Publié par Magali Marc le 6 mars 2024

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Derek Hunter, paru sur le site de Townhall, le 5 mars.

*********************************************

Nikki Haley est rendue au point où elle se ridiculise

Tout le monde se lance dans la course à l’investiture présidentielle en pensant qu’il pourrait gagner. D’accord, pas tout le monde, certains s’engagent parce qu’ils savent qu’ils vendront des livres et/ou qu’ils obtiendront un poste important dans l’administration de l’éventuel vainqueur, ce qui se traduira par de l’argent dans leur poche à la fin.

Mais tous les autres s’inscrivent en pensant qu’ils pourraient gagner.

C’est alors que la réalité s’impose.

À moins que vous ne soyez Nikki Haley, auquel cas vous ignorez la réalité et la volonté des électeurs, et vous passez votre temps à vous cogner la tête contre le mur devant une foule de partisans de plus en plus réduite.

On se sent presque mal pour elle, jusqu’à ce qu’on se rende compte que cette douleur est auto-infligée.

Cette lente asphyxie, dans laquelle elle s’est engagée, détruit son avenir politique et rend sans objet ses réalisations passées.

À un moment donné, quelqu’un lui a chuchoté à l’oreille qu’elle avait une chance, qu’elle seule pouvait battre Donald Trump.

Chacun doit faire campagne comme s’il était le seul à pouvoir gagner, mais tôt ou tard, ceux qui ne gagnent pas doivent se rendre à l’évidence qu’ils ne gagneront pas.

Elle a évité cette réalité.

Nikki Haley ne sera jamais la candidate républicaine à la présidence, ni en 2024, ni jamais.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






Elle aurait pu avoir une chance en 2028, mais elle a tout gâché en se transformant en John Kasich, l’ancien gouverneur de l’Ohio et insupportable candidat de 2016, qui a gaspillé sans compter son temps et son argent dans une campagne visant à obtenir un contrat avec CNN, et qui ne voulait pas se taire sur le fait que son père était facteur.

La sueur des cols bleus ne se transmet pas dans l’ADN, elle se gagne.

M. Kasich était, faute de mots plus justes, ennuyeux comme la pluie.

Mme Haley a atteint ce niveau.

Lors d’une récente apparition à l’émission “Meet the Press” (de la chaîne NBC), Nikki a montré à quel point elle est une mauvaise langue.

Lorsqu’on lui a demandé si elle soutiendrait ou non Donald Trump, elle a lancé la salade de mots suivante :

Eh bien, je pense que, tout d’abord, si vous parlez d’un soutien, vous parlez d’une perte. Ce n’est pas ce que je pense. Lorsque vous êtes dans une course, vous ne pensez pas à perdre. On pense à continuer à aller de l’avant. Ce que je peux vous dire, c’est que je ne pense pas que Donald Trump ou Joe Biden devrait être président. Je ne pense pas que nous ayons besoin de deux candidats octogénaires. Je ne pense pas que nous voulions un Joe Biden qui traite ses adversaires de fascistes ou un Donald Trump qui traite ses adversaires de vermine. Personne ne veut de cela. Je pense que les gens veulent un nouveau leader générationnel qui va revenir à ce qu’est le rêve américain, à ce que nous voulons pour nos enfants, et à un endroit dont nous pouvons à nouveau être fiers.

Le seul problème avec ce que dit Mme Haley, c’est qu’à chaque fois qu’ils ont l’occasion de voter pour elle, les gens passent leur tour.

Peut-être que le public veut un candidat plus jeune, ce n’est pas clair, mais ce qui est clair, c’est que s’il le veut, il ne veut pas que ce soit Nikki Haley.

Elle est la seule autre candidate en lice, et des majorités énormes refusent de lui donner une chance.

Lorsqu’on lui a demandé si elle respecterait l’engagement qu’elle a signé de soutenir l’éventuel candidat, elle s’est à nouveau montrée gluante :

L’engagement du RNC – je veux dire qu’à l’époque du débat, nous devions nous demander si nous soutiendrions le candidat, et pour pouvoir monter sur la scène du débat, il fallait dire oui. Le RNC n’est plus le même.

Elle a donc menti pour pouvoir participer au débat ?

Ou bien elle pense que les engagements ne sont valables que tant que le chef d’une organisation à laquelle l’engagement a été, fait reste le même ?

Chaque fois qu’il y a un nouveau pape, tous les mariages catholiques doivent être renégociés ?

En tant que père de deux filles, je ne veux pas qu’elles grandissent comme Nikki Haley.

Cela n’a pas toujours été le cas, sa carrière était digne d’admiration et, par extension, elle l’était aussi.

En tant que personne, elle ne l’est plus. Elle est passée du statut d’exemple à suivre pour les jeunes filles à celui d’exemple d’arrogance et d’autodestruction.

C’est vraiment dommage.

Elle aurait pu aider à battre les Démocrates et à faire avancer les causes qu’elle a passé l’année dernière à prétendre qu’elles lui tenaient à cœur.

Aujourd’hui, elle montre qu’elle est la seule cause qui lui tient vraiment à cœur, et que tout le reste n’est qu’un moyen de parvenir à ses fins.

Elle devrait être embarrassée par ce qu’elle est devenue, mais toute personne capable d’un tel niveau de conscience de soi ne deviendrait pas ce que Nikki Haley est devenue.

Post Scriptum: Nikki Haley a annoncé mercredi matin, au lendemain de sa cuisante défaite du Super Tuesday où elle n’a remporté que le Vermont (grâce à des électeurs non-républicains) et où Donald Trump a remporté les primaires dans 14 des 15 États concernés. Elle a félicité Donald Trump, mais ne lui a pas accordé son appui. ( https://www.thegatewaypundit.com/2024/03/nikki-haley-suspends-campaign-vows-promote-ukraine-refuses/ )

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Townhall

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading