FLASH
[27/04/2017] Ca un Blocus ? 8 ambulances de Judée Samarie sont entrées en Israël avec leurs malades mercredi 26 avril  |  France : violentes manifestations fascistes « Ni Le Pen, ni Macron » à Rennes et Paris  |  Syrie : 2 hôpitaux bombardés ce matin par la Russie dans la région d’Idlib  |  France, Nîmes : possible prise d’otage. Le raid est sur place  |  Un soldat allemand « xénophobe », enregistré comme demandeur d’asile a tenté de commettre un attentat en France  |  L’armée libre syrienne (FSA) soutenue par la Turquie a vendu des véhicules blindés à ISIS  |  Paris : coups de feu ce matin près des Champs-Elysées à la sortie d’une boîte de nuit. 1 blessé, 4 personnes interpellées  |  L’Autorité palestinienne indique qu’elle ne veut plus payer l’électricité fournie par Israël à Gaza  |  France, Grenoble : explosion dans un Mc Donalds, la piste criminelle privilégiées mais pas exclusivement  |  La Syrie confirme que l’entrepôt bombardé par Israël près de Damas contenait des armes pour le Hezbollah  |  La Palestinienne qui a organisé la marches des femmes aux USA expulsée pour fraude à l’immigration  |  Le parlement européen estime à 5 millions d’euros le détournement par les assistants FN – juste maintenant, par hasard !  |  France, Réunion : 2 policiers du RAID blessés lors de l’arrestation d’un islamiste  |  Des tanks israéliens ont frappé une position du Hamas à Gaza suite au tirs contre des soldats israéliens le long de la frontière  |  Ministre israélien du renseignement : « l’explosion en Syrie est cohérent avec notre politique : pas de transfert d’armes au Hezbollah »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 novembre 2013
Füsun Erdoğan - journaliste marxiste : prison à vie
Füsun Erdoğan-journaliste marxiste: prison à vie

Prison à vie, c’est la sanction pour six journalistes marxistes turcs, hier mardi 5 novembre.

Les journalistes Füsun Erdoğan (en photo), Ziya Ulusoy, Bayram Namaz, Arif Çelebi, Ibrahim Cicek et Sedat Şenoğlu étaient accusés d’être membres d’organisations marxistes interdites par la loi anti-terroriste.

Erdoğan (à ne pas confondre avec le gentil premier ministre islamiste), était l’abjecte fondatrice d’une station de radio, Özgür Radyo, qui critiquait le gouvernement : elle n’a donc pas volé sa sanction.

Au total, les sanctions dépassent la prison à vie, puisque les six journalistes ont été condamnés, au total, à 3000 ans de prison. C’est dire combien le marxisme est recommandable.

C’est peut-être aussi pourquoi les médias sont restés extrêmement discrets sur le sujet – (qu’est ce que je me marre en imaginant les commentaires de mes confrères lisant la dépêche)

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La Fédération internationale des journalistes (EFJ), la Fédération internationale des journalistes (IFJ), et l’Union des journalistes turcs (Türkiye Gazeteciler Sendikasi TGS), entendent faire pression sur le premier ministre Erdogan, et ont décidé d’organiser une marche vers la place Taksim, à Istanbul, déjà célèbre pour avoir aimanté le ras le bol de la société laïque turque contre son islamisation rapide.

L’Union européenne est embarrassée, les diplomates européens également : il fallait à tout prix redorer l’image de la Turquie pour préparer les cerveaux à une entrée bras ouverts dans l’Union.

Quand aux journalistes, c’est le cauchemar : annoncer que la Turquie islamique condamne à la prison à vie des journalistes parce qu’ils sont marxistes, c’est dévoiler l’alliance contre nature d’une gauche extrême qui un jour dénonce la toxicité de la religion et jure sa destruction, et le lendemain explique que l’idéologie totalitaire basée sur la soumission totale à Allah va sauver l’occident et l’homme blanc.

Quatre jours après que des islamistes ont assassinés deux des leurs à Kidal au Mali, la semaine est rude, pour le journalisme multiculturaliste militant.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz