur retrait].

Alors que la Chambre des représentants est un véritable gâchis et qu’il y a de fortes chances que nous en perdions le contrôle, c’est tout le contraire pour le Sénat. Nous jouons sur une bonne carte et nous avons d’excellents candidats.

  • La Virginie occidentale est déjà dans la poche.
  • En Pennsylvanie, nous avons le bon candidat, Dave McCormick, sans primaire, et il est opposé à un Démocrate insipide qui s’est fait ridiculiser par John Fetterman, qui défend ouvertement le droit d’Israël à exister.
  • En Ohio, le Démocrate Sherrod Brown est susceptible de perdre face à n’importe quel Républicain. Les primaires ont lieu mardi, et le récent coup bas contre Bernie Moreno semble ne mener nulle part.
  • Dans le Montana, le ridicule Matt Rosendale s’est retiré et ne se représentera pas non plus aux élections législatives. Nous avons de bonnes chances de l’emporter.
  • En Arizona, Kari Lake est confrontée à quelques difficultés maintenant que Kyrsten Sinema s’est retirée, mais si elle peut projeter aux électeurs la normalité et la chaleur personnelle dont elle fait preuve en personne, ainsi que tendre la main aux électeurs républicains mécontents et mener efficacement la bataille juridique contre les magouilles électorales. Elle a une bonne chance.
  • Le Nevada semble se tourner résolument vers Donald Trump, et l’inutile dronette démocrate de ce siège pourrait également être menacée.
  • De manière hilarante, les Démocrates pensent que la personne qui se présente au Texas contre Ted Cruz a une chance, et ils vont gaspiller beaucoup d’argent là-bas, ce qui est génial.

Il y a de fortes chances que nous obtenions la majorité au Sénat.

Tout n’est pas rose.

Nous avons encore des défis à relever en ce qui concerne l’intégrité des élections et la nécessité de veiller à ce que Donald Trump ne s’aliène pas les personnes qui commencent à le soutenir – le fait que les médias du régime l’excluent et qu’il n’utilise pas Twitter est probablement la meilleure chose qui puisse lui arriver.

Nous sommes également très en retard dans la course au financement. Mais cela dit, nous avons quelques avantages et nous devons les faire valoir.

C’est ainsi que l’on gagne. Et nous pourrions bien gagner en 2024.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading