Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 avril 2024

En octobre 2023, la Suède a retiré le permis de séjour de Salwan Momika, un réfugié d’Irak, mais elle avait mis son expulsion en attente, estimant que sa vie serait en danger. Momika avait cependant quitté la Suède pour s’installer en Norvège, et il a été retrouvé mort dans un appartement.

Salwan Momika était bien entendu pro-israélien. Anti-Islam, il savait qu’il risquait sa vie, il savait qu’il serait finalement tué, mais n’a pas hésité à le faire pour dénoncer l’islam. Ce réfugié qui s’est enfui d’Irak vers la Suède était devenu célèbre pour les nombreuses fois où il a publiquement incendié le Coran (et a été protégé par les autorités suédoises). Il a été retrouvé mort hier soir dans un appartement, où il s’est enfui par peur pour sa vie.

Bien qu’il n’y ait pas de déclaration officielle concernant sa mort, plusieurs médias arabes et comptes de médias sociaux ont affirmé que Salwan Momika avait été « retrouvé mort ».

Le 27 mars, Momika avait annoncé sur son compte X qu’il avait atteint la Norvège et qu’il était désormais sous la « protection des autorités norvégiennes ».

“J’ai demandé l’asile et la protection internationale en Norvège parce que la Suède n’accepte pas l’asile pour les philosophes et les penseurs, mais seulement pour les terroristes », avait-il déclaré.

“Mon amour et mon respect pour le peuple suédois resteront les mêmes, mais la persécution dont j’ai fait l’objet de la part des autorités suédoises ne représente pas les Suédois”.

Devenez “lecteur premium”, pour avoir accès à une navigation sans publicité, et nous soutenir financièrement pour continuer de défendre vos idées !

En tant que lecteur premium, vous pouvez également participer à la discussion et publier des commentaires.

Montant libre







Il avait également écrit que sa « lutte » contre l’islam se poursuivrait.

“Je poursuivrai ma lutte contre l’idéologie islamique. Depuis que j’ai commencé la lutte contre l’islam, j’ai payé et je continue à payer le prix, et je suis prêt à le faire, quel qu’en soit le coût », avait-il écrit.

Momika, qui se décrit comme un « athée libéral », a été impliqué dans de multiples actes de profanation du coran en Suède, avec l’autorisation des autorités suédoises.

Ses manifestations ont souvent été organisées devant les ambassades de pays musulmans.

Selon diverses sources, une récompense d’environ 5 millions de dollars aurait été placée sur sa tête après avoir incendié le Coran.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

En savoir plus sur Dreuz.info

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Quitter la version mobile