Publié par Jean-Patrick Grumberg le 25 mars 2024

Alors que les Etats Unis en général, et la Californie en particulier, voient une explosion de plus de 400 % de l’antisémitisme…

Voici ce que le gouverneur démocrate de Californie, Gavin Newsom, écrit aux communautés musulmanes, “américano-palestiniennes” et Arabes américaines de Californie dans une lettre ouverte :

La Californie est un meilleur endroit grâce à vous, nos voisins et amis musulmans, palestiniens et arabo-américains, qui contribuez tant au sentiment de foi et d’appartenance de notre État. Qu’il s’agisse des innombrables réalisations dans les domaines de la littérature, des droits civiques, des arts, du divertissement, du gouvernement, des affaires [JPG il y a une centaine de commerces arabes dans le petit quartier Little Arabia, à Anaheim], de la médecine et de la science [JPG qu’on me donne des preuves et je les publierai, mais sauf erreur, les “innombrables réalisations” se comptent sur les doigts d’une main amputée], ou des contributions quotidiennes à vos communautés, vous constituez une part essentielle de l’esprit de la Californie.

Aujourd’hui, alors que beaucoup d’entre vous observent le mois sacré musulman du ramadan, nous pouvons tous vous adresser nos vœux les plus sincères et vous rappeler la valeur de l’introspection et du renouveau. Je suis reconnaissant et fier que chacun d’entre vous considère le Golden State comme son foyer.

C’est pourquoi il m’est si pénible de voir comment vos communautés souffrent, portant le poids de la perte de familles et d’amis à Gaza, tout en étant confrontées à une montée de la discrimination et de la haine ici, chez nous.

Lors de mes rencontres avec les dirigeants de vos communautés au cours des derniers mois, j’ai entendu des récits de pertes inimaginables et de peur généralisée.

Mon cœur s’est brisé lorsque Wadea al-Fayoume, un enfant de 6 ans, a été poignardé à Chicago – lui et sa mère ont été sauvagement attaqués parce qu’ils étaient palestiniens et musulmans [JPG : ils ont été attaqués par le propriétaire de leur appartement, un paranoïaque qui “pensait qu’il était en danger et que [Shaheen] allait appeler des amis palestiniens pour qu’ils viennent lui faire du mal”.]. J’ai pleuré non seulement pour Wadea et sa famille, mais aussi pour tous ceux qui se sont sentis moins en sécurité après cette tragédie dévastatrice, qui se sont demandé si eux-mêmes ou leurs enfants ne risquaient pas d’être pris pour cible en raison de leur foi musulmane ou de leur héritage palestinien. Ce genre d’horreur n’inflige pas seulement de la violence à une vie ou à une famille, elle détruit la sécurité et le sentiment d’appartenance de communautés entières. Ici aussi, en Californie, nous avons vu l’intolérance se manifester. En novembre, un étudiant arabo-musulman de l’université de Stanford a été blessé lors d’un délit de fuite par un conducteur qui aurait crié du vitriol haineux alors qu’il filait, un incident sur lequel les autorités enquêtent à juste titre pour déterminer s’il s’agit d’un crime haineux. Nous avons entendu trop d’histoires de violence et de discrimination – trop de Californiens craignent d’être traités différemment à l’école, d’être exclus au travail ou d’être harcelés simplement en marchant dans la rue.

Jusqu’ici, pas un mot sur les agressions quotidiennes contre les juifs, que ce soit à l’université de Berkeley, à UCLA ou dans les quartiers juifs, alors qu’elles représentent hélas la quasi-totalité des crimes haineux.

Newsom continue :

Il ne s’agit pas d’incidents isolés. Les actes haineux visant les personnes qui sont ou sont perçues comme musulmanes ou arabo-américaines sont de plus en plus fréquents. En Californie, les incidents signalés comme étant des préjugés anti-musulmans ont augmenté de 44,4 % entre 2021 et 2022. Les rapports indiquent également un pic dans les incidents anti-musulmans et anti-arabes signalés à la suite de l’attaque terroriste du 7 octobre contre Israël [JPG L’ADL a recensé un total de 3 283 incidents antisémites entre le 7 octobre et le 7 janvier]– la plus grande augmentation documentée de ce type depuis la fin de 2015 et le début de 2016, au milieu des appels à une interdiction des musulmans. [JPG Les incidents antisémites aux États-Unis ont augmenté d’environ 400 % en un peu plus de deux semaines depuis que la guerre a éclaté.] Aujourd’hui, de nombreuses communautés musulmanes et arabes américaines font état d’un niveau de peur comparable à celui des mois qui ont suivi le 11 septembre.

Les dirigeants musulmans et arabo-américains avec lesquels je me suis entretenu ont insisté sur le fait que ces chiffres ne révèlent qu’une fraction du problème. Ils ont raison. Nous savons que les crimes et incidents haineux ne sont trop souvent pas signalés par les Californiens musulmans, les Américains arabes, les Américains palestiniens et d’autres groupes qui ont souffert de la suspicion et de l’aliénation dans ce pays, en raison de la peur et de la méfiance enracinées dans l’histoire [JPG c’est-à-dire dans le terrorisme]. Le gouvernement doit regagner votre confiance.

Vos communautés ne sont pas seules. Notre histoire nous enseigne que chaque vague de bigoterie ne vise pas qu’un seul groupe et qu’elle menace trop souvent tous ceux qui ont connu la discrimination. Nous vivons actuellement un tel moment, où les Afro-Américains, les Américains d’origine asiatique, les Latinos, les Juifs et les Californiens LGBTQ+ font tous l’objet d’un vitriol et d’une haine accrus [JPG il conviendrait d’ajouter les partisans de Donald Trump, mais ce démocrate s’en réjouit, il ne va pas le dénoncer]. La Californie continuera à montrer la voie en défendant ceux qui sont attaqués pour ce qu’ils sont, leur apparence ou leurs croyances [JPG ce n’est pas vrai : les étudiants juifs ne sont pas protégés sur les campus, les conservateurs non plus].

Ce travail n’est pas nouveau. Lorsque l’ancien président Trump a annoncé son “Muslim Ban”, manifestement haineux, visant à interdire les voyages en provenance des pays à majorité musulmane, la Californie l’a traîné devant les tribunaux pour l’en empêcher [JPG Newsom ment : l’interdiction ne concernait pas les musulmans – ceux des pays européens n’étaient pas interdits d’entrée, ni ceux de tous les plus de 50 Etats à majorité musulmans, mais seulement d’une poignée dont le gouvernement était inexistant et ne pouvait pas donner d’informations pour savoir si leurs ressortissants avaient un passé terroriste]. Lorsque des extrémistes de droite ont tenté d’empêcher les réfugiés de se réinstaller dans leurs communautés [JPG les bobos de gauche de Martha’s Vineyard ont fait pareil, ceux de Malibu ont fait chasser les sans-abri], la Californie a adopté des lois pour renforcer les protections et élargir les opportunités pour les réfugiés en Californie. Lorsque les incidents haineux ont augmenté dans tout le pays pendant la pandémie, la Californie a fait un investissement historique dans les services communautaires qui favorisent la guérison des victimes et de leurs familles et aident à prévenir les incidents haineux à l’avenir. La Californie est à la hauteur – et le sera toujours – de la lutte pour la justice et l’appartenance [JPG Essayez de rouler en voiture dans Los Angeles ou San Francisco avec un auto-collant MAGA sur votre pare-chocs, et on reparlera de tolérance, de justice et d’appartenance].

Nos efforts doivent se poursuivre dans le contexte du conflit actuel au Moyen-Orient. En plus de la douleur de la discrimination et de la peur de la violence, j’ai également entendu des dirigeants musulmans, arabo-américains et palestino-américains dire que beaucoup craignent de s’exprimer contre la mort de civils à Gaza [JPG ils courent un danger bien plus grand s’ils parlent des crimes du Hamas et du massacre qu’il a commis]. Sachez que je défendrai toujours votre droit de participer à la tradition californienne de protestation pacifique – d’exprimer publiquement votre opposition à toute guerre ou décision gouvernementale à laquelle vous vous opposez, y compris la guerre à Gaza.

Aucun d’entre nous ne devrait pouvoir assister à la mort de milliers de civils à Gaza sans avoir le cœur brisé [JPG il faudrait peut-être rappeler que le Hamas utilise lesdits civils comme boucliers humains]. L’ampleur des souffrances à Gaza est telle qu’il semble que peu de Palestiniens dans le monde aient été épargnés par les pertes personnelles [JPG à qui la faute, si ce n’est aux “Palestiniens” eux-mêmes, qui ont commis un massacre le 7 octobre, et soutiennent les terroristes qui l’ont commis ?]. Ici, en Californie, un leader de la communauté palestinienne américaine m’a parlé de son travail de conseil auprès des membres de la communauté qui ont perdu des membres de leur famille – mais aujourd’hui, après avoir perdu 23 membres de sa famille, il est à la recherche de son propre conseiller. D’autres m’ont fait part d’une dévastation similaire. J’ai parlé publiquement d’une amie proche qui a perdu neuf membres de sa famille [JPG ils n’étaient pas membres du Hamas, par hasard ?]. J’ai écouté les récits de familles entières à Gaza qui ont été tuées et dont plusieurs générations ont été anéanties. Ces pertes sont stupéfiantes [JPG et elles sont entièrement la responsabilité du Hamas]. Et aujourd’hui, les maladies et la famine [JPG il n’y a pas de famine à Gaza, c’est un mensonge du Hamas] qui se développent menacent d’aggraver la dévastation, en particulier chez les enfants. Cette situation est inacceptable.

Permettez-moi donc d’être clair : je condamne la perte continue et horrible de vies civiles innocentes à Gaza. Je soutiens l’appel du président Biden en faveur d’un cessez-le-feu immédiat dans le cadre d’un accord visant à garantir l’aide dont les civils de Gaza ont désespérément besoin et la libération des otages. Je dénonce également sans équivoque l’attaque terroriste du Hamas contre Israël. Il est temps de travailler sérieusement à une paix durable qui apportera la sécurité, l’autonomie et la liberté que les Palestiniens et les Israéliens méritent.

Alors que nous continuons à appeler à la paix et à la liberté au Moyen-Orient, ici en Californie, mon administration reste concentrée sur la construction d’une Californie pour tous. Dans le cadre de cet effort, nous luttons contre l’islamophobie et la haine anti-arabe et nous nous efforçons d’assurer la sécurité des communautés tout en valorisant l’héritage et la culture des musulmans et des Arabes américains.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre






Dans le prolongement de notre programme de lutte contre la haine, j’ai autorisé, en octobre, l’augmentation immédiate des fonds alloués au Nonprofit Security Grant Program afin de renforcer la sécurité des lieux de culte dans tout l’État, y compris les mosquées, les églises et les synagogues, alors que les craintes de violence dans les institutions religieuses de l’État sont de plus en plus vives. J’ai également travaillé en étroite collaboration avec des collèges et des universités pour promouvoir la sécurité, la santé mentale et le sentiment d’appartenance des étudiants face à la multiplication des incidents liés à des préjugés anti-musulmans et anti-arabes [JPG la réalité est l’inverse : ce sont les étudiants juifs, qui font face à la discrimination, aux préjugés et aux attaques antisémites]. Après avoir organisé une réunion avec les dirigeants de l’UC, de la CSU et des community colleges, et après avoir écrit une lettre exhortant les universités à appliquer les politiques de sécurité sur les campus et à cultiver des espaces d’affinité et de dialogue, nous constatons aujourd’hui des progrès dans toutes les universités de l’État. Au niveau de la maternelle et du secondaire, l’obligation californienne de suivre des cours d’études ethniques, la première du pays, contribuera à créer un climat d’inclusion, notamment grâce à des cours consacrés aux Arabo-Américains. Au-delà de nos frontières, nous avons expédié en novembre un hôpital de campagne et des fournitures médicales essentielles pour soutenir l’aide humanitaire aux civils de Gaza. Ces dernières semaines, la Garde nationale de Californie a continué à participer aux efforts d’acheminement de l’aide. Toutefois, ces contributions ne sauraient se substituer à l’énorme afflux d’aide dont les civils de Gaza ont désespérément besoin. Et bien que nos efforts de lutte contre la haine ici en Californie constituent un début important, il reste encore beaucoup à faire.

Alors que nous nous dirigeons vers une Californie pour tous, je demande que nous poursuivions le dialogue que nous avons déjà entamé. Je m’engage à approfondir nos partenariats à tous les niveaux du gouvernement de l’État, y compris par le biais du travail continu de lutte contre la haine du département californien des droits civils. Affrontons ensemble la haine.

À tous les musulmans, Palestiniens et Arabes américains qui vivent en Californie : sachez que votre place est ici.

Gavin Newsom.

Quel tissu d’inversion des valeurs, de mensonges et de contre-vérités !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading