Les musulmans de Sit Kwin ont toujours été un petit groupe, pas plus de 100 personnes dans ce village de 2000 habitants. Mais la violence des bouddhistes, qui se répand partout en Birmanie, a eu raison...

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz