Publié par Magali Marc le 11 mars 2024

Pour les lecteurs de Dreuz, j’ai traduit l’article de Joel B. Pollak, paru sur le site de Breitbart, le 9 mars.

***********************************

Joe Biden affirme que M. Netanyahou “nuit” à Israël, dans sa dernière attaque contre son allié

Le président américain Joe Biden a déclaré samedi soir sur la chaîne MSNBC, lors de l’émission The Saturday Show avec Jonathan Capehart , que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou “fait plus de mal à Israël qu’il ne l’aide” en menant la guerre à Gaza contre les terroristes du Hamas.

Cette déclaration extraordinaire du président, qui constitue une attaque sans précédent contre le dirigeant d’une nation démocratique et d’un allié en guerre, intervient alors qu’il est confronté à un retour de bâton de la part des électeurs arabes et musulmans américains dans des États clés qui sont en colère contre le soutien des États-Unis à Israël.

M. Biden a affirmé que M. Netanyahou mettait en péril le soutien mondial à Israël en continuant à mener la guerre tandis que les pertes palestiniennes augmentent.

Il n’a pas expliqué quelle serait l’alternative – et a même reconnu que le Hamas se reconstruirait et reviendrait perpétrer d’autres attaques terroristes en cas de cessez-le-feu permanent

La politique de guerre de M. Netanyahou est soutenue par une large majorité d’Israéliens ainsi que par une large majorité d’Américains, selon des sondages récents.

L’animosité de M. Biden à l’égard de M. Netanyahou est bien connue ; il a refusé de rencontrer ce dernier pendant des mois après l’élection du dirigeant israélien en novembre 2022.

Lors de l’interview, M. Biden n’a pas dit qu’il limiterait les ventes d’armes américaines à Israël, même s’il a également déclaré qu’il y avait des “lignes rouges” qu’Israël ne devait pas franchir.

Il a déclaré qu’Israël ne devait pas entrer dans la ville de Rafah, près de la frontière égyptienne, pour attaquer les derniers bataillons du Hamas, tant qu’il n’aurait pas un plan d’évacuation des Palestiniens qui s’y sont réfugiés.

(M. Netanyahou a déclaré que dire à Israël de ne pas entrer dans Rafah revenait à lui dire de perdre la guerre).

L’interview, accordée à un Jonathan Capehart en verve (“C’était un sacré discours que vous avez fait !“[ NdT: concernant le discours de jeudi soir sur l’état de l’Union]), était la première de Joe Biden depuis son discours de jeudi dernier, dans lequel il a exprimé sa sympathie pour Israël tout en le mettant en garde concernant les civils palestiniens.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

Source : Breitbart

Abonnez-vous sans tarder à notre chaîne Telegram, pour le cas où Dreuz soit censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading